Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 03:41

Anticipation ancienne ou retour vers le futur ?

Revue Galaxie 1ère série

Cette revue française de science-fiction, dont le premier numéro paraît en novembre 1953, est une émanation d’une revue américaine, comme le furent d’autres magazines à cette époque et dont les plus célèbres furent Fiction magazine, pour la SF, et Mystère Magazine Ellery Queen ou Alfred Hitchcock Magazine ou encore Le Saint Magazine.

A l’origine elle ne comporte que des textes américains et le nom du traducteur est omis.

Au sommaire de ce numéro 1, quatre nouvelles et un roman découpé en feuilleton sur trois numéros.

 

Damon Knight : comment servir l’homme. (Page 7)

Peuple venu de l’au-delà des étoiles, les Kanamites ne sont guère engageant de par leur aspect physique. Aussi, leur proposition de faire des cadeaux à l’Homme, est accueillie avec méfiance. Naturellement les scientifiques se penchent sur la question, posant leurs questions à l’aide d’un appareillage placé sur la tête de l’un des Extra-terrestres, mais il leur faut par deux fois demander la réponse exacte. Deux traducteurs attachés à un organisme international sont chargés de se mettre en contact avec les Kanamites, de comprendre leurs motivations et l’un d’eux va même essayer de traduire un de leur livre. Un épilogue en forme de pirouette.

Citation :

Il existe plus d’énigmes dans une pierre que dans la tête d’un philosophe. Les motifs qui font agir un être intelligent, bien qu’ils puissent sembler parfois obscurs, sont la simplicité même en comparaison du fonctionnement complexe de l’univers naturel.

 

Clifford D. Simak : Dans le torrent des siècles. 1er épisode. (Page 14).

 

Théodore Sturgeon : Les étoiles sont vraiment le Styx. (Page 56).

 

Fredric Brown : Lune de miel en Enfer. (Page 83).

Cette nouvelle rééditée dans la collection Présence du Futur chez Denoël dans un recueil éponyme en compagnie d’une vingtaine d’autres du même auteur, a été traitée dans un article dont vous pouvez lire la teneur ici :

http://leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/2019/04/fredric-brown-lune-de-miel-en-enfer.html

 

Isaac Asimov : Deux touffes de fourrure verte. (Page 109).

L’Être s’est introduit dans un vaisseau spatial regagnant la Terre. Un Être minuscule que l’on ne peut distinguer que par la particularité de posséder deux touffes de fourrure verte sur le corps. Les Fragments-de-vie (les hommes) qui se sont à l’intérieur du vaisseau sont inquiets, persuadés d’avoir été contaminés, lorsque la Barrière qui protégeait la planète dont ils se sont approchés a craqué. L’Être pour se cacher se transforme en filament et prend la place d’un bout de cordon électrique qu’il a scindé.

L’épilogue est logique et amusant, mais méfiez-vous quand même.

 

Ce recueil ne propose qu’une présentation rapide de ce premier numéro en guise de préface, mais les titres originales des nouvelles et leur(s) traducteur(s) ne sont pas indiqués. Seul le dessinateur Don Sibley, illustrateur de la nouvelle de Fredric Brown, est mentionné.

Cette revue paraîtra de 1953 à 1959 puis après un arrêt d’un peu plus de quatre ans renaîtra de ses cendres avec Maurice Renault comme directeur, qui publia Mystère Magazine à partir de 1948, Alfred Hitchock Magazine en 1961, pour le domaine policier, Galaxie et Fiction pour la science-fiction, et Alain Dorémieux en tant que rédacteur en chef.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables