Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:10

En ce temps là…


rozkelenn.JPG

Jabel Gozh a réussi à force de volonté et de courage. Pourtant dans sa jeunesse elle a connu plus souvent qu’à son tour les privations. Des âmes charitables lui ont procuré, ainsi qu’à sa jeune sœur, la pitance nécessaire à leur survie. Puis elle a connu le labeur de la ferme, l’enseignement auprès des “ bonnes ” sœurs, s’est délivrée du joug d’une famille hospitalière mais pas souvent reconnaissante des efforts fournis et du travail effectué, s’est mariée avec un jeune homme du village, sérieux et travailleur, qui décèdera au bout de quelques années, des suites du gaz inhalé sur le front lors de la Première guerre mondiale, la laissant avec deux enfants en bas âge.

Quittant sa Cornouaille natale elle s’exile en Touraine pour revenir quelques années plus tard avec en poche un petit magot qui lui permet d’acheter une ferme. Fanch, son fils, sera, lui aussi, dur au travail et se comportera en despote envers ses ouvriers, ne supportant aucun manquement. Jeannette la fille épousera un gars de la ville, un fonctionnaire, ne supportant plus les remontrances d’un frère qui refuse de voir la réalité en face et le modernisme gagner les régions rurales françaises. Fanch se marie avec Adeline, une jeune femme simple, douce, effacée, et ont ensemble trois filles qui ne demandent, l’âge venant qu’à se débarrasser du carcan familial. Fanch est aveugle et ne se rend pas compte qu’il se conduit en despote, qu’il détruit la cellule familiale par son obstination, son entêtement. Le temps a passé et la famille, la jeunesse, les ouvriers, ne veulent plus être considérés comme des esclaves mais bien comme des personnes humaines à part entière.

Avec cette chronique et critique sociale, ce tableau d’une Bretagne de la fin du XIXème siècle ancrée dans les traditions séculaires et qui mute profondément et inexorablement, ce nouveau roman noir rural d’Hervé Jaouen nous ramène à une partie de notre jeunesse. Avec les profondes transformations que nous avons connues, (subies ?). De  1892 à nos jours, nous suivons le destin de trois générations avec pour chacune ses valeurs, ses aspirations, ses besoins d’indépendance, ses envies. Hervé Jaouen nous délivre un roman âpre, dur, réaliste, véritable reflet d’un passé pas si lointain. Avec en toile de fond l’emprise inéluctable, parfois impitoyable, du modernisme économique rejeté par certains, apprécié par d’autres.

A lire du même auteur : Flora des Embruns et Le fossé, ainsi qu'un entretien en deux parties avec Hervé Jaouen.


Hervé JAOUEN : Les filles de Roz-Kelenn. Editions Pocket Terroir. (Réédition de Collection Terres de France ; Production Janine Balland/Presses de la Cité). 384 pages. 6,70€.

challenge régions

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mireille 02/10/2012 17:06

Je demande "salon du livre de carhaix" et la page apparaît.
Le thème de cette année est annoncé,mais je n'ai pas encore lu en détail.

Oncle Paul 02/10/2012 17:20



Ok merci



Mireille 02/10/2012 15:52

Les 27 et 28 octobre. J'y serai le dimanche.
Votre blog donne des dates de salons dans le sud-est.
Y habitez-vous maintenant?

Oncle Paul 02/10/2012 16:32



Non, j'habite dans la Manche... Mais y'a t-il un lien vers le salon de Carhaix ?


Merci d'avance



Mireille 01/10/2012 20:59

Pourquoi pas au salon du livre de Carhaix..........
Si vous habitez dans le secteur.
Il dédicace son dernier livre à la librairie de Quimper,mi octobre.

Oncle Paul 02/10/2012 14:16



C'est quand Carhaix ?



Mireille 01/10/2012 14:49

J'habite dans la même ville que Hervé Jaouen.
Alors,bien sûr,j'ai lu beaucoup de ses romans.

Oncle Paul 01/10/2012 16:52



A côté de Quimper alors dans le petit village de ... Non, je n'en dirais pas plus. Et en plus de ces romans bretons, j'aime bien aussi le regard qu'il porte sur l'Irlande, ses parties de pêche,
ses rencontres avec ses habitants, son regard curieux, amusé, critique sur l'évolution des villes... Et plein d'autres choses encore. Mais je digresse...


A bientôt



Lystig 30/09/2012 21:47

j'aime beaucoup la couverture...

Oncle Paul 01/10/2012 13:07



Moi aussi et cela nous change des couvertures photos touristiques



claudialucia 30/09/2012 17:45

Tu as l'air de bien l'aimer ce Jaouen. Je ne le connais pas du tout mais je le note car il vaut la peine d'être lu au cours du challenge breton. Ce à quoi je ne manquerai pas!

Oncle Paul 30/09/2012 18:10



Je connais Hervé depuis près de trente ans et l'on a toujours plaisir de se revoir au cours de salons et autres. Mais cela arrive de plus en plus rarement !


Mais dans mes chroniques, malgré mes amitiés avec les auteurs, je ne fais pas de copinage et j'essaie de rester impartial...


Amitiés



zazy 28/09/2012 21:18

Tu l'aimes cet auteur !

Oncle Paul 29/09/2012 11:37



Exactement ! Et d'autres chroniques vont bientôt être proposées ! Son prochain roman sort le 10 octobre.


Amitiés



Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables