Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 11:36

Emballé, c’est bon à jeter !

Jérémy BOUQUIN : Nickel.

Lorsqu’elle est arrivée au rendez-vous, elle ne s’attendait pas à finir ainsi enroulée dans une bâche plastique tel un corps mort promis à une quelconque déchetterie.

D’ailleurs elle est morte mais auparavant elle a été bâillonnée, violée, violentée, battue, encore violée, massacrée, réduite à néant.

Une pauvre prostituée toxico qui a servi de jouet, de défouloir à un malade. Et qui se tape le boulot après ? Sandra, la femme de ménage, qui nettoie les débordements, les traces de sang et de sperme sur la moquette.

Sandra a l’habitude et possède tout son attirail de nettoyage dans deux caisses plastiques noires. Et comme les membres de la Police Technique et Scientifique, elle est protégée par une combinaison, des gants, un masque, voire une charlotte mais pas aux fraises. Et tout le matériel de découpage afin de séparer proprement ( !) les membres, les parties détachables du corps, des morceaux qui seront emballés dans un film plastique comme dans les boucheries en libre service.

Une véritable petite fée du logis !

 

Le début est assez macabre, morbide, mais ceci n’est qu’une fiction, un fantasme d’auteur, une façon d’évacuer des idées morbides, de les coucher sur le papier afin de canaliser ses pulsions mortifères. Peut-être…

Mais surtout c’est un texte empreint d’un humour noir décapant et cynique, humour qui ne se fait pas sentir au départ et qui prend sa véritable saveur dans les dernières pages.

Un texte à savourer mais à lire entre deux joyeusetés, avec modération, et sans vouloir le mettre en pratique. Il y en a qui sont payés pour ça…

 

Jérémy BOUQUIN : Nickel. Nouvelle numérique. Collection Noire Sœur. Editions Ska. Parution le 5 novembre 2015. 14 pages. 2,99€.

ISBN : 9791023404258

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables