Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 09:14
Teri WHITE : Un trio sans espoir

Le tiercé perdant...

Teri WHITE : Un trio sans espoir

Mac a connu Johnny au Vietnam.

Il l'a pris sous son aile, le protégeant des autres et de lui-même. Entre eux s'est instaurée une amitié bourrue.

Johnny est un peu branque, un peu bargeot, les séquelles de la guerre sans aucun doute.

Mac n'a jamais voulu confier Johnny à des psychiatres, ou à un hôpital, cela lui rappelle trop de mauvais souvenirs familiaux. C'est un joueur invétéré et les pertes qu'il subit au jeu, aux cartes, n'entament en rien la confiance que lui voue Johnny. Celui-ci ferait tout pour garder intacte l'amitié de Mac.

Ils forment un drôle de couple qui bientôt aura à sa poursuite Simon, un flic qui abandonne tout, femme, enfants, maison, pour venger le meurtre de son collègue et ami que Johnny a tué dans le cadre d'une mission exigée par l'Organisation. En effet les deux hommes sont devenus, à la suite d'un vol, des encaisseurs et des tueurs à la solde du roi des jeux clandestins new-yorkais.

Mac prenant en charge Johnny, lui prodiguant conseils, ayant parfois envie de le quitter mais n'allant jamais bien loin dans l'exécution de cette séparation.

Un homme veillant sur les faits et gestes de son compagnon quelque peu perturbé, qui tuerai père et mère pour faire plaisir à son protecteur, cela fait irrésistiblement penser à cette très belle histoire de John Steinbeck : Des souris et des hommes.

Une analogie frappante même si au lieu de se dérouler en campagne cette histoire d'amitié virile avec toutefois une consonance homosexuelle, a pour cadre la ville, ses tripots et ses hôtels minables.

Ce roman a été porté au cinéma par Jacques Audiard en 1994 sous le titre Regarde les hommes tomber, avec Jean-Louis Trintignant, Mathieu Kassovitz et Jean Yanne.

Teri WHITE : Un trio sans espoir

Teri WHITE : Un trio sans espoir (Triangle - 1982. Traduction France-Marie Watkins). Série Noire N°2191. Parution juin 1989. 320 pages.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables