Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 08:07

Après les lettres anonymes accompagnées de photographies, viennent les appels téléphoniques.

 

corbeau.jpg


Vous avez un nouveau message...

L'entame est banale mais ce qui suit l'est moins. Une femme l'apostrophe et lui tient un discours ésotérique auquel il ne comprend pas grand chose mais ce n'est pas grave. Elle lui donne même rendez-vous au pied de son immeuble afin d'assister à une soirée.

Mais pour Pierre Besombes, tout ceci est relégué au second plan. Il est thanatopracteur, sa femme Edwige l'a quitté depuis peu, pas de son plein gré car elle est morte, et puis c'est un joueur et un bibliophile. D'ailleurs il prend son, ses plutôt, whisky quotidien qu'il s'octroie généreusement et il réfléchit. Avant c'était un homme méticuleux, profession oblige, mais depuis quelque temps il se relâche. L'anxiété sans aucun doute.

La première des lettres portait cette simple phrase : voulez-vous jouer avec moi ?

La photo qui était jointe représente une oie tirant par le col une chemise bleue accrochée à un fil.

Ensuite les plis se sont succédés, les photos aussi, avec un personnage récurrent, un homme habillé de la chemise bleue, dans des postures différentes. D'abord sur un vieux pont enjambant un torrent, puis flottant dans une rivière.

En comparant les dates de réception des enveloppes il se rend compte qu'elles correspondent aux cases du jeu de l'oie et que les photos se réfèrent justement aux images figurant sur ces cases. Le quatrième envoi est nettement plus conséquent : il contient la photocopie d'une brochure datant de 1675 et intitulée Le Très Noble et Ancien Jeu de l'Oye de son Origine et de l'Ordre... Un titre à rallonge pour un ouvrage que Besombes connait bien puisqu'il en possède un exemplaire original.

Puis Pierre Besombes monte se coucher, laissant à l'abandon vaisselle sale et araignées en goguette. Un médicament vite fait afin de lui caler l'estomac et demain il fera jour.

 

Un jeu innocent que ce jeu de l'Oie qui occupait nos après-midi d'étés pluvieux ou d'hivers rigoureux. Nous n'allions pas chercher plus loin, trop occupés à lancer les dés, à compter les points, à avancer cahin-caha, pressés d'arriver à la case arrivée et en essayant d'échapper aux pièges disposés de-ci de-là afin d'être le premier au but. De temps en temps des chamailleries nous opposaient en cours de partie, des invectives étaient lancées, à tort ou à travers, des bouderies s'installaient, mais cela n'allait jamais bien loin. Romain Slocombe nous invite à une relecture des règles de ce jeu qui devient macabre.

Romain Slocombe et Jean-Claude Denis avaient déjà collaboré l'an dernier à un autre Petit Polar de Monde intitulé Hématomes.

Le livret est accompagné d'une présentation de l'auteur et du dessinateur. Juste une petite rectification à apporter. Si Jean-Claude Denis est bien à l'origine de groupe Dennis' Twist, avec notamment Margerin et Vuillemin et dont on a encore tous dans les oreilles cette rengaine Tu dis que tu l'M, ce n'était pas en 2006 mais en 1986.

 

De Romain Slocombe vous pouvez également lire : Première station avant l'abattoir ainsi que La Japonaise de St John's Wood.

 

Romain SLOCOMBE & Jean-Claude DENIS : Le Corbeau. Petits Polars du Monde. Saison 3, N° 4. Parution 15 mai 2014. 64 pages. 2,50€.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables