Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 08:26

Une participation exceptionnelle de Pascal Dugommier, invité d’honneur.

 

Maintenant-le-mal-est-Fait-Pascal-Dessaint.jpg


Qu’est-ce qu’un beau roman ?

… Si ce n’est d’inviter un lecteur à s’inventer, dans son propre univers, une certaine capacité de lire les vies qui l’entourent et de s’accorder avec l’Humanité.

 

Pascal Dessaint a fait, depuis longtemps, le choix de construire ses romans dans l’accumulation primitive des vies de ses personnages.

Les avis, et commentaires, des unes et des uns, constituent un récit où se croisent les amours et amitiés qui charrient tous les sédiments de passés enfouis…

Ainsi émergent toutes les promesses jamais tenues, les renoncements et s’imagine l’envie de changer un certain monde. Un autre Monde ?

Ses romans, au travers d’un événement dramatique, rendent compte de ces terribles errements, lâchetés confrontées à la Réalité que vit tout un chacun.

Dans « Maintenant le mal est fait », l’écrivain a quitté les canaux de Toulouse et les maisons et les âmes abîmées du côté de Dunkerque pour emmener ses vies au bord d’une falaise sublime. La mer, on y va, pas sûr qu’on en revienne indemne.

 

Edith, Serge, Elsa, Marc, Germain, Garance, Bernard, George, Justine et Arnaud constituent une pyramide humaine, comme celle que les gymnastes sont capables de présenter en spectacle. Mais un porteur défaillant peut faire tomber, à tout moment, le brillant édifice. A la fin, il ne restera que ceux qui auront choisi de trier, auront été capables de remplir, chacun, son sac de galets… et de le remonter au tout haut de ses faiblesses, de la si belle falaise.


En plus d’une construction littéraire sans faille, Pascal Dessaint nous offre une écriture soignée, rigoureuse, dépourvue de tout artifice.

Naturaliste averti, il offre pour décor de son roman, le chant d’un merle, le déplacement d’un crapaud, une petite chouette interloquée, l’hésitation d’un moineau, la trace que laisse un lézard surpris, le parfum d’un bosquet de genêts quand le soleil tape fort sur ses fleurs.

Avec tous ces fragments de vies humaines, parfois très animales, Pascal Dessaint nous a écrit une histoire faite de quelques bouts de vie, de lambeaux de sentiments, de fragments d’amours dans lesquelles notre espoir s’insuffle et respire.

 

Ah, j’oubliais, il est question, dans ce roman, d’un petit coléoptère : Osmoderma eremita, le pique-prune qui, de son très ancien passé d’existence, plusieurs centaines de millions d’années, n’a jamais piqué une seule prune.

 

Et retrouvez mon premier entretien avec Pascal DESSAINT Ici


Pascal DESSAINT : Maintenant le Mal est fait. Editions Rivages. avril 2013. 18,50€.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 24/04/2013 08:56

Une publication toute récente.

Oncle Paul 24/04/2013 16:16



Il est vrai Alex et je te souhaite bonne lecture si tu envisages de le lire



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables