Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2021 2 16 /03 /mars /2021 04:48

Dans la jungle, terrible jungle…

Jack CANNON : La nuit de la jungle.

Ancien agent de la CIA en retraite Engels est découvert assassiné. L'Agence et le BOSSY, groupe d'élite du N.Y. City Police Department représenté par Hauptmann, prennent en charge l'enquête, au grand dam de Ryker.

Il en héritera toutefois lorsque la femme d'Engels, théoriquement protégée par des gardes du corps dans une chambre d'hôtel, connaîtra le sort de son époux. Puis Hauptmann sera découvert, dépecé et torturé sur le toit d'un immeuble où il devait tenir une conférence. Sa femme et l'un de ses enfants sont également abattus.

Jorgenson, qui appartient à la CIA, fournit à Ryker ainsi qu'à son coéquipier Lentini et à Lindly, inspecteur et rare ami de Ryker, des informations. Selon lui le meurtrier serait un nommé Morgan qui aurait été à la solde de l'Agence à la fin de la guerre du Vietnam et aurait à son actif bon nombre de cadavres de Viets sur la conscience, touchant une prime pour chaque dépouille.

Ryker décèle dans la confession de Jorgenson des mensonges ou des omissions. Il pense que Morgan, soi-disant lépreux, est à ses trousses aussi il se réfugie chez les parents de son ex-femme, des Allemands qu'il accuse de nazisme. Ceux-ci possèdent dans leur ferme un arsenal impressionnant. Une nuit ils entendent du bruit. Le lendemain les chiens sont retrouvés morts.

Lentini décède en voulant utiliser la voiture piégée et Lindly est blessé. Ryker regagne New-York. Un nouvel équipier, Crowley, lui est dévolu. Il tend un piège à Morgan en compagnie de Jorgenson dans une localité de Long Island. Les deux hommes se retrouvent seuls en pleine nuit et Jorgenson avoue le reste de l'histoire Morgan.

 

Cette cinquième aventure de Ryker diffère des précédentes en cela que le tueur ne présente pas le même profil, et surtout parce que la CIA est impliquée aussi bien dans cette affaire que dans des exactions commises lors de la guerre du Vietnam.

Un récit qui repose sur le mensonge, les faux-fuyants, les illusions, et au cours duquel Ryker, et le lecteur, a du mal à cerner la vérité. Le doute subsiste dans les esprits quant à l'identité réelle de Jorgenson.

Bizarrement, le copyright est de 1975 alors que l'action se passe au début des années 1980.

Sous le pseudonyme de Jack Cannon se cache Nelson de Mille, auteur américain qui a également signé sous les pseudonymes de Kurt Ladner et Brad Matthews.

Jack CANNON : La nuit de la jungle. (Night of the phoenix – 1975. Traduction de Jean-Louis Touchaut). Série Ryker N°5. Collection Supercops N°24. Editions Fleuve Noir. Parution 25 mars 1998. 220 pages.

ISBN : 978-2265049932

Partager cet article
Repost0

commentaires

Erwelyn 18/03/2021 11:12

Je me souviens davoir lu un ou deux titres de cette série. Plutôt efficace de mémoire.

Oncle Paul 19/03/2021 19:55

Efficace, oui, mais Nelson de Mille écrivait, en général, des romans assez violents, si mes souvenirs sont bons

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables