Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 12:33

baudouin chailleyNé en novembre 1939, Baudouin Chailley (son vrai nom) possède un goût immodéré des voyages, ce qui l’a fait surnommer “ le mal assis ”. Sa première expédition importante a été le passage clandestin de la ligne de démarcation sur les épaules de sa mère. En 1948 il atterrit à bord d’un vieux Junker à Gao et passe deux ans dans les boucles du Niger. Ensuite il vit à Niamey (Niger), Fort-Lamy (Tchad) ou encore Dakar (Sénégal). A quinze ans il a déjà traversé le Hoggar, assisté à la construction d’une piste transsaharienne, failli mourir de soif sur celle de Bidon V et il chasse seul dans la brousse. C’est vers cette époque qu’il éprouve un violent besoin d’écrire. Le retour en France lui fait ressentir comme une aliénation de la liberté. Plus de Jeep, de pirogue, de chasse. A la place des versions latines et des devoirs de maths. L’année du bac, il “ gribouille ” son premier livre personnel, et destiné à le rester. Il découvre la chute libre puis c’est le service militaire. Il pense pouvoir enfin courir les océans en étant dans l’infanterie de marine. Mais bien qu’instructeur commando, il ne connaît que l’Algérie.

L’assistance technique lui permet de découvrir la Martinique, la Guadeloupe et il passe deux ans en Guyane où le besoin d’écrire le tenaille toujours. Son premier manuscrit est accepté au Fleuve Noir. De retour de Guyane il entre dans un organisme officiel de renseignement.

Après un bref passage à l’Arabesque en 1965 pour un roman coécrit avec Henry legay1.jpgTrémesaigues (Boum sur Khartoum) sous le pseudonyme de H.B. Treilley, il entre au Fleuve Noir en 1966 et fournit des romans dans les collections l’Aventurier, Feu ou Anticipation sous les noms de Piet Legay et Guy Lespig puis plus tard pour la collection Secret Défense sous son véritable patronyme de Baudouin Chailley. Après l’arrêt de la collection Feu du Fleuve Noir il signe pour la collection Guerre des éditions du Gerfaut sous les pseudonymes de Baldwin Wolf, Igor Ivanov ou Guy Jacquelin, revenant au Fleuve Noir dans la collection Anticipation, enchainant les titres conjointement pour ces deux éditeurs. Pour l’éditeur écrivain Henri Trémesaigues, dans les années 1977/1978, il va signer des ouvrages sous l’alias de Pat Marcy chez Promidifa et Baudelaire dans les collections War, ex Warsex et S.O.S ainsi que pour des romans isolés chez d’autres éditeurs ou des collections spécifiques.

Mais il a signé aussi, sous des pseudonymes plus américanisés : aux Presses Noires espionnage deux romans publiés sous le nom de Henry Lewis en 1967 et 1968, Chassé-croisé au Caire et Piège au Caire, et chez André Martel dans la collection le Crabe espionnage sous le pseudo de H.B. Perkins : Requins entre eux. Chassé-croisé au Caire sera réédité toujours sous le nom de Henry Lewis aux éditions Transworld Publications dans la collection la Cible noire puis dans la collection Le Jaguar rouge chez France Sud Publications (des maisons d’édition créées par Trémesaigues) tandis que Les requins entre eux sera réédité dans la collection espionnage de la série Roman Noirs Franco Américains sous le pseudo de H.T. Perkins puis sous le nom de Duke Grant aux Presses d’Outre-mer sous le titre Pas de fleurs pour l’espion. Aux éditions Bastille il signera sous le nom de B. Hilley Les marrons du feu en 1974. La nébuleuse Trémesaigues mérite un coup de projecteur puisque Baudouin Chailley a bien connu cet éditeur écrivain et déclare : Vous me parler d’un Trémesaigues qui dit avoir dirigé les éditions de l’Arabesque. Méfiez-vous : ce Trémesaigues là je le connais parfaitement ayant écrit mon tout premier roman avec lui. Boum sur Khartoum. En fait il n’était rien à l’Arabesque mais cherchait à se créer un pool de jeunes auteurs qui écrivaient les romans dont il ne faisait que le scénario. 50% chacun pour les droits naturellement. J’ai démarré avec lui, j’ai écrit neuf romans dont 8 ont été « refusés » par l’Arabesque. Du moins suis-je assez naïf pour croire ce qu’il disait. C’est ainsi que des romanciers comme Roger Maury et Roger Vilatimo écriront pour Trémesaigues et seront publiés sous divers pseudonymes dans les collections et maisons d’éditions dirigées par Trémesaigues. Et les alias de Henry Lewis et H.T. Perkins fleuriront sous les différents labels dirigés par Trémesaigues. En 1994 sous le pseudonyme commun de Pierre Lucas il publie chez Vaugirard deux romans dans la série Police des Mœurs.

Mais il a également écrit deux gros romans sortant du format poche La nuit du squale dans la collection Grands Succès au Fleuve Noir en 1984 et Nouméa ville ouverte chez Stock en 1989. Il précise : Le problème avec le roman de poche et celui du Grand Roman est le suivant pour l’auteur : un roman de poche s’écrit en deux mois. Il est pris ou refusé. Le risque est donc limité. Le Grand Roman demande un travail d’un an, un an et demi sans aucune assurance qu’il plaise. Vous me direz le plaisir d’écrire est toujours le plaisir d’écrire…m’enfin si l’œuvre est publiée ce n’est pas plus mal non plus ! En cas d’échec c’est donc plus d’une année d’efforts de stérilisée. Voilà pourquoi je préférais le roman de poche.

Ces dernières années il était directeur de clinique dans le Gard. Actuellement en retraite, il vit en Nouvelle Calédonie et a trouvé un nouvel éditeur.

Legay2.jpgSes voyages et pérégrinations aventureuses et professionnelles lui ont offert matière à de très nombreux romans et l’écriture de romans de guerre provient d’expériences personnelles. Les thèmes de ses ouvrages ne sont pas le fruit de longues recherches, les idées venant spontanément à l’esprit, en élaborant d’abord l’intrigue et puisant dans une documentation accumulée au cours des années. Dans ses romans de guerre il préfère mettre l’accent sur les moments de crise par lesquels doivent passer les personnages afin de réaliser leur destin. Concernant ses romans fournit à la collection Anticipation il déclarait en 1980 pour la revue Fantascienza : Je ne me suis pas forgé de système d’écriture. Je pense qu’en fait un auteur honnête ne peut en aucun cas faire une sorte de cocktail en mélangeant un peu d’érotisme, un peu de violence, un peu de scientifique, le tout à la sauce action, nappé d’un peu de suspense et arrosé d’un zeste d’extra-terrestre.

Ses romans, particulièrement ceux édités au Fleuve Noir ont été abondamment réédités à l’étranger, en Belgique, au Brésil, en Italie, en Espagne, en Roumanie, en Suède, en Finlande…

Sources diverses dont une correspondance obligeamment fournie par mon ami Pierre Turpin. Le lecteur pourra consulter avec profit le site de Richard D. Nolane : Le monde du Fleuve Noir.

Depuis quelques années il revient en force aux éditions Rivière Blanche qui ont déjà publié : Ultime frontière, Radiations, Enigma, Le silence des abysses et L'énigme du Rorkal.
Editions Fleuve Noir
Anticipation

771 - Démonia, planète maudite

795 - Le Sursis d'Hypnos

829 - Les Sphères de l'oubli

Legay3.jpg

859 - Les Pétrifiés d'Altaïr

881 - Véga IV

894 - Les Passagers du temps

911 - L'Exilé de l'infini

921 - Projet Phoenix

961 - Le Maître des cerveaux

975 - Transfert psi

 

1011 - Le Défi génétique

1025 - L'Ultime test

 

1039 - L'Etrange maléfice

1048 - Obsession temporelle

1061 - Le Mystère Varga

1068 - Echec aux Ro'has

 

1112 - Au nom de l'espèce

 

1138 - Hypothèse “Gamma”

1150 - Un Monde si noir

1168 - Elle s'appelait Loan

1179 - Une Peau si bleue!

1196 - Perpetuum

1212 - Anticorps 107

1223 - Ce coeur dans la glace...

1241 - Dimension quatre!

1277 - Génération Satan

1295 - L'Autre race...Legay4.jpg

1306 - Psy-connection

1335 - Les Décervelés

1373 - Viol génétique

1508 - Ultime solution

1520 - Mortel contact

1539 - Les Portes de l'enfer

1558 - Le Dernier témoin

1579 - Cette vérité qui tue

1606 - Aqualud!

1625 - Survival

1648 - L'Enfer des Homassiens

1665 - Dernière chance: humanité

1679 - Genesis II

1689 - Shandoah

1700 - Egrégore

1715 - Le Rire du clone

1726 - O Gamesh, prince des ténèbres

1744 - Vous avez dit “humain”!

1756 - Emergency!

1774 - Le Profanateur

1799 - Le Temps de l'effroi

1814 - Le Temps des lumières

1826 - Le Temps des révélations

1860 - L'Enigme du Squalus

1876 - Révélations interdites

1878 - Le Gouffre du volcan céleste

1888 - La Mandragore

1914 - Rawâhlpurgis

1950 - Shaan !

 Legay5.jpg

Aventurier 

141 - Carnage à Cayenne

143 - Les Requins meurent à Cayenne

146 - Voir Cayenne et pourrir

148 - Castagne au Kasaï

153 - Krause prend la barre

166 - Gros pépins pour Clémentine

172 - Une Tornade nommée Krause

175 - Descente aux enfers pour Krause

179 - Erreur, monsieur Krause

191 - Mort sous la lagune

196 - Corde raide pour Krause

201 - Krause nage entre deux eaux

Feu

40 - Commando 44

52 - Banzaï sur Iwo-Jima

63 - Les Anges aux ailes rouges

69 - Soixante hommes par minute

72 - Ils étaient seize

83 - Les Desesperados de Provence

87 - Tornade sur Tobrouk

95 - Durer jusqu'au convoi

104 - Décrochage à l'aubeLegay6.jpg

116 - Aller simple pour Arnhem

125 - Saboteurs sur la Norvège

136 - Réseau Altaïr

143 - Martyr en Malaisie

153 - La faute du sergent Hoare

158 - Enfer chez les dieux

162 - Corps à corps en Corée

170 - La filière

180 - Survie impossible

187 - Opération “ Superflash ”

195 - Le dernier blockaus

202 - Situation rouge

207 - L'enfer par moins quinze

215 - Security-check

219 - R comme Roméo

225 - Klaus, mon frère ...

234 - La rizière sans retour

241 - Réseaux pièges

Sous le pseudonyme de Guy Lespig  :

Collection Feu  :

99  : La septième jonque

107  : Moi… un lâche !

123  : Le treizième pilote

148  : Cap sur l’enfer

211  : Contact perdu

 

Editions Gerfaut ; collection Guerre :

Sous le pseudo d’Igor Ivanov

294  - La sueur et le sang

318 – Feldpolizei

329 - Ton nom sera maudit leLegay7.jpg

344 – La Loi des otages

398 – Katiouschas

408 – Bloquez Mourmansk

412 – Plus jamais cela

 

Sous le pseudo de Guy Jacquelin

326 – La dernière balle

367 – La nuit du dragon

415 – Portés disparus

427 – Le sacrifice du Méo

439 – Par le fer et le feu

 

Sous le pseudo de Baldwin Wolf

289 – La neige rouge du Taskaia

298 – Flammes sur la steppe

311 – Le ciel et l’enfer

322 – Les requins de la nuit

332 – Je survivrai

335 – Trahison sur ordre

350 – L’enfer par -20

377 – La chienne de Mourmansk

387 – Aller simple pour l’enfer

393 – Le glas sonne à midi

404 – Même le diable

420 – Traîtres ou héros

435 – La rage de survivre

448 – La loi du sang

 Legay8.jpg

Sous le nom de Baudoin Chailley

Fleuve Noir

Collection Secret Défense

1 - Rush sur Faya  

2 - Les possédés de Bagdad  

3 - Kanaky, point zéro  

4 - Préludes infernaux  

5 - La trace du scorpion  

6 - Dossier styx  

7 - Bagdad ! mortel contact  

8 - Raison d’état  

9 - Scud !

 

Stock

Nouméa, ville ouverte

 

Sous le pseudo de Pat Marcy

Editions Promodifa

War

28 - Transfert en Enfer,  

S.O.S.

21 - Dum-Dum Party  

23 - Ah Zaïre ! Ah Zaïre ! Ah !,  

27 - Coup bas à Koubbah 

 

 

  

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Merci pour cette documentation. Les romans de M. Legay sont passionnants . Bien écrits, parfaitement composés, modernes. C'est cette dernière caractéristique qui n'est pas acceptée par la critique française. Elle est plébiscitée par les spectateurs de séries américaines, mais pas reconnue à sa juste valeur dans le roman d'anticipation français.
Répondre
O
La critique française, souvent composée de romanciers, n'accepte la plupart du temps que des ouvrages édités dans des collections considérées comme intellectuelles. Le fleuve Noir était trop populaire pour attirer leur attention, au contraire. De plus Piet Legay est un auteur prolifique œuvrant dans divers domaines, Aventurier, SF, romans de guerre sous divers pseudonymes, ce qui nuit parfois aux yeux de gens qui rédigent péniblement un roman tout les ans.
G
L'autobiographie de Piet Legay est très incomplète. Je l'ai connu sous son vrai nom (Baudouin Chailley) à Saint Maixent l'Ecole où j'étais l'un de ses élèves de la 40ème promotion en 1970.<br /> Par la suite, je l'ai retrouvé à Tahiti en 1980 (je travaillais au service de la solde à l'UACEP). Lui était chef des services administratifs du 57ème BCSP.<br /> Je souhaiterais bien entrer en contact avec lui car je possède un excellent souvenir de ce baroudeur.
Répondre
N
Bonjour, <br /> Êtes vous toujours intéressé de rentrer en contact avec Baudoin Chailley ? Il s'agit de mon grand père, je peux vous donner son email ( quand j'aurais son accord évidemment ) si vous le souhaitez.
O
Bonjour<br /> Oui, je sais, mais il ne s'agissait pas non plus de rédiger une biographie. L'autobiographie, Baudoin Chailley la rédigera lui-même s'il le juge bon.<br /> Sinon, pour obtenir ses coordonnées, je vous conseille de vous mettre en relation avec son éditeur, les éditions Rivière Blanche.<br /> http://www.riviereblanche.com/contact.html<br /> Bien à vous

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables