Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:47

Hommage à Maurice Limat né le 23 septembre 1914

 

atoxa.jpg

 

Maurice Limat est un vieux routier de la littérature populaire. Il a œuvré aussi bien dans le roman policier, notamment sous les pseudonymes de Maurice Lionel ou Maurice d'Escrignelle pour des petits fascicules dans les différentes collections des Editions Ferenczi, mais également pour des romans d'aventures, des romans fantastiques ou de science-fiction. Etant donc un vieux routier il possède à fond les ficelles du métier et ses romans s'en ressentent.

Une imagination fertile déclenchée par un tout petit rien, une image, un article, et tout de suite on assiste à une histoire solidement charpentée, structurée, enchanteresse. Certes il a passé sa vie à écrire des histoires afin de divertir bon nombre de lecteurs, et comme bien d'autres, il n'a pas toujours été récompensé, n'a pas toujours été montré en exemple, mis peut-être même mis à l'index par certains intellectuels de la SF française qui l'ignorent dans leurs anthologies ou leurs études.

Ce qu'on lui reproche, c'est de savoir écrire des histoires passionnantes. Ce n'est pas l'hermétisme dans l'écriture qui amènera de nouveaux lecteurs. Les romans de Maurice Limat sont limpides, faciles à lire certes, mais au combien prenants, attachants, intéressants. Ce sont des romans que l'on dévore jusqu'à la dernière ligne et après on a les yeux pleins d'images. Fournisseur de rêves et de détente Maurice Limat sera peut-être reconnu un jour par ses pairs, l'étant déjà par ses lecteurs durant des décennies.

J'ai écrit que ses romans étaient limpides. Ce roman l'est doublement puisqu'il traite d'un thème cher au roman d'aventures : les cités antique et mythiques perdues, les continents sous-marins engloutis suite à un cataclysme et dont l'Atlantide est l'exemple le plus souvent utilisé. Dans ce roman, c'est une autre civilisation que nous fait découvrir Limat, une civilisation vivant au milieu du Pacifique et ayant un rapport avec l'île de Pâques.

Francis, jeune ingénieur, et son ami Rerehi, un Polynésien, sont envoyés en éclaireurs parmi les quelques mille et un atolls qui parsèment l'Océan Pacifique à la recherche d'un galion espagnol ayant appartenu à l'expédition de Magellan. Ils préparent le terrain pour la venue d'un navire océanographique et d'une espèce de char sous-marin. En plein milieu du Pacifique, alors qu'ils pêchent, ils aperçoivent une femme blonde à la chevelure abondante, à l'épiderme étonnamment blanc, fendant les flots avec une facilité déconcertante et à une vitesse incroyable. Rerehi ne peut échapper à l'appel de la sirène et Francis plonge à sa suite afin de porter secours à son ami. Commence alors une fantastique aventure sous-marine.

 

limat.jpgMaurice Limat est décédé le 21 janvier 2002 à Sèvres après avoir écrit e, cinquante trois ans (de 1935 à 1988) 472 romans. Atoxa-des-abysses est son dernier roman publié.

Dans cette chronique écrite lors de la sortie du roman, et j'insistais sur la non reconnaissance de Maurice Limat comme véritable auteur populaire. Pourtant quelques études étaient parues dans de petites revues confidentielles comme Le Fulmar en 1983. Depuis, Maurice Limat a eu l'honneur d'articles publiés dans le Dilipo coordonné par Claude Mesplède, ou le Dictionnaire du roman populaire francophone sous la direction de Daniel COmpère.

La revue L'Œil du Sphinx a édité un remarquable ouvrage, Maurice Limat, L'entreprise du rêve (264 pages; 16,00€; mars 2002), comprenant entre autres une bibliographie complète, chronologique, par éditeurs et collection et par titre.

Les éditions Rivière Blanche ont réédité sous format E-Books 26 titres de Maurice Limat et c'est à consulter ici

 

Maurice LIMAT :Atoxa-des-Abysses. Fleuve Noir Anticipation N° 1599. Editions Fleuve Noir. 192 pages. Décembre 1987.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Non Paul , on résistera au Oeufs-boucq ; comme toi les livres attendent mon bon vouloir , pourtant ils m'appellent (à tarte)...
Bonne soirée
Amitiés....:)
Répondre
O


Mais je ne résiste pas aux oeufs-bacon !


Bonne fin de journée à toi aussi Patrick !



A
Le problème avec les e-books, c'est que les couvertures ne sont pas aussi belles.
Répondre
O


Je ne me suis pas vraiment penché sur la questionAlex, car je ne lis pas de e-books. Et puis j'ai trop de livres dans ma bibliothèque qui attendent mon bon vouloir que je ne crois pas en lire un
jour. Mais comme on dit Fontaine...


Amitiés



P
Bonsoir Paul
Pour un vieux baroudeur du FNA , Limat n'a pour moi pas de secret...
Je te conseille un de ses meilleur roman au FNA , " Le sang vert" , car l'ensemble est quand même un peu ...heu....mitigé...du moyen et du mauvais..
Bonne soirée..
Amitiés.
Répondre
O


Bonjour Patrick


Je m'en doute que tu as lu bon nombre de ses romans, en Anticipation mais aussi en Angoisse.


J'ai aimé certains de ses romans dont Le Carnaval de Satan ou encore Par le fer et la magie tous deux publiés en Grands Romans. Mais certains petits fascicules de chez Ferenczy dansles
collections Mon roman d'aventures ou Mon roman policier valaient le détour. Mais ce fut aussi un prosateur prolixe et tout n'est pas forcément bon.


Bonne journée


Amitiés



L
mon cher Paul, tu t'en doutes, je ne connais pas cet auteur. Mais rien que le fait que tu mettes une photos de couverture d'un de ses romans chez Fleuve noir SF ca fait remonter pas mal de
souvenirs, ayant plus jeune, lu énormément de ce genre de litterature.je note l'auteur des fois qu'au cours de mes pérégrinations dans les vides greniers je trouve l'un de ses romans .Amitiés
Répondre
O


Bonjour Bruno


Peut-être seras-tu déçu ou emballé car l'auteur fut inégal dans sa production


Amitiés



Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables