Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 13:49

Las de t'attendre dans la rue

J'ai lancé deux petits pavés

BOILEAU-NARCEJAC : Les Nocturnes.

Mai 1968. Les étudiants jouent allègrement avec les CRS et les gardes mobiles, leur balançant de petits cadeaux sous forme de pavés.

C'est le printemps, l'hiver a été long, les études sont fastidieuses, tout est bon pour trouver prétexte à se défouler.

De petits incidents sont bien à déplorer, et dans les rangs des deux équipes quelques blessés sont à dénombrer, mais cela fait partie des aléas, des risques inhérents à toute action légèrement agressive et virile.

C'est ainsi que Lamireau est amené à soigner Tamara blessée au pied. Lamireau, étudiant en médecine, fils d'ouvriers tirant le diable par la queue, est devenu communiste plus par le cœur, par révolte, que par connaissance de l'idéologie. En réalité, c'est un aspirant bourgeois. Mais la rencontre avec la jeune femme va sceller son destin.

Tel le loup de Tex Avery, il n'a d'yeux que pour cette envoyée du KGB, en mission en France, et, tombé amoureux, il se livrera pieds et poings liés en victime consentante. Il accepte de changer de nom, de s'improviser docteur, de diriger une clinique privée à Vichy dont les patients sont des artistes, des intellectuels, des industriels. Son rôle ? Epier et rédiger des rapports.

Vingt ans après, devenu le docteur Molyneux, il est recherché par la police. Il se cloître dans une chambre d'hôtel. Dans la chambre contigüe deux hommes surveillent ses allées et venues. Mais un homme traqué n'est pas forcément en proie à la panique, dénué de toute réflexion, de tout sang-froid. Il en est persuadé.

Alors il épie lui aussi ses voisins, par de petits trous dissimulés dans la cloison, œuvre d'un voyeur en quête de sensations fortes. Pour soulager sa conscience et expliquer ses faits et gestes, se déculpabiliser à ses propres yeux, Lamireau relate dans un cahier d'écolier son parcours d'agent secret, de taupe recrutée par Tamara, dont il n'a pas de nouvelles depuis fort longtemps.

 

Dans ce roman, Thomas Narcejac, qui garde par fidélité et par amitié le nom conjoint de Boileau-Narcejac, nous entraîne une fois de plus dans un suspense psychologique.

Une histoire à mi-parcours entre le thriller politique et la fiction psychanalytique. Lamireau est-il atteint de paranoïa, d'un délire de la persécution, ou bien, malgré le début de l'effondrement de régime de l'Est, est-il poursuivi par des agents du KGB dont la seule mission est de le soustraire à la justice française en le faisant disparaître de la circulation ?

Une spirale infernale à la limite du fantastique et du croyable. Pourtant tout y est minutieusement agencé, comme chronométré, et l'épilogue tombe comme un couperet.

 

Première édition : Collection Sueurs Froides. Editions Denoël. Parution 14 janvier 1992. 192 pages.

Première édition : Collection Sueurs Froides. Editions Denoël. Parution 14 janvier 1992. 192 pages.

BOILEAU-NARCEJAC : Les Nocturnes. Editions Folio. Collection Policier N°783. 192 pages. Parution 13 novembre 2015. 6,40€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 19/11/2015 13:06

Il faudra que je me décide un jour à en lire un.

Oncle Paul 19/11/2015 14:24

Ce serait bien en effet, et si tu n'es pas convaincue, je mets en ligne aujourd'hui un autre roman de ce duo d'auteurs.

Serge 31 18/11/2015 01:30

Bonjour Paul.
L'épilogue couperet, c'était pour beaucoup dans la marque de fabrique (et le charme) du duo...
Amitiés

Oncle Paul 18/11/2015 16:03

Bonjour Serge
Plus je vieillis, et plus j'ai la nostalgie des auteurs du siècle précédent, et je crois que cela ne va pas s'arranger... Pour moi, de moins en moins de nouveautés et retour dans mon antre qui comporte beaucoup de romans qui ne sont peut-être pas des chefs d’œuvre mais se lisaient avec plaisir.
Amitiés

Boris 17/11/2015 15:47

https://www.youtube.com/watch?v=kfTK0jjRdKI
Merci Paul pour m'avoir remémoré cette chanson de Paul Delmet reprise par Claude Nougaro, Mouloudji, Gainsbourg...

Oncle Paul 17/11/2015 17:06

Bonjour Boris
Comme tu le sais, j'aime mettre des accroches à mes articles, et celle-là m'est venue tout naturellement. Va savoir pourquoi...

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables