Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 07:12

Du Quai de la gare au Quai des Orfèvres...

 

thiery.jpg


Le Prix du Quai des Orfèvres 2013 a été décerné à Des clous dans le cœur de Danielle THIERY, publié chez Fayard. L’occasion de revenir sur un de ses romans publié en 1998.

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Danielle THIERY fut l'une des premières femmes reçues au concours d'inspecteur de police en 1969, puis commissaire en 1976. Mais elle est surtout connue pour son personnage de Marie-Gare qui a donné lieu à une série télévisée titrée Quai n° 1 avec Sophie Duez.

 

Alors qu'elle pratique son sport favori, le jogging, le commissaire Edwige Marion aperçoit un attroupement sur les berges du Rhône. Le cadavre d'une jeune femme vient d'être repêché. Il s'agit de Marie Sola Lorca, une avocate qui devait défendre Manuel Bianco, une ancienne gloire de la tauromachie confondu dans une affaire d'escroquerie et d'association de malfaiteurs.

L'avocate et son client ne s'étaient pas présentés le jour du procès. Une clocharde avait affirmé avoir vu la jeune femme danser sur la rambarde d'un balcon et être tombée. Quant à l'ex toréador, il a été retrouvé dans une chambre d'hôtel, mort, nu et torturé. Seuls indices retrouvés sur les lieux, des graines de pollen de pins des Landes, des cheveux blonds.

THIERY.jpgLe commissaire Marion va remonter à la source en enquêtant dans la forêt landaise, malgré l'hostilité des gendarmes, la cour pressante d'un commissaire trop beau gosse et l'accumulation de cadavres.

Dès le départ le lecteur connaît le nom du coupable, mais l'intérêt de ce roman réside dans les motivations ayant poussé le meurtrier à accomplir sa vengeance afin d'exorciser un traumatisme d'adolescent. Le croisement des chemins entre l'enquêtrice et le coupable ne se feront pas sans heurts et sans dégâts.

Un roman noir sur lequel plane parfois l'ombre de Robin Cook, l'auteur de "J'étais Dora Suarez", avec sang, sexe et obsession, le tout saupoudré de l'ambiance tauromachique.


Danielle THIERY : Mises à mort. Editions Robert Laffont. Réédition Editions Pocket. Collection Pocket Noir 10882.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans La Malle aux souvenirs
commenter cet article

commentaires

TLe Papou 26/11/2012 21:48

Je n'aime pas connaitre l'assassin avant...mais je ne connais pas Danielle Thierry alors je le note.

le Papou

Oncle Paul 27/11/2012 10:21



Bonjour Papou


Moi non plus je n'aime pas connaître l'identité de celui (ou celle) qui perpètre le crime. Tout est dans la recherche, mais parfois l'intrigue est basée sur la cause et cela aussi est
intéressant.


Mais la série Columbo reposait justement sur l'identité connue de l’assassin et comment allait se débrouiller l'inspecter pour démêler l'affaire.


Amitiés



Claude LE NOCHER 26/11/2012 16:39

Salut Paul
Voilà une auteure dont je compte parler cette semaine...
Amitiés.

Oncle Paul 26/11/2012 16:59



Bonjour Claude


et je me doute du roman que tu vas chroniquer !


Amitiés



Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables