Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 07:35

peres-et-fils

La langue française est riche. Elle possède de nombreuses locutions toutes faites, de proverbes, de maximes, d’aphorismes, en tout genre. Seulement parfois ceux-ci se contredisent. Ainsi affirme-t-on facilement Tel père, tel fils. Mais on peut également énoncer : A père avare, fils prodigue. L’une de ses deux assertions convient-elle à cette longue nouvelle, ou faut-il en trouver ou en inventer une autre pour expliquer les relations entre deux êtres humains ?

Franck, le narrateur, aime la boxe. Normal, c’est un fils de boxeur et lui-même a pratiqué ce sport, noble parait-il. Un héritage génétique qu’il n’a pas transmis à son fils Théo, dix ans.

Le coup de foudre avec Laure, la mère, le mariage puis après la naissance de Théo, la rupture. Depuis Franck peut accueillir Théo un week-end sur deux. Il ne sait pas quoi faire pour l’intéresser à sa passion, la boxe. Il lui propose de regarder sur DVD des matches de boxe, mais Théo n’est pas réceptif. Ce qui l’intéresse, c’est le modélisme. Les maquettes d’avion de guerre qu’il assemble, colle et peint avec minutie.

Depuis quelques temps, Théo est renfrogné, quasiment mutique. Il répond à peine lorsque Franck l’interroge sur ses notes, qui ont tendance à baisser, il ne veut pas aller au cinéma, regarder la télévision. Il s’enferme dans sa chambre et le dimanche soir Franck le reconduit chez sa mère, déçu, triste de ces deux jours gâchés.

Le père de Franck était boxeur mais il est mort alors qu’il était tout gamin. Lui non plus n’appréciait pas la boxe mais ce décès fut un déclic, et il s’est investi dans ce sport comme une brute. Atteignant même un niveau honorable. Mais la vie possède ses exigences qui balaient celles de l’être humain.


Trois générations, le grand-père, le père, le fils, dont le destin n’est pas linéaire et peut-être antinomique. Eric Scilien remonte le parcours de chacun avec comme pivot central Franck. Mais un père peut-il répéter les erreurs, si erreurs il y a eu, de son propre géniteur ou appliquer les préceptes inculqués ? Doit-il faire abstraction de la façon dont il a été élevé, ou effectuer un parallèle éducatif ? Quelles sont les valeurs réelles qu’un père peut ressentir et les transmettre à son fils ? Telles sont les interrogations qu’Eric Scilien pose au lecteur d’une façon détournée, sans vraiment les énoncer, mais qui remuent profondément l’inconscient, qui émeuvent, qui remettent en question bien des idées sur la pédagogie parentale.

Ce pourrait être également une parabole sur la lâcheté. Qui se montre le moins le moins courageux ? Celui qui fuit devant l’adversité ou celui qui se contente de donner des ordres sans vouloir se mouiller ?


Eric SCILIEN : Pères et fils. Collection Côté court. Editions Jacques Flament. 50 pages. 4,50€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude LE NOCHER 23/11/2012 06:26

Salut Paul
Chaque fois qu'on me dit "Monsieur Le Nocher", j'ai l'impression que la personne s'adresse à mon père, et non à moi. Est-ce normal, Docteur Paul ?
Blague à part, un très bon texte d'Eric Scilien.
Amitiés.

Oncle Paul 23/11/2012 16:19



Bonjour Claude


Mais c'est une forme de respect et de courtoisie non ? Et oui, un très bon texte d'Eric Scilien qui fait la bonne longueur, ni trop court, ni trop long.


Amitiés



TLe Papou 22/11/2012 15:07

Je disais souvent : dans l'éducation de nos enfants, on ne fait pas ce qu'on veut, on fait ce qu'on peut... et le résultat n'est pas modifiable.
Est-ce un aphorisme ? :-)
Le Papou

Oncle Paul 22/11/2012 16:20



Disons que c'est une réflexion de bons sens !



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables