Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 13:34

underworld-usa.jpg

Dans mon article sur Sud Express de François Darnaudet, je me gaussais gentiment des liseuses, l’appareil qui permet de lire sur un écran, et la femme employée pour lire un ouvrage à des bourgeoises analphabètes. Eh bien, voilà, j’ai mon liseur à moi, qui ne prend pas de place, qui se tait quand j’en ai envie, qui ne se désaltère pas après des heures de lecture, ou alors en cachette, qui articule bien, indispensable la prononciation lorsque le conduit auditif aurait bien besoin d’un ramonage ou qu’il devient déficient. La perle rare qui se nomme Cédric Zimmerlin. Je sens d’ici que vous m’enviez, aussi je ne résiste pas au plaisir infini de vous donner ses coordonnées ou celles de ces collègues. En effet ce liseur n’est autre qu’un comédien voix-off, recruté par les éditions Thélème pour lire un livre, et dont le texte est enregistré sur un ou deux CD/MP3 audio.

Lorsque les Editions Thélème m’ont proposé de choisir dans leur catalogue, conséquent, un titre afin de découvrir leurs productions, j’ai d’abord hésité. Un CD peut-il remplacer un livre que l’on a plaisir à feuilleter, à emmener partout, à lire dans n’importe quelles conditions ? Et puis j’ai réfléchi (ça m’arrive) et je me suis dit que les personnes qui connaissent des problèmes visuels, ou sont handicapés, pour satisfaire leur besoin de lecture dont ils sont privés, ce support serait un excellent palliatif. Et sans entrer dans l’extrême il faut également penser à celles et ceux qui sont chez eux et peuvent écouter sans que leur travail à domicile soit pour autant négligé. Ainsi, les repasseuses à domicile, par exemple, peuvent écouter tout en effectuant leur labeur (j’ai essayé, on peut) et autres petits boulots qui tendent à se généraliser et ne requièrent pas d’effort de concentration excessif. Ceci est aussi valable pour les joggers qui effectuent leur périple dominical d’une façon monotone. Et je pense qu’ils courront sans effort quelques kilomètres supplémentaires sans s’en rendre compte.

Mais je déconseillerai aux automobilistes d’écouter la voix charmeuse de la liseuse ou du liseur, sinon, ils risquent en zone rurale de dépasser la vitesse autorisée et ne pas remarquer le radar qui lui ne les loupera pas, ou, en zone urbaine, la limitation de vitesse ou le feu rouge intempestif qui nargue tout conducteur distrait. En cas d’embouteillage, alors là oui, cela peut être un excellent dérivatif. Concentration, disais-je. Il en faut un minimum, car on n’écoute pas une lecture comme des morceaux de musique, sinon on risque de perdre le fil du récit. Je blague car au moins en voiture écouter un livre parlant, cela change des stations radiophoniques musicales qui débitent en boucle des morceaux répétitifs susurrés par des artistes aphones ou braillés par chanteurs qui ne contrôlent pas leurs cordes vocales, ou des celles dédiées aux infos qui s’avèrent inintéressantes, stressantes, démoralisantes.

J’ai donc choisi comme test un roman de James Ellroy, Underworld USA. N’ayant lu que deux romans de cet auteur américain, et ne les ayant guère appréciés, je me suis demandé si à l’écoute, cette impression d’insatisfaction allait m’étreindre à nouveau. Je peux vous avouer que je me suis laissé bercer par l’écoute qui me faisait penser un peu aux bons vieux feuilletons radiophoniques ou plus récemment les histoires extraordinaires ou autres racontées avec conviction par Pierre Bellemare.

Comme l’avait si bien énoncé Jacques Rouxel, le créateur des Shadocks, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Donc j’aurais pu puiser dans le catalogue et choisir un titre d’Agatha Christie, de San Antonio, de Fred Vargas. Des titres déjà lus et pour la plupart chroniqués. Non j’ai choisi Ellroy et à vrai dire la lecture auditive ne m’a pas convaincue sur cet auteur adulé par bon nombre de lecteurs. Pourtant le récitant s’est investi et je dois avouer qu’au départ cela partait bien. Mais je n’ai pas accroché à cette histoire dans laquelle sont évoqués Edgar J. Hoover, l’aspirateur du FBI, d’Howard Hughes, ou encore l’assassinat de Bob Kennedy. Trop confus à mon goût, pourtant ce n’est pas la performance du comédien voix-off qui est en cause. Et de plus, pour moi qui ne suis pas anglophone, je retiens mieux les noms des protagonistes grâce à ma mémoire visuelle qu’à celle auditive.

En conclusion, j’ai aimé tenter l’expérience et si je devais en faire une autre, nul doute que je choisirai un ouvrage plus ancré dans ma sensibilité de lecteur. Les deux CD possèdent une durée d’écoute de 28h30, tout de même, mais je regrette toutefois que le temps de chaque découpage de chapitres ne soit pas indiqué sur la pochette. Autre petit regret, minime, qu’une petite pause musicale, de 5 secondes par exemple, ne soit pas intercalée entre chaque chapitre du livre. Pour le reste, je dis bravo et félicite encore le lecteur qui a été mis à ma disposition.

Vous pouvez retrouver tout le catalogue, qui propose divers genres de littérature, sur le site des éditions Thélème.

James ELLROY : Underworld USA. Editions Thélème. 28h30. 25€.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonjour, je sais que je n'aurais pas la patience d'écouter pendant 28h30 la lecture d'un roman. Je sais que je "décrocherais" vite. Mais pour ceux ou celles qui n'ont pas le temps que de lire où
qui ont des problèmes de vue: pourquoi pas? Bonne fin d'après-midi.
Répondre
O


Merci


Décrocher, oui, mais cela m'arrive aussi avec certains romans. Mais je pensais surtout à ceux qui ne peuvent pas, qui ne peuvent plus lire, et cela peut-être un excellent dérivatif


Bonne fin d'après midi itou.



R
Je vais tenter l'expérience, très bientôt !!!
On s'en reparle !
Bon weekend !!
Amitiés
Répondre
O


Bonjour Richard


j'attends ton avis avec impatience. Peut-être serons-nous d'accord, peut-être divergerons-nous, l'important est de parler du concept, car comme je le soulignais à Pierre nous ne sommes pas à
l'abri des aléas de la vie.


Amitiés



P
Salut Paul, je suis un grand fan de Ellroy, mais ce n'est pas de cela dont je voulais te parler. J'ai eu l'occasion d'écouter / lire des nouvelles dans ma voiture (offert par Polar SNCF à l'époque)
et je n'ai pas été convaincu. Il est très difficile, je trouve de se concentrer et de s'y retrouver. Par contre, sur mon CD, c'était aussi très bien interprété. Par contre, je trouve ça génial pour
les mal voyants. Amitiés
Répondre
O


Bonjour Pierre


Heureusement que nous n'aimons pas tous les mêmes auteurs, cela deviendrait vite de l'uniformisation, et serait préjudiciable pour la littérature.


Quand aux livres audio, je trouve que le concept est excellent justement  dans certaines circonstances. Il faut penser à tout le monde et nous ne sommes pas à l'abri des incidents de la vie.


Amitiés



G
effectivement...je n ai pas été très claire...Je cours environ 1/2H par séance de course. Même à raison de 2 (voire 3)courses par semaine, ça me prendrait plus longtemps d'écouter que de
lire...
Précision tout à fait superflue qui n'intéresse personne, mais c'est pas grave
Répondre
O


Mais moi ça m'intéresse !


Comme je ne cours jamais, je ne suis pas près de te rattraper



L
ben dis dont Paul tu en vis des aventures dis moi :) Voilà qui est original! Si pour ma part je suis très réticent aux liseuses, les vraies, les kindle et consorts , j'avoue qu'écouter un livre ca
par contre je tenterai bien l'experience à l'occasion! mais encore faut il que la voix du lecteur ou de la lectrice me convienne, sinon je crains fort que l'experience ne tourne court! AMitiés
Répondre
O


Bonjour Bruno.


Tente l'expérience, cela vaut le coup.


Tu peux aller sur le site des éditions Thélème, il y a des débuts de chapitres que tu peux écouter. Afin de te rendre compte...


Amitiés



G
28h d'écoute ! C'est énorme. Je ne cours pas si longtemps moi, il me faudrait des semaines et des semaines de jogging pour écouter underworld. Je crois que j'irai plus vite en le lisant...
Je plaisante, c'est évidemment très bien pour les personnes handicapées (et les autres). D'ailleurs, j'en profite pour dire que je trouve qu'on ne fait pas assez pour leur faciliter la vie (aux
handicapés)! Se déplacer, faire ses courses, lire un livre, aller sur le net: tout est un combat, comme s'il fallait ajouter des fardeaux supplémentaires aux problèmes de santé...Vive le livre
audio pour que la lecture soit accessible à tous !
Heu...je m'égare...désolée...
Répondre
O


Bonjour Gridou


Je n'ai pas dis qu'il fallait courir pendnat toure la durée de la lecture ! mais tu peux le faire par épisode. C'est ce qu'on fait pour un livre non ? Mais j'estime que c'est un bon substitut
pour les handicapés mais aussi pour d'autres personnes. Tu as complètement raison et j'adhère à ton propos en ce qui concerne les handicapés par ailleurs. Mais c'est comme pour les logements
sociaux, certaines municipalités préfèrent payer des amendes qui leur reviennet moins chers que d'entamer des travaux


Amitiés



Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables