Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 13:02

robe-de-marie.jpg

Le cerveau de Sophie est constitué de petits cubes, comme ceux avec lesquels jouent les bambins. Des cubes que l’on peut empiler afin de construire une pyramide, ou emboiter les uns dans les autres. Sauf que dans le cerveau de Sophie, elle a beau essayer de les placer dans un sens ou dans un autre, elle n’arrive à rien. Depuis quelques mois elle perd ses objets, des cadeaux destinés à un anniversaire, elle les retrouve ailleurs, là où elle n’aurait jamais pensé les déposer, ce qui amène des tensions dans son couple. Elle a des absences mentales, croit avoir provoqué la mort de sa belle-mère et de son mari handicapé suite à un accident. Elle n’a aucun souvenir de ses actes, pourtant elle avait consigné dans un carnet ses gestes, comme le lui avait préconisé un psy. Mais le carnet a disparu.

Une perturbation mentale qui lui joue des très mauvais tours, comme ce matin où elle se réveille et découvre dans son lit le petit Léo, ligoté et étranglé. Elle a été obligée de démissionner de son travail et a pris un emploi de nurse, gardant Léo, un enfant de six ans. Panique à bord. Elle n’a plus rien à se raccrocher, pas même à Valérie, sa meilleure copine à qui elle avait raconté par mails ses malheurs, les trop nombreux incidents qui émaillent sa vie, qui l’a délitent. Elle fuit, et afin de mettre tous les atouts dans sa manche, elle change de nom. Elle va même jusqu’à se remarier, trouvant dans une agence matrimoniale l’époux qui devrait pouvoir lui permettre de se reconstruire. Mais peut-on échapper à son destin lorsque celui-ci est non seulement écrit mais téléguidé, lorsque les cartes sont biseautées ?

Si les ombres d’Alfred Hitchcock et de Brian de Palma planent sur cette histoire particulièrement machiavélique, comme le signale la quatrième de couverture, je pencherai plutôt pour invoquer les références littéraires, par exemple William Irish, Boileau-Narcejac ou encore G.J. Arnaud. Une forme d’hommage au talent de Pierre Lemaitre à installer un climat d’angoisse et de psychose, une atmosphère diabolique, une sombre histoire de harcèlement et de vengeance puisée dans un quotidien constitué de peur, de crainte, de prémices de folie orchestrée savamment. Car Pierre Lemaitre ne se contente pas de relater les déboires de Sophie, oserais-je écrire les malheurs de Sophie, il met en scène deux personnages qui s’affrontent plus ou moins ouvertement, et dont les motivations sont issues d’un drame familial.

La deuxième partie, qui est constituée de notes écrites dans un agenda, éclaire en partie l’intrigue, mais l’épilogue est savamment agencé, orchestré, et ne laissera de glace aucun des lecteurs. Un roman qui a reçu de nombreux prix notamment au festival Sang d’encre de Vienne en 2009, prix qui sont largement justifiés. Et croyez-moi, il n’y a pas de faute d’orthographe dans le titre.

Pierre LEMAITRE : Robe de Marié. Le Livre de Poche Thriller N° 31638. 6,60€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lystig 13/07/2012 12:20

le titre intrigue !
mais la réponse est dans le livre !

Oncle Paul 13/07/2012 15:29



D'autant que j'ai vu sur certains blogs que le titre était mal orthographié. Dommage !


A bientôt



Le Papou 10/07/2012 14:52

Il est dséjà noté pour le futur quand mon cerveau etc etc...

Le Papou

Oncle Paul 10/07/2012 14:59



J'avais lu celui-ci en premier et je crois qu'Alex est encore beaucoup plus fort !



zazy 09/07/2012 22:37

Je l'ai rendu à la bibliothèque sans le lire !!!

Oncle Paul 10/07/2012 14:57



Il n'y a plus qu'à le réserver à nouveau


Amitiés



Pierre FAVEROLLE 09/07/2012 21:06

Salut Paul, Pierre Lemaitre est si décrié par mes amis lecteurs de noir, que je me demande s'ils en ont lu un livre. Celui ci m'a fait passer une nuit blanche pour le finir. Difficile dans ces
conditions d'oublier le plaisir à le lire. Ma seule réserve est la première partie que j'ai trouvé longue, mais qui se justifie par la suite. Quel bouquin, quand même, quelle torture pour le
lecteur ! Amitiés

Oncle Paul 10/07/2012 14:56



Bonjour Pierre


Je m'abstiendrai de dire que nos "amis" lecteurs de noir sont sectaires, disons qu'ils ne s'intéressent qu'à une facette de la littérature policière. D'ailleurs j'ai vu récemment qu'un blogueur
n'avait pas apprécié Réseau d'état ! Ce n'est pas grave. Il ne faut pas se cantonner au Noir, d'autant que celui-ci utilise de plus en plus les mêmes ficelles : drogues, banlieues, corruptions
politiques. Tout ce qu'on trouve dans les journaux.


Moi je préfère, et je pense que toi aussi, les auteurs imaginatif qui savent écrire des intrigues puissantes pleines de suspenses.


Amitiés



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables