Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 13:25

Jean-Patrick Manchette est souvent cité comme référence, l’œuvr eManchette n’est pas aussi connue qu’elle devrait être, du moins je le pense. Un auteur auquel, je cite, “ Face à une telle consécration, on est en train de droit de se demander comment [un auteur qui n’avait pas publié depuis 1982] peut avoir une aussi grande influence sur des écrivains d'horizons très différents, et notamment ceux de la dernière génération qui pour la plupart ne l’ont jamais rencontré, puisqu’il n’apparaissait plus dans les festivals et a repris sa célèbre chronique Notes noires dans Polar qu’en 1993, soit après neuf ans d’interruption ”. Jean-François Gérault qui s’intéresse principalement au polar des années 70 mais est également traducteur et auteur de nouvelles, s’est penché de façon rigoureuse sur le cas Manchette, le situant dans cette époque qui restera marquée comme l’ère du néo-polar dont Manchette fut le père, l’instigateur, le prophète. Et c’est bien cette “ révolution dans le polar ” qui compose le plat de résistance de cet ouvrage qui dissèque par ailleurs la bibliographie de Manchette. Et je pourrai dire que Manchette avait un fameux coup droit, qu’il y a eu un avant Manchette et un après Manchette dont certains auteurs sont restés sur le carreau. Et même si l’on n’est pas adepte de l’ancien néo-polar, préférant les bons vieux romans d’énigme en chambre close, l’on ne pourra rester indifférent devant le travail réalisé par Jean-François Gérault.

Certains des romans écrits par Jean-Patrick Manchette ont été adaptés au cinéma dont Nada de Claude Chabrol du roman éponyme, Folle à tuer d’Yves Boisset de Ô dingos, Ô châteaux, Polar de Jacques Braal d’après Morgue pleine, Trois hommes à abattre de Jacques Deray adapté de Le petit bleu de la côte ouest qui fut lui-même adapté en bande dessinée par Tardi. Son dernier roman inachevé est La Princesse du sang adapté en BD par Max Cabanes et Doug Headline, son fils. La carrière de Jean-Patrick Manchette en tant qu’écrivain débute par l’écriture de romans juvéniles, la série des Globe-trotters, en collaboration avec Michel Lévine. Mais c’est son entrée à la Série Noire qui sera un véritable déclencheur.

Manchette1.jpgAutant de références, de précisions, d’explications et encore plus que vous pourrez découvrir dans cet ouvrage de cette collection appelée fort justement Références. Un ouvrage complet (celui que je possède date du mois d’Octobre 2000, une réédition a été réalisée en 2008 suite à un incendie dans les entrepôts des Belles-Lettres) auquel je me fie plus que certaines affirmations dans Wikipédia. En effet cet essai ne mentionne pas les deux romans publiés dans les collections Un Mystère et Espiorama signés Sylvette Cabrisseau, une ancienne speakerine de la télévision : Folie Noire (1970) et Panthère Noire (1971). Un oubli et une découverte après la première édition de cet ouvrage ou une affabulation sur internet ?

Jean-Patrick Manchette est né le 19 décembre 1942 à Marseille et décédé à Paris le 3 juin 1995.

A lire ou à relire chez Folio : Nada, La position du tireur couché, L’affaire N’Gustro (en collaboration avec Jean-Pierre Bastid) et chez Rivages : La princesse du sang, Cache ta joie, Les yeux de la momie et Les Chroniques.

Jean-François GERAULT : Jean-Patrick Manchette, Parcours d’une œuvre.  Collection Référence N°16, Editions Encrage. 136 pages. 17€.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables