Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 13:31

Après les chevaux, les disc-jockeys !

 

discjokeys.jpg


Bénévole dans une radio libre associative située à La Plaine Saint-Denis, Crista anime une émission hebdomadaire au titre évocateur : Levée d’écrou. Encore perturbée par la vision d’un accident de la route quelque temps auparavant, elle marche la tête baissée lorsqu’elle arrive près du lieu où un SDF s’est retrouvé enroulé entre les doubles roues arrière d’un camion. C’est ainsi qu’elle butte sur un individu qui affirme la connaître. Comme elle se montre dubitative, il se présente. Manu, sorti depuis quelques jours de Fleury-Mérogis, et qui lui a téléphoné durant quelques émissions et lui a même remonté le moral le soir de l’accident funeste.

Manu a purgé un an à Fleury, pour une vague histoire de drogue découverte dans une voiture alors qu’il n’était que passager. Vive le covoiturage ! Seulement, le juge et les policiers n’ont pas cru sa version, et comme il avait quelques antécédents, la remise de peine à laquelle il aurait pu prétendre n’a pas été appliquée.

Manu accompagne Crista jusqu’au studio de la radio libre et retrouve en Baquery, le directeur de la station, une vieille connaissance qu’il n’a pas vu depuis douze ans. Manu lui propose, comme il s’y connait en informatique et qu’il dispose de quelques logiciels obtenus en catimini, de créer un site web dédié à la radio associative. Ce qui naturellement enchante Baquery.

Cette station est ouverte aux associations de marginaux, ou plutôt de marginalisés. Des hommes et des femmes mis sur la touche par des arbitres partiaux, le gouvernement, les préfets et les maires, aidés par des rapaces de la finance et de l’immobilier, avec le consentement tacite, voire même encouragé, de l’Etat.

Pendant qu’il bidouille l’ordinateur énigmatiquement tombé d’un camion et qui va lui servir à monter le site web, il demande à l’un des animateurs de l’émission Babil One de lui rédiger une petite notice de présentation. Il lui montre même son nouveau téléphone afin de le prendre en photo. Un appareil hors de prix, sécurisé, un prototype qui n’est pas encore sur le marché. Ness, l’animateur ébloui désire en acheter un semblable, plusieurs éventuellement, cela peut toujours servir.

Entre Crista et Manu s’ébauche une idylle et les deux jeunes gens se retrouvent le soir dans le petit appartement de la jeune femme. Une nouvelle vie pourrait commencer si Manu n’avait pas des impératifs familiaux.

 

Si l’on retrouve dans ce cours roman les préoccupations, les obsessions de Didier Daeninckx, ce qui a fait sa force dans bon nombre de ses ouvrages, c'est-à-dire la précision et les notices historiques pas toujours en l’honneur de la France, on ne peut que regretter que le prologue soit trop explicite alors qu’il aurait dû être l’épilogue.


Didier DAENINCKX : On achève bien les disc-jockeys. (Réédition des éditions La Branche, collection Suite Noire. Juillet 2009). Editions Pocket N°15135. 96 pages. 3,90€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre FAVEROLLE 04/06/2013 21:08

Salut Paul, c'est grace à ce livre que j'ai découvert Didier, et j'ai la chance de l'avoir en édition originale et dédicacé ! Amitiés

Oncle Paul 05/06/2013 08:30



Bonjour Pierre


La collection Suite Noire, hommage à la Série Noire, était qympathique avec ces petits livres cartonnés à la couverture sobre...


Il te daut découvrir les premiers Daeninckx si ce n'est fait publiés à la Série Noire...


Amitiés



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables