Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 13:38

abri succès
Pascal Garnier mise sur le registre de l’intimiste et en même temps de l’autodérision dans cet ouvrage publié chez Zulma dans le cadre du 6ème festival Polar sur la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines en 2001. Jean François Colombier, romancier cinquantenaire dont la production lui permet tout juste de survivre, est brutalement lancé sous les feux des projecteurs en décrochant un prix littéraire prestigieux. Avec à la clé Amour, Gloire et Pognon, le genre de feuilleton qui fera toujours recette. Ce qui lui ferait attraper la grosse tête si l’aventure ne l’attendait pas au coin de la rue sous les traits d’un fils qu’il ne voit qu’épisodiquement depuis son divorce et de quelques belles séduites par cet homme grisonnant et pas uniquement à cause de son portefeuille.
Pascal Garnier joue également à fond sur le registre de l’humour noir et au passage égratigne sans méchanceté mais avec lucidité quelques pratiques télévisuelles ou autres. Ainsi le passage, obligé, du romancier dans une émission soi-disant culturelle et promotionnelle animée par un “ homme aux lunettes demi-lune posées sur son front ”. Mais Pascal Garnier joue également avec tendresse, sensibilité et humanisme, avec son personnage qu’il déplace comme un pion sur l’échiquier de la vie. Il démontre qu’en un peu plus de 150 pages tout peut-être dit, écrit et bien écrit, et que les pavés dont nous bombardent bon nombre de maisons d’éditions sont parfois indigestes.


Pascal GARNIER : Nul n’est à l’abri du succès. Editions Zulma. 160 pages. 16,76€. (réédition - 2012).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pyrausta 06/02/2012 16:36

je crois que la chute serait la meme ,ou approximativement la meme ,mais je n'ai pas assez joué sur le caractere desolé de ce café,de la lumiere ,du fait qu'elle ne porte qu'un gant etc...Je ne
sais pas comment font les gens pour ecrire sur ce tableau un texte drole ..Hooper est le "roi" de la solitude et de la tristesse.

Oncle Paul 06/02/2012 17:43



Cela dépend aussi du défi : un certain nombre de signes à ne pas dépasser par exemple.


Lorsqu'un texte est écrit, on a toujours un peu de regrets car il nous échappe, et on se dit comme tu viens de le faire, j'aurais dû... Mais il faut bien qu'à un certain moment il faut plaquer le
mot FIN



Pyrausta 06/02/2012 09:19

Oups! DU lieu lui meme..

Oncle Paul 06/02/2012 14:31



Du lieu aussi, mais cela dépend dans quelles dispositions tu étais au moment de l'écriture.



Pyrausta 06/02/2012 09:18

il faudrait que je le refasse en prenant en compte le lieu lui meme.

Oncle Paul 06/02/2012 14:29



De ton texte tu parles ? Difficile de refaire lorsqu'on a une idée bien ancrée (encrée ?) en tête. Ou alors le décliner plusieurs fois avec différentes chutes.



Pyrausta 03/02/2012 19:58

j'espere que tu n'es pas tombé...Merci Paul...

Oncle Paul 05/02/2012 14:53



Même pas mal !


Mais comme quoi, on peut avoir chacun son interprétation devant un fait, une photo, une parole.



Pyrausta 03/02/2012 10:03

exact.je m'y suis risquee un jour ,ce n'etait pas vraiment une nouvelle il fallait seulement ecrire un texte sur un tableau de Hooper.Mais j'avais fait en sorte que ma derniere phrase sonne comme
un (petit)coup de tonnerre.
Si tu as du temps à perdre...

http://lemelimelodepyrostha.over-blog.com/article-essai-d-ecriture-71617793.html

Oncle Paul 03/02/2012 15:59



Je me précipite dessus.



Pyrausta 02/02/2012 18:36

"homme aux lunettes demi-lune posées sur son front" sourires..Magouille et compagnie ..et il est bien plus dur de faire un petit roman bien construit que du delayage.Tout comme faire une nouvelle
et non un roman.Les regles pour la nouvelle sont bien plus strictes!

Oncle Paul 02/02/2012 20:02



Je suis d'accord avec toi et pour qu'une nouvelle soit réussie, il faut une chute qui souvent ne fait qu'une ou deux phrases.



La petite souris 02/02/2012 17:53

celui là, je me pose pas de question, il sera sur mes étagères sous peu, car j'adore cet écrivain que j'ai découvert cette année !

Oncle Paul 02/02/2012 20:00



Alors je te donne rendez-vous demain


Amitiés



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables