Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 06:05
Auteurs, traducteurs, lecteurs, ceci vous intéresse...
Les Assises 2016 de la traduction littéraire à Arles du 11 au 13 novembre.

Organisées par ATLAS, l’association pour la promotion de la traduction littéraire, les Assises 2016 se dérouleront à Arles du 11 au 13 novembre .

Intitulées L’EMPIRE CONTRE-ÉCRIT, ces Assises proposeront des conférences, des tables rondes, des ateliers de traduction et des lectures, animés par une quarantaine d’intervenants, dont certains très attendus :

Souleymane Bachir Diagne, Jacques Roubaud, Florence Delay, Hédi Kaddour, Myriam Suchet…

En clôture, Jacques Bonnaffé viendra porter témoignage de ces trois jours de manifestation consacrés à la traduction littéraire.

 

 

 

Si l’on considère que chaque langue exprime une façon unique de concevoir le monde, à la fin d’un conflit, il en apparaît toujours deux : la langue du vainqueur et celle du vaincu. Ce phénomène, que l’on constate pour toute sorte de conflit — mondiaux, sociaux, familiaux — est d’autant plus flagrant quand on considère le fait colonial, où de toute évidence, l’entre-langues qui naît de ces différentes conceptions du monde trouve un terreau fertile.

Comment cela se traduit-il dans la littérature ? Et surtout, comment le traduit-on ? C’est à ces questions que vont tenter de répondre nos 33èmes Assises.

Il y sera question de la façon dont la langue anglaise, dominante, se fragmente et se singularise selon qu’elle s’écrit au Nigeria, en Afrique du Sud, au Népal ou en Irlande. De la façon dont les français du monde se traduisent, qu’ils soient d’Algérie, du Congo ou d’Haïti. On y traduira de l’espagnol teinté de quechua, du russe mêlé de tchouktche, ou du hongrois où transparaît l’allemand …

Le titre, emprunté à Salman Rushdie, nous invite à réfléchir à l’état du monde et au rôle que joue la littérature, nourrie de traduction, dans la vie et la mort des langues.

AU PROGRAMME DES ASSISES CETTE ANNEE  :

des ateliers de traduction, savants, ludiques et ouverts à tous: anglais de Papouasie et du Népal, italien de Sardaigne ou de Sicile, russe de Sibérie, spanglish ou espagnol de Guinée équatoriale, afrikaans, provençal ou arabe seront au programme.

- des tables rondes et débats réunissant des traducteurs de renom, français et étrangers : Florence Delay, Jean-Pierre Richard, Dominique Vitalyos, Yasmina Melaouah, Regina Keil-Sawage, Frank Wynne et des auteurs tels que Jacques Roubaud, Hédi Kaddour, Sylvain Prudhomme…

- des conférences et carte blanche de Souleymane Bachir Diagne, Myriam

Suchet et Claire Joubert.

- de nombreuses lectures, dont une lecture musicale du Poème du Rhône de Frédéric Mistral par Claude Guerre et une lecture-spectacle venue du Québec, proposée par Dany Boudreault.

Programme complet consultable en ligne :

 

 

Les Assises 2016 de la traduction littéraire à Arles du 11 au 13 novembre.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 14:28

Liste alphabétique des auteurs et de leurs ouvrages.

 

Sommaire du Premier Trimestre 2016.

AMOZ Claude : Dans la tourbe

AMOZ Claude : Bois-brûlé

ARBOS Ange : La tour du silence

ARNAUD Georges-Jean : La défroque

AUBENQUE Alexis : Tout le monde te haïra

AUBENQUE Alexis : Tu ne manqueras à personne

AYERDHAL : Bastards

BABLON Jacques : Rouge écarlate

BANNALEC Jean-Luc : Les marais sanglants de Guérande

BARONIAN J.-Baptiste : La nuit, aller-retour

BAUDOU Jacques : Au grenier des sortilèges

BAUDOU Jacques : Mystère, mystère

BELLET Alain : Aller simple pour Cannes

BENSA Mathilde : Aux enfants du Nord

BERGAL Gilles : Dérive (Le clone triste et le rire du klone)

BLAKE Nicholas : Que la bête meure

BLOCH Robert : La nuit de l'éventreur

BOILEAU-NARCEJAC : La main passe

BOILEAU-NARCEJAC : J'ai été un fantôme

BORNAIS Gilles : Le diable de Glagow

BORNAIS Gilles : Une nuit d'orage

BOSCO Jacques-Olivier : Quand les anges tombent

BOSCO Jacques-Olivier : Loupo

BOUIN Philippe : L'homme du paradis

BOUQUIN Jérémy : Echouée

BOUQUIN Jérémy : Sois belle et t'es toi !

BOUYSSE Franck : Grossir le ciel

BOUYSSE Franck : Plateau

BRIN David : Le facteur

BRIXTEL Gaëtan : Bad trip

BRIXTEL Gaëtan : Le pari

BROWN Fredric : La mort a ses entrées

BRUSSOLO Serge : L'Enfer, c'est à quel étage ?

BUSSI Michel : Le temps est assassin

CAMUS Jean-Christophe : Simenon avant Simenon : Les années de journalisme

CAMUS Jean-Christophe : Simenon avant Simenon : Les années parisiennes

CARIO Daniel : Les chemins creux de Saint-Fiacre

CARR John Dickson : Services des affaires inclassables

CHARLES Claude : Léo, tout faux

CHEFDEVILLE : L'amour en Super 8

CLUYTENS Lucienne : Amandine et les brigades du Tigre

COLLECTIF : Malpertuis VI anthologie de Thomas Bauduret

COLLECTIF : Les mondes de Masterton Anthologie de Marc Bailly

COLLECTIF : Frédéric Prilleux présente Les Hommes en noir

COLLECTIF : Les trésors de Baskerville (Présentation J.D. Brèque)

COLLINS Max Allan : Dick Tracy ; cette année là ils veulent ta peau

COOK Robin : J'étais Dora Suarez

COUTURIAU Paul : Boulevard des ombres

DAENINCKX Didier : La mort n'oublie personne

DARD Frédéric : Kaput, un tueur (La dragée haute)

DARNAUDET François : Le club des cinq fous (Le retour du taxidermiste)

DARNAUDET François : L'homme qui valait des milliards

DARVEL Robert : Harry Dickson 1

DELTEIL Gérard : Tchernobagne

DELTEIL Gérard : Du sang sur la glasnost

DELTEIL Gérard : Pièces détachées

DELZONGLE Sonja : Quand la neige danse

DEMETZ Jean-Marc : Chrysalide

DESAUBRY Jeanne : Le Roi Richard

DRESCH Michel : Le plasticien

DUMAS Alexandre : Le docteur mystérieux

DUPUY Lionel : En relisant Jules Verne

DUPUY Olivia : Sur paroles

EGEMAR Béatrice : Le Fard et le Poison

ELLENA Yves : Radio corbeau

ERIS Patrick : Le seigneur des mouches

ERIS Patrick : Le chemin d'ombres

ERIS Patrick  : Ceux qui grattent la terre

FRADIER Catherine : Ballon

FRANCIS Dick : Adjugé !

FREMION Yves : Ronge

GALLERNE Gilbert : Les fils du tyrannosaure

GERRARD Paul : La chasse au dahu

GERRARD Paul : Le masque de verre

GILLIO Maxime : Les disparus de l'A16

GOUIRAN Maurice : Qui a peur de Baby Love ?

GOUIRAN Maurice : Maudits soient les artistes

GREG : Le crime de Saint-Anastase

HAYDER Mo : Viscères

HUET Philippe : La poubelle pour aller danser

JOY Malicia : Casanova. Bellami 1

JUNG Didier : Disparu

KÂÂ : On a rempli des cercueils avec des abstractions

KAAN Jess : Le secret de la petite demoiselle

KAMINSKY Stuart : Et le diable rencontra la femme

KASSAK Fred : Une chaumière et un meurtre

KOURILSKY :  Olivier : L'étrange Halloween de M. Léo

KURTZ Stan : Série B 1/6

KY : Pour le roi de Prusse

LACASSIN Francis : La vraie naissance de Maigret

LAGUERRE Philippe : Manhattan Marylin

LE BRETON Auguste : Du rebecca chez les Aristos

LEBRUN Michel : Sex-voto

LEBRUN Michel : Les rendez-vous de Cannes

LENORMAND Frédéric : Docteur Voltaire et Mister Hyde

LEVAVASSEUR Jean-Noël : Herman dans les dunes

LIVINGSTONE J.B. : Crime au festival de Cannes

LOVESEY Peter : Cidre brut

MACBIRD Bonnie : Une affaire de sang

MACQUET Jean-Christophe : Un Américain sur la Côte d'Opale

MALTERE Céline : Le cabinet du Diable

MANTESE Laurent : Pont-Saint-Esprit, Les cercles de l'enfer

MARCELLE Pierre : Conduite intérieure

MARGOLIN Phillip M. : Les heures noires

MARTIN Roger : Il est des morts qu'il faut qu'on tue

MARTIN & OTERO : Les canyons de la mort

MARTIN & OTERO : Les bayous de la haine

MARTIN & OTERO : Les neiges de l'Idaho

MARTINEAU Sandra : Dernière escale

MASTERTON Graham : Le portrait du mal

MAZARIN Jean : Handschar

MAZARIN Jean : Il va neiger sur Venise

MAZARIN Jean : Sus aux pointus

MC INERNY Ralph : Chambre froide

MENDOZA Edouardo : La ville des prodiges

MOATTI Michel : Retour à Whitechapel

MONDOLONI Jacques : Fleur de rage ou le roman de mai

MORRIS - DUMOULIN Gilles : Paris sera toujours pourri

MOSLONKA Michaël : Cette personne qui n'aimait pas les chiens

MOURGUE Muriel : Montego Bay

NOZIERE Jean-Paul : Maman, j'ai peur

OBIONE Max : Caramel dur

OBIONE Max : Barouf

OBIONE Max : Reine des neiges et autres gens d'ici

OTSIEMI Janis : African tabloïd

PAGEL Michel : Le diable à quatre

PAGEL Michel : Le club

PAGEL Michel : Orages en terre de France

PALACH Jean-Marie : Justice céleste

PALACH Jean-Marie : Du sang sur le tapis rouge

PELOT Pierre : Le 16ème round

PELOT Pierre : La couleur de Dieu (Dylan Stark)

PETROSKY Stanislas : L'amante d'Etretat

PIACENTINI Elena : Carrières noires

PONCET Thierry : Haig Le secret des Monts Rouges

POUY Jean-Bernard : La vie payenne

PROLONGEAU Hubert : L'assassin de Bonaparte

QUADRUPPANI : Serge : Y

RANNE G. Elton : New-York underwater

RAY Jean : Les contes du whisky

RAYNAL Patrick : Une ville en mai

REBOUX Jean-Jacques : Je suis partout

REBOUX Jean-Jacques : L'esprit Bénuchot

RITCHIE Jack : Papa météo

RIVIERE François : Frédéric Dard ou la vie privée de San Antonio

ROYER Carl : Femme de vikings

SADAUNE Roland : Apparences

SADAUNE Roland : Gisants les-Rouen

SAN-ANTONIO : Des dragées sans baptême

SAZIE Léon : Zigomar 1

SAZIE Léon : Zigomar 2

SERMONTE Jean-Paul : La tombe buissonnière de Georges Brassens

SINIAC Pierre : Le crime du dernier métro

SUTRA Samuel : La mort dans les veines

TAOKAO Léonard : Des basses et débâcle

TARVEL Brice : Morgane Ceux du soupirail

TERREL Alexandre : Le croque mort s'en mord les doigts

THIRION : Jan : Xotic

THIRION Jan : Sextoy made in China

THIRION Jan : Les Lucioles

THOMAS Louis C. : Des briques en vrac

TOUCHANT Jean-Louis : Le train vert-de-gris

TRIGODET Frédérique : Même si tu revenais

TRIGODET Frédérique : Le Pavillon d'été

VAST Patrick S. : Insoumis

VERTEUIL Eric : Les horreurs de Sophie

VIDAL Gilles : Le sang des morts

VIDAL Gilles : Les sentiers de la nuit

VIGNERON Michel : Migrants Express

VILLARD Marc : Juarez 1911

VOLOT Frédérique : Toutes ces choses à te dire

WHALE Laurent : Le manuscrit Robinson

Partager cet article

Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 08:10
A Bon-Encontre, on fait de bonnes rencontres !

La preuve : tout est dit dans les deux dépliants ci-dessous, tout ce que je pourrais ajouter serait superfétatoire.

Juste que c'est une invitation au dépaysement dans le Lot-et-Garonne, un week-end en amoureux... du polar.

A Bon-Encontre, on fait de bonnes rencontres !
A Bon-Encontre, on fait de bonnes rencontres !

Et si vous n'arrivez pas à lire les dépliants après avoir cliqué dessus, vous pouvez vous rendre sur le site. C'est gratuit.

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 12:15

Celui que vous attendez tous,

enfin je le suppose...

Mon palmarès 2015 !

Une fois de plus il m'a été difficile de dégager les romans que j'ai lu et préféré en 2015. Je ne veux pas dire que ce sont les meilleurs, je n'aurai pas l'outrecuidance de l'affirmer, d'ailleurs je n'ai pas tout lu, mais ce sont ceux qui m'ont conquis, par leur créativité, par leur ambiance, par le choix et le traitement des thèmes, par l'écriture.

Mais également dans l'intention, louable mais sans flatterie ou flagornerie, de faire découvrir de nouveaux auteurs et mettre en avant le travail effectué par des petits éditeurs, souvent provinciaux. Des petites structures pénalisées par le système de diffusion de leurs ouvrages et dont souvent la situation financière est flageolante. Ce qui n'empêche pas d'apprécier quelques anciens auteurs et éditeurs bien implantés.

Vous pouvez retrouver la ou les chroniques qui vous intéressent en cliquant sur le nom de l'auteur et le titre de l'ouvrage.

 

Tout d'abord, et cela me semble mérité, un tir groupé pour la collection [39-45] éditée par l'Atelier Mosesu.

 

MAZARIN Jean : Zazou.

PETROSKY Stanislas : Ravensbrück mon amour.

VIGNERON Michel : Un vent printanier.

 

Et comme l'année comporte douze mois, il est bon de proposer aux lecteurs qui lisent peu ma sélection comportant douze romans qui ne seront pas forcément primés par des prix prestigieux ou non, ou sélectionnés dans d'autres palmarès, certains confrères blogueurs, amateurs comme moi, préférant jouer avec les valeurs sûres et souvent étrangères.

De même, cette liste ne comporte aucun auteur étranger, car je n'en lis guère depuis quelques années, préférant la production française, assumant ce choix qui peut sembler franchouillard, mais il est bon de démontrer que chez nous aussi il existe de très bons auteurs qui n'ont rien à envier aux étrangers, sauf celui de l'intérêt d'un lectorat souvent influencé par les médias.

Exception faite pour mon tir groupé, j'ai voulu, parfois avec déchirement, mais j'assume, ne faire figurer qu'un seul roman par éditeur, pourtant d'autres ouvrages auraient mérité de figurer dans ce mini palmarès qui sort des sentiers battus.

 

AUBENQUE Alexis : Ne crains pas la faucheuse. Thriller N°11004. J'ai Lu.

BRUNET Mehdy : Sans raison... Thriller. Editions Taurnada.

CONTRUCCI Jean : L'affaire de la Soubeyranne. J.C. Lattès.

DARNAUDET François : Autopsie d'un bouquiniste. Zones Noires. Wartberg.

EMBARECK Michel : Personne ne court plus vite qu'une balle. L'Archipel.

GEORGET Philippe : Méfaits d'hiver. Polar. Jigal.

GIRODEAU Gildas : Antonia. Au delà du raisonnable.

HOLIN James : Sacré temps de chien. Polars en Nord N°191. Ravet-Anceau.

PALACH Jean-Marie : Le théorème de l'uppercut. Daphnis & Chloé.

SADAUNE Roland : Un caddie nommé Désir. Val d'Oise éditions.

SEMONT Christophe : Soleil noir. Thriller. Critic.

VAST Patrick -S. : Igneus. Fleur sauvage.

 

En 2015, je n'aurai lu que 222 livres. Ce qui, comparé au nombre de jours dans l'année, est peu. Un livre par jour me paraissant une bonne moyenne. Mais ne vous étonnez pas de ce nombre, car parmi mes lectures figurent bon nombre de petits ouvrages, souvent meilleurs par leur raccourci que des romans plus conséquents.

Je vous donne rendez-vous à l'année prochaine, peut-être, car j'ai décidé en accord avec moi-même de lire ou relire les romans contenus dans ma bibliothèque au détriment des nouveautés. Je ne vais pas hésiter à ressortir quelques bijoux, même si ceux-ci semblent dater un peu, ne sont plus à la mode, mais méritent un coup de projecteur et si cela peut inciter quelques éditeurs courageux à les rééditer, je pourrais me dire que je n'ai pas œuvré pour rien.

 

Partager cet article

Repost0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 12:17

Depuis le 23 juin, la nouvelle fournée des Petits Polars du Monde a fait son apparition sur les étals des libraires et des kiosquiers. Quelques modification mineures ou majeures par rapport à l'an dernier sont à enregistrer.

Tout d'abord deux ouvrages sont mis en vente dès cette semaine et il n'y en aura que neuf, et certaines pointures habituées à cette fête estivale ne se seront pas présents : Marc Villard ou Didier Daeninckx par exemple.

Autre nouveauté, l'ajout d'un mini-guide présentant la ville servant de décor au titre. Ainsi dans Pavillon rouge à la Baule d'Emmanuel Grand, quelques pages sont consacrées à cette station balnéaire.

Enfin le prix n'est plus de 2,50€ mais passe à 3,90€. Espérons que le prix ne rebutera pas les lecteurs, et que les auteurs et dessinateurs sauront en tirer un bénéfice financier. Y'a pas de raison !

Dernier détail à l'attention de ceux qui aiment les jeux de hasard. La SNCF lance un concours vous permettant de gagner des kilomètres entrain, une collection des Petits Polars, des romans, en cliquant sur http://www.sncf.com/fr/petits-polars Chaque ouvrage possède un numéro qui peut éventuellement faire de vous un heureux gagnant.

 

Les Petits Polars du Monde : Saison 4.

Liste des romans de cette saison 4 :

 

Jérémie Guez et Jacques Ferrandez : Là-bas, c'est Marseille.

 

Emmanuel Grand & Pierre Place : Pavillon rouge à La Baule.

 

Chantal Pelletier & Loustal : I Love Lyon.

 

Karim Miské & Florence Dupré La Tour : Les filles du Touquet.

 

Tito Topin & Vincent Gravé : Bloody Paris.

 

Antoine Chainas & Anthony Pastor : Le soleil se couche parfois à Montpellier.

 

Michel Quint & Pozia : Si près du malheur à Lille.

 

Ian Manook & Hervé Bourhis : Retour à Biarritz.

 

Nicolas Mathieu & Florence Chavouet : Paris-Colmar.

 

Partager cet article

Repost0
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 12:37

 

Prière de ne pas rire, pas encore !

 

Retour sur le Prix Polar en séries 2015 décerné lors de la dernière édition de Quais du Polar.

La profession de foi de ce nouveau prix, décerné dans le cadre de Quais du polar de Lyon 2015 est déclinée ainsi :

 

Le prix « Polar en séries » récompensera un roman noir ou polar francophone pour ses qualités propres et son potentiel d’adaptabilité en série télévisée.

Nous sommes également fiers de pouvoir compter un nouveau partenaire média de poids autour de cette nouvelle initiative du festival : Le Monde des Livres qui sera associé au Prix et présent sur l’ensemble de la manifestation. Un comité de présélection composé de membres de Quais du Polar, de Rhône-Alpes Cinéma, d’Initiative Film, a étudié les ouvrages et établi une liste de 6 finalistes :

 

  • Après la guerre, Hervé Le Corre (Payot Rivages, 2014),
  • Bunker Parano, Georges-Jean Arnaud (Réédition French Pulp Édition  2014, Fleuve Noir 1991),
  • Commandant Achab, Stéphane Piatzszek et Stéphane Douay (Série BD - Casterman, 2013/2014 ),
  • Et qu’advienne le chaos, Hadrien Klent (Le tripode, 2010),
  • Le Partage des terres, Bernard Besson (Odile Jacob, 2013),
  • Poulets grillés, Sophie Hénaff (Albin Michel, mars 2015).

 

Un jury composé de professionnels du livre, du cinéma et de l'audiovisuel, est chargé de départager ces 6 ouvrages retenus, et de désigner parmi eux le roman qui fournirait le meilleur scénario pour une série télévisée.

Il est constitué de :

  • Patrick Baudot, chef d’état major à la Brigade Criminelle de Paris, conseiller technique pour le cinéma et la télévision,
  • Gilles Cahoreau, scénariste, notamment de Pigalle, la nuit, PJ,
  • Didier Dutour, responsable du pôle livres et traduction à l’Institut Français,
  • Laurence Herszberg, directrice du Forum des Images, organisateur de SériesMania,
  • Arnaud Jalbert, chargé de programmes Arte France Unité Fictions,
  • Arnaud Louvet, producteur (Aeternam Films), notamment Disparue en Hiver et Virage Nord,
  • Véra Peltékian, chef de projet de l’Unité Fiction Canal Plus,
  • Macha Séry, journaliste, Le Monde des Livres.
  •  

Ce premier prix « Polar en Séries » sera remis à Lyon lors du festival Quais du Polar, le vendredi 27 mars pendant la journée professionnelle « Polar Connection » et en présence du public le samedi 28 mars, lors de la remise des prix décernés par le festival.

Initiée l’an dernier, « Polar Connection » rassemble les différents professionnels de la filière du livre, nationaux et internationaux, pour célébrer l’attrait et la vitalité de la littérature policière. Elle souhaite également tisser des liens avec les secteurs connexes du cinéma et de l’audiovisuel, du numérique et des jeux vidéo.

Fortement appréciée l’an passé, cette journée de rencontres professionnelles, rythmée par des tables-rondes et des masterclass, aura lieu en présence de 200 éditeurs, agents, traducteurs, mais aussi producteurs, scénaristes et réalisateurs, journalistes et bien sûr... auteurs.

Ce prix « Polar en Séries » est initié par Quais du Polar avec le soutien de La SCELF, l’Institut Français, Rhône-Alpes Cinéma, Initiative Film. En partenariat avec Le Monde des Livres et Séries Mania.

 

Bien. Très bien même. Très très bien, avec toutefois quelques couacs qui méritaient d'être relevés.

En premier lieu, je pensais, naïvement sûrement, que des séries comme Les Frères Roquebère de Georges-Jean Arnaud, justement, celle de Victor Legris de Claude Izner, et bien d'autres que je n'énumérerai pas ici, auraient pu connaître les faveurs du jury, mais non. Alors je me demande sur quels critères les ouvrages ont été sélectionnés. Simple question qui méritait d'être posée, mais la réponse importe peu en réalité puisque je ne l'ai pas.

 

Après la guerre, Hervé Le Corre (Payot Rivages, 2014), a obtenu le Prix Polar en Séries, catégories mini séries. Bravo ! Mais c'était dans la catégorie mini séries. Mais les autres ouvrages sélectionnés dont certains dataient quelque peu, pouvaient tout aussi bien concourir pour cette catégorie.

Je me pose également des questions quant au choix de Bunker Parano qui, s'il a été réédité chez Zulma dans la collection Quatre-Bis en 1998, avait déjà été publié aux éditions Fleuve Noir dans la collection Spécial Police, non pas en 1991 comme précisé, mais en 1982 sous le numéro 1743 !!! Et franchement ce roman aurait-il pu s'inscrire dans le cadre d'une série télévisée !

Mais n'ergotons point puisque la grande gagnant est :

 

Sophie Hénaff avec Poulets Grillés paru aux éditions Albin Michel le 8 avril 2015 !

C'est à dire que le roman n'était pas encore paru en librairie lors de la proclamation de ce prix, tandis que les autres sélectionnés possédaient pour certains quelques années de carrière.

 

Conclusion :

Vous pouvez rire maintenant !

 

Pour moi ce prix est une farce, une énorme farce, un Poisson d'avril, voire un gros coup de pub, sachant que l'attachée de presse de Quais du Polar travaille également pour les éditions Albin Michel.

Alors loin de moi l'idée d'une corrélation tout juste constater une drôle de coïncidence...

Etonnant, non !

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 16:00

Du 9 au 16 mai 2015

La croisière « Enquêtes & Mystères »

Le voyage incontournable des passionnés de polars

La croisière s'amuse

Imaginée par la société Média UP et montée en partenariat avec le Parisien et Costa Croisières, la croisière « Enquêtes & Mystères » propose à ses voyageurs des conférences et des activités captivantes sur les plus grandes enquêtes criminelles et les secrets de la police scientifique.

 

Les conférences seront animées par Paul Lefèvre, ancien chroniqueur judiciaire sur France Télévisions et animateur sur W9 et Planète Justice, et Dominique Rizet, grand reporter et journaliste d’investigation qui intervient régulièrement dans l’émission « Faites entrer l’accusé ».

 

La croisière s'amuseLa croisière s'amuseLa croisière s'amuse

Au programme, cinq thèmes seront proposées aux passagers :

« Police scientifique, plus fort que les Experts », « Autopsie d’une enquête criminelle entre fiction et réalité », « les tueuses : quand la folie criminelle s’empare des femmes », « 40 ans de carrière de chroniqueur judiciaire » et « les crimes de la France profonde ».

En partenariat avec Mortelle Soirée, plusieurs activités seront organisées au cours desquelles les voyageurs deviendront les enquêteurs et devront découvrir qui a tué Raoul Delamarre, riche industriel français retrouvé mort dans sa suite en première classe, Denis Blanchard, auteur de romans policiers assassiné d’un coup de couteau, et Gabriella Parker, retrouvée pendue avec un câble électrique dans le local technique. Pour les aider, un atelier de relevés d’empreintes sera organisé et de nouveaux indices apparaitront chaque jour dans le jour de bord.

 

Cette croisière se déroulera du 9 au 16 mai 2015 au départ de Marseille à bord du Costa Fortuna et permettra aux passagers de découvrir la Méditerranée : Marseille, Tunis, La Valette, Cagliari, Rome et Savone.

 

Tout le programme complet de la croisière se trouve sur le site de Média Up.

 

 

La croisière s'amuse

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 14:34
Un week-end à Sorgues dans le Vaucluse

La Société Littéraire de Sorgues est la doyenne des rencontres autour de la littérature policière. Mais ses moyens limités, je parle de finances et non de compétence de la part de ses organisateurs, ne lui permettent pas de concurrencer les manifestations poids lourds qui fleurissent un peu partout depuis quelques années.

 

Cette année elle fêtera le 31 janvier sa 32e convention autour de la littérature policière avec la présence de Zolma, de Xavier-Marie Bonnot et de Roger Martin.

 

Un hommage sera rendu à Maurice Frydland, réalisateur de cinéma, avec la projection de :

Les rats de Montsouris et Du Rebecca rue des Rosiers.

Un week-end à Sorgues dans le Vaucluse

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 09:37

Face à la montée du fanatisme, de l'intégrisme, de la barbarie, le meilleur moyen de rendre hommage aux disparus de l'attentat perpétré envers Charlie Hebdo, de ses quatre dessinateurs, mais également aux autres victimes, c'est de continuer le combat pour la démocratie.

Ne baissons pas les bras !

Aussi contrairement à quelques confrères qui préfèrent ne pas publier d'articles aujourd'hui, je continue et ne m'arrête pas au bord du chemin, en ne laissant pas des assassins croire qu'ils ont réussi à nous boucler le bec.

Ne baissons pas les bras !

La liberté d'expression, c'est aussi cela, et il ne faut pas se taire face à des tueurs qui veulent nous imposer une loi inique, celle d'une religion. Ceux qui se prétendent serviteurs d'un dieu quelconque se cachent derrière un étendard pour mieux assouvir leurs instincts de meurtre, derrière un livre, Bible ou Coran, dont ils déforment souvent les préceptes pour mieux se justifier. Mais il n'y a aucune justification aux meurtres et à la guerre de religion. L'esprit de tolérance est bafoué, et s'ils déplorent quelques dessins, qu'ils prennent à leur tour un crayon. Ce n'est pas par le feu et la violence que les problèmes d'incompréhension seront résolus, mais par la parole et le dessin aussi virulents peuvent-ils être.

Ne baissons pas les bras !

Les dessinateurs de presse ne baissent pas les bras.

Faisons comme eux !

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 10:22

Top 12 sans prétention et uniquement pour le plaisir...

Mon palmarès 2014.

N'ayant pas la prétention d'avoir lu toute la production exponentielle de la littérature populaire de l'année 2014, je n'aurai pas l'outrecuidance de déclarer que les titres figurant dans mon top 12 (comme les 12 mois de l'année) sont les meilleurs, les incontournables, les indispensables, ceux qu'il faut absolument avoir lus si l'on ne veut pas mourir idiot.

Tout est subjectif et obtenir un prix ne reflète pas le même plaisir de lecture pour tous. D'ailleurs les foires d'empoigne et les nombreux tours destinés à départager les romans en lice afin de ne couronner qu'un seul livre ne manquent pas. Que ce soit pour le Prix Goncourt ou celui du salon d'un modique village qui organise avec ses maigres moyens des rencontres destinées à faire rencontrer auteurs et lecteurs. Donc il s'agit bien des livres que j'ai lus et aimés pour l'année 2014.

Et souvent ce n'est pas dans les grandes maisons d'édition que la dégustation est la plus intense. Les petits éditeurs, appellation qui n'est nullement péjorative, possèdent parfois en leurs catalogues des auteurs sur lesquels il serait bon de se pencher même s'ils ne font pas partie de la coterie des éditeurs germanopratins.

En 2014 j'ai lu 212 livres, des inédits, des rééditions, ou des exhumés de ma bibliothèque, se positionnant dans tous les genres de la littérature dite populaire. Des romans de suspense et d'énigme comme il se doit, des romans d'aventures et des thrillers, des romans noirs mais aussi de science-fiction et de fantastique, de cape et d'épées, historiques et même quelques érotiques quoique cette production ne m'attire guère préférant être participant que voyeur. Mais ne soyez pas ébaubis par ce nombre qui peut sembler disproportionné : parmi ces ouvrages figurent de petits textes, publiés souvent en format numérique, mais également des livres papiers de toutes tailles allant de la nouvelle améliorée et épicée au pavé indigeste.

Mais à chacun ses goûts et ses couleurs, ses coups et ses douleurs, ses égouts et ses odeurs….

Dernière petite précision : certains vont peut-être s'étonner du nombre de titres sélectionnés. Parce que je voulais différencier romans francophones et traductions. Mais également par l'envie de proposer une palette diversifiée, un arc-en-ciel d'ouvrages, allant de l'humour au roman noir, et ne désirant pas rester cantonner dans un seul genre, de ne pas scléroser mon esprit, de vous offrir à vous visiteur occasionnel ou abonné, un choix et non une prescription égoïste.

Mon palmarès 2014.

Si vous souhaitez découvrir la fiche relative à chaque roman cliquez sur le titre.

Honneur cette année aux éditions Lajouanie pour trois romans que je n'ai pas réussi à départager et que je réunis donc dans un satisfecit collectif :

DESAUBRY Jeanne : Poubelle's Girls.

 

SOLOY Claude: La poule borgne.

 

Jan THIRION : 20 manière de se débarrasser des limaces.

 

 

Voici donc mon TOP 12 de romans pour 2014, par ordre alphabétique :

Dans la catégorie romans francophones :

 

AUBENQUE Alexis : Les disparues de Louisiane. Toucan noir.

 

BIBERFELD : Laurence : La meute des honnêtes gens. Au delà du Raisonnable.

 

CONTRUCCI Jean : Rendez-vous au Moulin du Diable. Nouveaux Mystères de Marseille. Jean-Claude Lattès.

 

DELTEIL Gérard : Les années rouge et noir. Le Seuil.

 

FARNEL Joseph : Escort Girls à louer. Pascal Galodé Editeurs.

 

GEORGET Philippe : Tendre comme les pierres. Jigal Polar.

 

LEBAN Damien : Les héritiers des ténèbres. City.

 

LEGER Antoine : Le 6 coups de minuit. Paul & Mike

 

MOATTI Michel : Blackout Baby. HC éditions

 

Roland SADAUNE : Mina. Val d'Oise éditions

 

VIDAL Gilles : Le sang des morts. Zone d'ombres. Asgard.

 

WHALE Laurent : Goodbye Billy. Critic

 

Et comme pour les huîtres ou les œufs, lorsque votre marchand vous en

proposait treize à la douzaine, j'ajouterai :

 

DARIO : La valise et le cercueil. Les 2 Encres.

Mon palmarès 2014.

Dans la catégorie Romans étrangers :

 

BANNALEC Jean-Luc : Un été à Pont-Aven. Presses de la Cité

 

BARR Robert : Lord Strangleigh millionnaire. Rivière Blanche.

 

BORRMANN        Mechtild : Le violoniste. Le Masque.

 

BOX C. J. : Au bout de la route, l'enfer. Seuil Policiers.

 

BROWNE S.G. : Le jour où les zombies ont dévoré le Père Noël. Mirobole éditions

 

GAUTREAUX Tim : Nos disparus. Le Seuil.

 

HARRINGTON Kent : Tabloïd Circus. Sueurs Froides. Denoël.

 

HIAASEN Carl : Mauvais coucheur. Editions des Deux terres.

 

KATZ William : Nuits sanglantes. Presses de la Cité.

 

MAYNARD W. P. : La terreur de Fu-Manchu. Rivière Blanche

 

RASH Ron : Une terre d'ombre. Le Seuil

 

STEVENS Chevy : Des yeux dans la nuit. L'Archipel.

 

Et comme pour les romans francophones, j'ajoute dans mon panier :

 

HILL Headon : Les vengeurs. Rivière Blanche.

Mon palmarès 2014.

Enfin, hors catégorie, j'ai choisi deux bandes dessinées :

 

ELRIC & DARNAUDET : Harpignies. Paquet.

 

TARVEL & ALVES : La maison Borgne (Harry Dickson)1. Grand West Editions Pascal Galodé.

 

Et que 2015 soit riche en bonnes et belles parutions !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables