Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 13:38

Le prochain festival Toulouse Polars du Sud vous propose de participer à un concours de nouvelles intitulé Prix Thierry Jonquet de la Nouvelle. Il m’a donc semblé opportun bal des débrisde rendre hommage à l’auteur en publiant une chronique de l’un de ses premiers romans. Sur une idée de Pierre de Black Novel.

Frédéric travaille dans un mouroir ou plutôt dans un hospice gériatrique, l'expression est moins péjorative. Il pousse les chariots occupés par les invalides, s'occupe à diverses bricoles, enfin passe son temps de sept heures et demi jusqu'en début d'après-midi. Après il rentre chez lui où l'attend sa dulcinée, syndicaliste convaincue et farouche militante CGT. Une vie presque tranquille, pépère. "Voilà ma vie, me lever tôt le matin, traverser la banlieue riante sur ma mobylette..." Jusqu'au jour où Frédéric se lie avec Lepointre, un fracturé de la palette humérale, mais pas gaga du tout. Ce qui change l'ordinaire. La vie de Fred bascule lorsqu'il rencontre un peu brutalement un vigile qui surveille la chambre d'une pensionnaire. C'est louche, et la mallette attachée à une alarme pourrait bien renfermer un inestimable trésor. Lepointre, qui n'est à court ni de jactance ni d'idées, imagine illico le moyen de s'approprier le magot. Le larcin aura lieu pendant un bal masqué organisé pour distraire les cacochymes.

bal-des-debris2.jpgThierry Jonquet pratique l'humour noir, et le lecteur rit jaune. Deux couleurs bien connues. Il décrit de l'intérieur ces centres de gérontologie qu'il connait bien, non pas pour y avoir été pensionnaire, mais parce qu'il y a travaillé. Cependant par une sorte de pudeur, il préfère traiter par la dérision ce qui est pitoyable, et ça n'en prend que plus de force.

Ce roman a d’abord été publié dans la collection Spécial Police n° 1848 du Fleuve Noir en 1984 puis a été réédité dans la collection Black Process des éditions Méréal en 1998. Mais il valait bien une réédition, ce qui n’est que justice faite aujourd’hui.

Thierry JONQUET : Le Bal des débris. Collection Points Seuil. (2010). 192 pages. 6,50 €

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Salut Paul, c'est bien à ce livre que je pensais. Il faut que je le lise mais avant il faut que je le retrouve !!! je suis sur de l'avoir ! Amitiés
Répondre
O
<br /> <br /> Une convergence, une communion d'esprit...<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
G
Je viens d attaquer l apothicaire (qui prenait la poussière) ! Je n'avais même pas vu qu il était dédicacé ! Quelle bonne surprise :)
Répondre
O
<br /> <br /> Je te souhaite une bonne lecture, et pas uniquement celle de la dédicace !<br /> <br /> <br /> <br />
G
Tiens, je l ai mais pas encore lu (un de plus !)
Répondre
O
<br /> <br /> Comment ce fait-ce Gridou ? Ne le laisse pas prendre la poussière ...<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables