Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 13:36

 

la-sequestree-de-poitiers

Histoire quand tu nous tiens ! Les romanciers puisent parfois dans des faits-divers réels, adaptent à leur façon le déroulement d’événements atroces, d’après des témoignages, des comptes rendus d’audience, des déclarations de témoins ou encore d’articles de journaux parus à l’époque.

Ainsi Viviane Janouin-Bénanti nous retrace la sinistre affaire de La séquestrée de Poitiers, une affaire qui vit son aboutissement en 1901 mais débuta dans une indifférence presque générale vingt cinq ans auparavant. Une histoire d’amour qui dégénère en drame pour multiples causes.

Blanche Launier est la fille de Martin Launier, professeur de rhétorique au collège royal de Poitiers et d’Henriette de Marcillat, descendante d’une vieille famille de la noblesse poitevine et d’un général d’Empire. Des parents catholiques et royalistes convaincus, imbus de leur position dans la cité. Blanche tombe amoureuse de Gilles Lomet, avocat, républicain et protestant. Les Launier sont en conflit avec le père de Gilles et bien entendu ils ne veulent entendre parler d’une liaison entre leur fille et leur ennemi.

Seulement, malgré ses appuis auprès de nobles influents et après avoir été nommé doyen de la faculté de lettres de Poitiers, Martin Launier se verra destitué. La guerre de 1870, la Commune puis les débuts timides de la 3ème République ont contrarié ses projets et il décède. Henriette devient la maîtresse de la maison, riche mais ayant peur que le mariage entre Gilles et Blanche, s’il s’effectuait malgré ses réticences, lui entame sa richesse à cause de la dot. C’est ainsi que tout dégénère.

Henriette, par tous les moyens va contrarier les projets de sa fille, ne pensant qu’au devenir du fils promis à un bel avenir au service de l’état. Elle intercepte les lettres entre les deux amants, fait croire à sa fille qui ne peut plus sortir que Gilles s’est marié, à Gilles que sa fille ne l’aime plus, le tout avec la complicité de bonnes dévouées à la famille.

Pendant vingt cinq ans Blanche restera cloîtrée dans sa chambre ou dans l’appartement, devenant peu à peu sauvageonne, ayant parfois des éclairs de lucidité, essayant de se rebeller. Mais toutes ces tentatives avortent dans l’œuf. En 1901, elle sera secourue, grâce à une petite bonne qui osera dénoncer auprès des policiers cette séquestration impensable. Blanche est squelettique et à moitié folle, poussant des cris, cloîtrée dans une chambre aux volets clos depuis des années.

Cette histoire lamentable, narrée comme un roman, restitue les clivages qui gangrènent une société provinciale, coincée entre royalistes et républicains, entre catholiques et protestants. Avec comme moteur principal l’ambition effrénée d’une famille qui aspire à jouer les premiers rôles parmi les notables et se dresse en intégristes obtus, foulant aux pieds le bonheur de leur fille au nom de principes délétères. Une histoire vrai de séquestration qui donna des idées d’intrigues de romans à bon nombre d’auteurs par la suite.


Viviane JANOUIN-BENANTI : La Séquestrée de Poitiers. Editions L’Àpart. 272 pages + 16 pages d’illustrations en noir et blanc. 9,90€.

 

challenge régions

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pyrausta 13/02/2013 19:11

Quelle horreur! Comme quoi les polars n'inventent rien mais s'appuient sur la réalité la plus sordide.

Oncle Paul 14/02/2013 11:36



Et tu te souviens bien évidemment de cette affaire de Natascha Kampusch enlevée par un Autrichien  et bien d'autres...



Lystig 12/02/2013 11:14

oh oh oh, encore une tentation !

Oncle Paul 12/02/2013 11:52



Et voui et un de plus dans ta collection pour le challenge !


Amitiés et à bientôt


 



Alex-Mot-à-Mots 11/02/2013 17:04

Un fait divers presque d'actualité.

Oncle Paul 12/02/2013 11:51



L'histoire est un éternel recommencement, en bien parfois, en mal souvent


Bonne journée Alex



Sharon 11/02/2013 16:24

Cette histoire faire froid dans le dos.

Oncle Paul 12/02/2013 11:50



Oui Sharon, et pourtant c'est vrai...



Le Papou 11/02/2013 15:41

Ne peut pas intégrer le challenge HexapolarGone mais celui de Lystig. Intéressant !

Le Papou

Oncle Paul 12/02/2013 11:50



Bonjour Papou


Dommage !


Mais il y en aura sûrement d'autres


Amitiés



Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables