Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 08:03

lupin4.jpg

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Arsène Lupin sans jamais oser le demander, Philippe de Côme vous l’offre, ou presque.

Décliné en trois parties et douze chapitres, cet ouvrage est une étude sur un personnage de malandrin sympathique, sans oublier son créateur, Maurice Leblanc.

Arsène Lupin, quoique certains s’en défendent, reste l’un des personnages lupin2.jpgmajeurs de la littérature d’évasion, de la littérature policière, mais qui se positionne de l’autre bord de la barricade, en se plaçant au côté des mauvais garçons pour lesquels le lecteur ne peut ressentir que de l’empathie. Alors que la littérature de détection est encore en phase de recherches et débute son émancipation, le personnage de Gentleman-cambrioleur non violent et respectueux des femmes, qui défie les policiers avec humour, ruse et malice, ne peut qu’accrocher le lecteur et tisser des liens avec celui-ci. Robin des Bois n’est pas loin, et dépouiller le méchant riche au profit de la veuve et l’orphelin est une pratique qui génère la sympathie et la connivence.

Et puis Arsène Lupin possède le charme du prestidigitateur, de l’acteur de théâtre, qui se fond dans le décor grâce à sa faculté de déguisement, de changement de physique et d’identité. Quarante sept identités sont recensées, dont certaines sont sensiblement approchantes, mais qui bernent à chaque fois les policiers, le policier Ganimard en tête.

Abbaye_de_Jumieges.JPGRespectueux des femmes, c’est vrai, mais il est aussi et surtout un redoutable séducteur, et la vingtaine de personnages féminins qui gravitent tout au long des romans et nouvelles qui lui sont consacrés sont répertoriées. La comtesse de Cagliostro en bonne position, évidement.

Philippe de Côme recense également les principales villes qui vont connaître les exploits d’Arsène Lupin, et le département de la Seine-Maritime est largement représenté, avec Dieppe, Etretat, Fécamp mais aussi de petits bourgs moins connus mais au charme indéniable : Caudebec en Caux, Doudeville, Duclair, Gueures, Jet les abbayes de Jumièges ou Saint-Wandrille… Et si Lupin change souvent d’identité, il déménage souvent également et nombreuses sont ses adresses parisiennes.

Afin de donner plus de crédibilité au personnage, il faut le placer dans son temps et faire évoluer des personnages de l’époque devenus célèbres mais dont le patronyme est parfois déformé, comme Lyautey devenu Lauty dans Les dents du tigre.

Très tôt le cinéma s’est emparé d’Arsène Lupin et il est à noter que les films étrangers sont plus représentatifs en nombre que les films français. Et si Jean-Claude Brialy ou Romain Duris ont prêté leur visage au Gentleman cambrioleur, restent dans les mémoires, du moins dans la mienne, les prestations de Robert Lamoureux, peut-être à cause de sa gouaille et de sa voix.lupin1.jpg

Quant aux adaptations télévisées, qui forment la troisième partie de l’ouvrage et se révèle la plus conséquente avec fiches techniques, synopsis, personnages et insolites, elles ont été nombreuses, principalement deux séries qui auront marqué l’âge d’or de la production française et dont les interprètes furent François Dunoyer à la fin des années 1980, mais surtout Georges Descrières au début des années 1970. Des téléfilms qui auront eu pour support musical la fameuse chanson interprétée par Jacques Dutronc, et qui incitait toute la famille à s’installer devant le petit écran.

Un ouvrage sérieux, dont les textes sont attirants et donnent envie de relire les Aventures d’Arsène Lupin, mais auquel je reproche quelques omissions.

Par exemple si l’auteur se réfère au Dictionnaire Arsène Lupin de Jacques Derouart, il omet de préciser que cet ouvrage fut édité chez Encrage en 2001. Philippe de Côme aurait pu signaler également la Revue Europe parue en Aout/Septembre 1979, N°604/605, qui était consacrée à Maurice Leblanc et Arsène Lupin, ou encore l’étude de Didier Blonde paru aux éditions Métailié en 1992, Les voleurs de visages.

De même dans la partie consacrée aux gentlemen cambrioleurs de la littérature, ont été oubliés deux auteurs (au moins) dont les personnages sont les épigones presque parfaits d’Arsène Lupin : Leslie Charteris créateur de Simon Templar alias Le Saint, et Alain Page qui mit en scène l’Ombre pour de nombreuses aventures publiées justement dans la collection L’Aventurier du Fleuve Noir. Ils correspondent plus aux critères lupiniens que certains des personnages présentés via leurs auteurs par Philippe de Côme.

Clos_Lupin.jpgEnfin, il serait injuste de passer sous silence deux associations qui se réclament plus ou moins d’Arsène Lupin et de son créateur : association Les Amis d’Arsène Lupin, dont le siège social est situé au Clos Lupin, voir également  ici,  et l’association 813, les amis de la Littérature Policière, qui emprunte son nom à un roman de Maurice Leblanc.

Et puisque je suis dans les récriminations, le listage des romans et recueils avec les noms des nouvelles qui les composent aurait été le bienvenu.


Au fait, j’oubliai : j’ai découvert un autre pseudonyme d’Arsène Lupin, qui figure en pages 4 & 6 puisqu’il est écrit ainsi : Arsen Lupin. Etonnant non ?

lupin5.jpg

En quatrième de couverture, il est précisé que Philippe de Côme est également auteur de romans policiers. Mais sous quel pseudonyme ? Réponse ci-dessous.

Et bien naturellement vous pouvez découvrir l'avis de Claude sur Action-Suspense.


Philippe de CÔME : Arsène Lupin de A à Z. Editions Pascal Galodé. 232 pages. 20€.

lupin3.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sharon 31/07/2012 19:04

Merci !
Je termine la rédaction du billet pour demain.

Oncle Paul 01/08/2012 10:36



Vu !


Merci


Amitiés



Sharon 25/07/2012 20:34

Bonjour Oncle Paul
Puis-je cité ce billet dans celui du challenge Maurice Leblanc ?
Tu soulèves justement dans les commentaires un problème important (à ma minuscule échelle) : Maurice Leblanc n'a pas écrit que les aventures d'Arsène Lupin, et tout un pan de son oeuvre est
complètement tombée dans l'oubli. J'en suis au point (le challenge Maurice Leblanc fonctionne tellement bien (sept billets en un an) que je sens que je vais le créer une subdivision "challenge
Arsène Lupin".
Amicalement
Sharon.

Oncle Paul 25/07/2012 20:47



Bonjour Sharon


Mais bien évidement que tu peux citer cet article, et celui d'après aussi qui est Les voleurs de visages de Didier Blonde.


Et j'ai envie de mettre bientôt en ligne un roman méconnu de Maurice Leblanc, qui n'est pas un Arsène Lupin : Le scandale du Gazon bleu. Mais je n'en dis pas plus pour l'instant.


Amicalement



ÇLe Papou 24/07/2012 23:12

Encore un de mes favoris de mon début de demi-siècle et j'ai peur que l'aventure décliné en statistiques ne cassent mes rêves passés.

le Papou

Oncle Paul 25/07/2012 10:21



Non, non, Papou


Ce ne sont pas des statistiques, mais un moyen de retrouver ses rêves d'enfance sans casser l'ambiance.


Amicalement



Astazie 24/07/2012 13:39

Oh! une critique par jour !!
Bonne lecture.
Je ne connais pas trop le domaine " Arsène Lupin", je devrais m'y intéresser.
Bonne lecture !

Oncle Paul 24/07/2012 15:18



L'Oncle Paul, l'homme qui écrit plus vite que son clavier


Blague à part, Arsène Lupin, tu vas en trouver beaucoup cette année car les droits sont "tombés" (quel vilaine expression !) dans le domaine public. Alors tout le monde va pouvoir sortir sa
collection, décliner les aventures de Lupin dans différents formats et à des prix différents. Moi ce que j'aimerai c'est que les autres romans de Maurice Leblanc soient également réédités !


A bientôt



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables