Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 10:02
J.A. JANCE: La chasse aux nymphettes et Coups de pompes.

Coup double sans pompe mais avec nymphettes pour J.A. Jance...

J.A. JANCE: La chasse aux nymphettes et Coups de pompes.

J.A Jance semblait un auteur prometteur à la Série Noire, puisque, en l'espace de quatre mois deux titre étaient traduits et édités et que d'autres romans étaient prévus.

Romans standards, romans classiques pourraient être les définitions de ces deux ouvrages, pourtant ils accrochent, ils semblent nouveaux, guillerets même parfois.

Il faut dire que le lieu de l'action, Seattle dans l'état de Washington sur la côte Ouest des Etats-Unis, au Nord ouest pour être plus précis, est un endroit que les auteurs de romans policiers n'ont guère mis en évidence. New-York, Chicago, la Californie, la Floride sont des endroits facilement accessibles à la mémoire visuelle des lecteurs, même si ceux-ci ne connaissent pas particulièrement les USA. Mais je ne suis pas là pour vous infliger un cours de géographie, uniquement pour vous parler de deux romans qui m'ont particulièrement intéressés.

Solidement construits, efficaces, bien ficelés, ce sont deux romans qui ont du corps et une âme. Après un début prometteur ils tiennent la route, ce qui n'est pas toujours évident, et de la première page jusqu'à l'épilogue, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer.

Dans Chasse aux nymphettes, l'inspecteur J.P. Beaumont, dont on fait la connaissance et dont je reparlerai, J.P. Beaumont enquête sur la mort d'un entraîneur noir d'une équipe de basket-ball. Sa femme enceinte est complètement atterrée à la triste nouvelle.

Si l'entretien que Beaumont a avec les joueurs de basket n'amène rien de vraiment positif et n'apporte que peu d'éléments nouveaux dans une enquête qui semble stagner, l'entrevue avec les pom-pom girls, tout au moins certaines, s'avère nettement plus fructueuse.

J.A. JANCE: La chasse aux nymphettes et Coups de pompes.

Dans Coups de pompes, la découverte d'un cadavre près d'une voie ferrée conduit Beaumont dans le milieu artistique. La découverte de ce premier cadavre n'est qu'un début puisque le petit ami de celui-ci est retrouvé bel et bien mort dans son lit.

Est-ce un second meurtre ou bien est-il décédé du sida comme tout semble le faire croire. Quel lien relie le premier cadavre, machiniste de son vivant, à Jasmine Day, ex-chanteuse de rock qui essaie de remonter sur les planches et refaire une nouvelle carrière. Apparemment la drogue serait le point commun.

 

J.P. Beaumont, alias Jonas Piedmont, est un être humain, fait de chair et de sang. Il possède ses humeurs, ses préventions envers tel sentiment ou état de fait, il aime, il souffre comme tout un chacun.

Ni exceptionnel, ni falot, Beaumont exerce son métier avec conviction mais pas par besoin financier. S'il a connu dans sa vie des déboires, des échecs, ce n'est pas pour autant qu'il est aigri. Il sait ce qu'amitié veut dire. Il possède ses phobies comme beaucoup de personnes. Allergique aux répondeurs téléphoniques et à toute espèce de progrès en matière de communication, il se voit imposer un appareil par son avocat, appareil qui en fin de compte se révélera fort utile. D'ailleurs je ne saurais trop conseiller ces livres aux opérateurs téléphoniques, cela pourrait leur donner des arguments de vente quoi que depuis la sortie de ces romans, la téléphonie a bien évolué.

J.A. Jance nous présente donc un personnage attachant, sympathique. Il semble d'ailleurs lui avoir acheté une ligne de conduite en cours de route puisque si Beaumont relevait de cuite au début du premier roman, cuite qui paraissait une habitude néfaste, rapidement cet aspect est effacé et il devient plus modéré dans ses transports éthyliques.

 

Pour ceux qui seraient intéressés de savoir à quoi correspondent les initiales du prénom, sachez qu'il s'agit de Judith Ann.

 

J.A. JANCE: La chasse aux nymphettes (Trial Fury - 1986. Traduction de Simone Hilling) Série Noire N°2108. Parution octobre1987. 320 pages. 6,05€. et Coups de pompes (Taking the Fifth - 1987. Traduction de Michel Alamagny). Série Noire N°2126. Parution février 1988. 288 pages. 6,65€.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Jamais entendu parler de Mrs Jance. Ah ! l'inculture me tarabuste parfois. J'avais noté "dent pour dent" la suite si intéressé.<br /> Amitiés<br /> Le Papou
Répondre
O
Mais non Papou, ce n'est pas de l'inculture, juste un manque d'informations<br /> Amicalement

Présentation

  • : Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables