Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 05:24

Malgré cette mise en garde, je l’ai lu !

François des AULNOYES : Interdit aux moins de 16 ans.

Et combien fut grande ma déception en découvrant ce texte qui a terriblement vieilli. L’intrigue est banale, tirée par les cheveux, et comporte de nombreux passages qui aujourd’hui ne seraient plus acceptés, à juste titre, dans un roman.

Le narrateur, fauché, déambule sur les Champs-Elysées quand soudain la fortune lui fait de l’œil. Par terre gît une liasse de billets qui ne demandent qu’à être ramassés. Il en est tout ragaillardi. Soudain il est tiré de ses rêveries par une main qui se pose sur son épaule.

La main appartient à une jolie femme qui se prénomme Béatrice, au fait j’ai oublié de vous signaler qu’il se prénomme Francis, et c’est délibérément qu’elle a perdu ses coupures. Elle est, argue-t-elle, suivie par un homme en costume gris. Elle est mariée, mais accepte volontiers d’aller au café avec Francis, puis afin de mieux faire connaissance de le suivre plus tard dans une chambre d’hôtel.

On comprend l’étonnement de Francis lorsqu’il se rend compte que cette femme mariée est… vierge. Béatrice explique que son mari ne l’honore pas parce qu’il est homosexuel.

Et voici Francis, aidé de son ami Jimmy, lancé dans une aventure où les coups bas ne manquent pas. Il va côtoyer des endroits peu recommandables et mettre sa vie en jeu pour l’amour de Béatrice.

Que l’histoire soit datée, ce n’est pas cela qui m’a gêné, mais certaines digressions ou propos. Ainsi les Arabes sont appelés Biques ou Bicots, selon la terminologie en vigueur à l’époque, 1954, un relent de racisme évident accentué par les prémices de la guerre d’Algérie.

Autre phénomène qui perdure, malgré les avancées sociologiques, c’est la façon de se moquer, de dénigrer, de vilipender, ceux qui s’adonnent à l’homosexualité. Si aujourd’hui on les traite de Gays, hier c‘était pédés, pédales et autres gentillesses que de nos joues on ne déclame qu’entre homophobes obtus.

Il ne s’agit pas d’une véritable diatribe, mais d’une accumulation de mépris. Ce qui était considéré comme normal à cette époque où l’homme devait se montrer viril, voire macho, n’est plus acceptable, et accepté, de nos jours.

Pourtant, il existe dans ce fatras, quelques lueurs d’humour.

Pourquoi mets-tu un soutien-gorge ?

Pour le plaisir de l’enlever.

 

Ah… On ne saura jamais quel mal peut faire la presse…

 

Un clin d’œil puisque François des Aulnoyes, 1906-1974, se nommait en réalité François Mazeline et était journaliste et critique cinématographique. Il possède à son actif quelques romans policiers et d’espionnage et a également écrit sous le pseudonyme de Jacques Préjean.

François des AULNOYES : Interdit aux moins de 16 ans. Collection Spécial Police N°49. Editions Fleuve Noir. Parution 1er trimestre 1954. 224 pages.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables