Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 07:45
John LUTZ : Les Contes de l'Amère Loi

A rapprocher des contes de quand t'es bourré ?

John LUTZ : Les Contes de l'Amère Loi

John Lutz fait partie de ces écrivains américains qui manient avec bonheur l'art de la nouvelle, genre extrêmement difficile car il demande, outre une imagination débordante, une conception de l'histoire qui ne prend sa véritable force que dans la chute.

Quinze nouvelles composent ce recueil, Les Contes de l'Amère Loi, quinze nouvelles dans lesquelles l'humour tient toujours une place et mettent en évidence les préoccupations, les phobies, les manies, les obsessions, les mœurs de l'Amérique d'aujourd'hui.

Sur les quinze histoires trois ont trait à la psychiatrie et à l'analyse. Et l'on sait quelle place la psychanalyse tient dans la vie des Américains. Autre façon de vivre typique à ce pays mais qui progressivement s'instaure dans les usages français, même si cela existe depuis des années mais pas à une telle échelle, c'est la vente par correspondance. Un système de vente qui entraîne l'engrenage dans l'achat de futilités, d'inutilités.

Dans d'autres nouvelles on ressent l'influence qua dû exercer William Irish sur John Lutz. Par exemple dans Un flambeur de haut vol dans laquelle l'obsession du pari tient une grande place.

Des personnages anodins qui sont les jouets du hasard, qui subissent les événements, qui sont manipulés inconsciemment ou qui pensent retourner en leur faveur des situations désespérées parsèment ces récits où le quiproquo est roi, où les situations fausses foisonnent.

Si je devais conseiller ce livre à une catégorie de personnes bien déterminée, ce serait à tous ceux pour qui la lecture est une corvée. Je suis sûr qu'ils se découvriraient une passion.

John LUTZ : Les Contes de l'Amère Loi.(Better Mousetraps - 1988. Traduction de Michel Deutsch) Série Noire N°2168. Parution février 1989. 224 pages. 6,65€.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Salut Paul<br /> Traduire le titre "Better mousetraps" (meilleurs pièges à souris / souricières) par "Les contes de l'amère loi", y a pas de quoi féliciter le traducteur, ni le directeur de collection qui valida.<br /> Amitiés.
Répondre
O
Bonjour Claude<br /> Depuis que je mets en ligne mes chroniques sur la Série Noire, je me suis aperçu que rares sont les titres français en concordance avec les originaux. Une volonté délibérée des différents directeurs (ici Robert Soulat) de proposer des titres jeux de mots... Amitiés

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables