Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 16:08

Il y a le ciel, le soleil et la mer...

 

Aubert.jpg


Il y a aussi des estivants, des résidants à l'année, des marchands ambulants à la sauvette.

Momo est l'un des ces jeunes qui se trimballent d'un bout à l'autre de la plage, avec des foutas sur l'épaule, proposant ses serviettes de bain aux baigneurs. Mais il n'a guère de succès et cela le rend morose car il sait que son père ne va pas apprécier son retour avec un porte-monnaie vide. Avec ses dix-sept ans, sa casquette, son bermuda long à fleurs et ses baskets avachies contenant de petits sachets de drogue, autre vente à la sauvette pour son compte personnel, il a fière allure Momo et les filles se retournent souvent sur son passage.

Il rencontre sur son chemin monsieur Gendry, professeur de seconde au lycée. Il ne l'apprécie guère, et c'est réciproque. Luc Gendry, malgré les résultats décevants de son élève, a appuyé son passage en classe supérieure, simplement pour ne plus l'avoir en cours l'année prochaine. Mais il est un peu spécial, Luc Gendry. Maigre, efflanqué, il reluque les gamines, et possède des tendances pédophiles et visionne lorsqu'il le peut des films pornos. Des bruits courent sur ses tendances sexuelles dans la cour de récré, mais à mots chuchotés.

Monsieur Bob, un Noir américain imposant malgré ses soixante-seize ans, veuf, installé en France car sa femme était originaire de la région, est discret sur son ancienne profession qu'il a exercée durant quarante ans. Il travaillait dans le Texas, à Huntsville, mais il n'en parle guère. Juste de petites phrases qui prêtent à confusion. Etait-ce un ancien truand qui aurait végété à l'ombre pendant quatre décennies ? Un maton qui gardait les prisonniers entassés dans le couloir de la mort ? Les avis sont partagés mais les opinions sont échangées en catimini, derrière son dos.

Monsieur Chen pratique son art de masseur chinois en surveillant les déambulations des policiers qui arpentent de temps à autre le boulevard, jetant un œil sur la plage. Les masseurs officiels se sont plaint de la concurrence illégale.

Et puis il y a Mélody. Seize ou dix-sept ans, blonde aux cheveux longs, grand sourire, yeux de biche, ravissante. Elle accompagne sa copine Douna, moins intéressante physiquement. Elles arrivent de Clermont-Ferrand, l'extrême nord pour les locaux, dans les bagages des parents de Douna. Le soleil brille dans le ciel, mais aussi sur la plage à cause de Mélody qui ne passe pas inaperçue. Aussi bien de Momo, qui l'aborde et échange quelques mots avec elle, que de Luc Gendry et de monsieur Bob. Gendry aimerait bien butiner Mélody et il enrage que Momo fasse le cacou. Car il est jaloux Gendry. Il voudrait que Mélody soit pour lui, rien que pour lui.

Mais Mélody, malgré sa jeunesse, sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. Et lorsque tout ce petit monde va se retrouver, on ne sait pas qui verra le bout du tunnel.

Brigitte Aubert nous a habitué à changer constamment de style, et si elle place son histoire à Cannes, ville qu'elle connait bien pour y être née et y vivre, ce n'est pas pour rien. En un trait de plume elle décrit les vacanciers, et mène ses protagonistes là où elle veut, avec une écriture dégraissée, hachée parfois, en une courte succession de mots qui plantent immédiatement le décor. Le court va bien à Brigitte Aubert qui se montre aussi à l'aise dans la nouvelle que dans les textes plus longs. Et elle est admirablement servie par les dessins en noir et blanc de Cabanes qui jouent sur le côté sombre et sur la lumière. L'un des meilleurs Petits Polars du Monde de cette série, car l'on sent que Brigitte Aubert ne s'est pas contentée de placer un texte qui trainait dans son tiroir , mais qu'elle s'est prise au jeu.


Brigitte AUBERT & Max CABANES : Boulevard du Midi. Petits Polars du Monde N° 12. 56 pages. 2,00€.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Z
Merci
Répondre
O
<br /> <br /> Mais de rien<br /> <br /> <br /> <br />
Z
Je vais les commander à mon libraire-journaux. Quels sont les autres ?
Répondre
O
<br /> <br /> voici la lite<br /> <br /> <br /> Thilliez & Corbasson : Hostiles.<br /> <br /> <br /> Daeninckx & Loustal : Voiles de mort (chroniqué)<br /> <br /> <br /> Vautrin & Baru : Monsieur meurtre<br /> <br /> <br /> Caryl Ferey & Berberian :Chérie Noire (chroniqué)<br /> <br /> <br /> Marc Villard & Chauzy : La cavale de Lina<br /> <br /> <br /> Marin Ledun &  Götting : Que ta volonté soit faite<br /> <br /> <br /> Alexandra Schwartzbrod & Hyman : Ava et Marilyn<br /> <br /> <br /> Pouy & Cesta : Plein le dos<br /> <br /> <br /> Christian Roux & Pastor : Dix doigts dans l'engrenange<br /> <br /> <br /> Anne Secret & Peyrand : Le machiniste<br /> <br /> <br /> Patrick Pécherot & Pinelli : Dernier été<br /> <br /> <br /> Brigitte Aubert & Cabanes : Boulevard du midi (chroniqué)<br /> <br /> <br /> Romain Slocombe & Denis : Hématomes<br /> <br /> <br /> Série dans l'ordre de parution. Le slocombe est le dernier de l'été<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
Z
Je ne connais pas du tout, faudra que je regarde ça de plus près
Répondre
O
<br /> <br /> Dépêche-toi ils ne seront bientôt plus en vente...<br /> <br /> <br /> <br />
P
Bonsoir Paul<br /> Heuuu....pas encore commencé à les lire....je les garde en réserve...<br /> Bonne soirée.<br /> Amitiés.
Répondre
O
<br /> <br /> C'est pas grave Patrick : les longues nuits d'hiver ont été prévues pour lire...<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
P
Bonsoir Paul<br /> <br /> Cette année je n'ai pas raté les "Petits polars"....<br /> Bonne soirée<br /> amitiés...
Répondre
O
<br /> <br /> Bonjour Patrick<br /> <br /> <br /> Et lequel ou lesquels tu as préférés ? J'avoue que je ne les ai pas tous lus...<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables