Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 04:51

Pensez à vous protéger, les dépenses de teinturerie ne sont pas remboursées !

Luis ALFREDO : Eventration.

Être responsable de la sécurité dans un supermarché n’est pas de tout repos, mais cela possède aussi ses avantages… palpables. Et être copain avec ce même directeur tout en étant vigile de base, procure ces mêmes avantages, voire plus.

Patrice Rousse, au patronyme adéquat pour sa fonction, est devenu chef de la sécurité après avoir trimé dans tous les domaines professionnels de ce magasin, et à quarante cinq ans, il peut être satisfait. Un salaire plus que confortable, un sale air de viveur, des employés à sa botte et une femme, magnifique, qui le botte. Seul problème, il n’a pas réussi à avoir d’enfant.

Son copain Lucien, simple vigile vigilant, qu’il invite parfois chez lui pour se sustenter, lui apporte la satisfaction de pouvoir reluquer et palper certaines clientes indélicates. La fouille au corps lors d’un vol à l’étalage, ou alors direction le commissariat et tous les ennuis que cela implique. Naturellement, les clientes préfèrent se faire palper que de rendre dans un endroit peu fréquentable, tel qu’un poste de police.

Et puis il y a les petits malfrats, les voyous de la cité d’en face, qui n’hésitent pas à chaparder canettes et autres denrées. Là, la palpation est plus brutale.

A force de fréquenter chez Patrice, Lucien s’est aménagé un petit nid douillet dans la couche de Geneviève, la femme de son chef. Il rend service, c’est tout. Mais Patrice Rousse se doute que sa femme a zébré le contrat de mariage d’un coup de canif, lui qui n’hésite pas à baguenauder hors des liens du mariage.

Youssef, lorsqu’il rentre de son travail en mobylette, profite d’une brèche dans le grillage du parking pour se diriger au plus vite jusque chez lui. Mais la ligne droite, si elle est le plus court chemin d’un point à un autre, n’est pas exempte de tous les dangers.

Le commandant René-Charles Villemur n’est pas dans son assiette. Il est peiné car il vient d’apprendre par le journal que Patricia Boyer s’est suicidée. Et comme il n’a pas de nouvelles de son compagnon Christian, il ressasse et n’est pas toujours à prendre avec des pincettes. Alors la découverte d’un cadavre dans une zone en friche aux abords du supermarché, peu lui chaut. Presque, car il est un policier avant tout, et en compagnie de son adjoint Octave qui passe par toutes les gammes de la réflexion, il interroge le responsable de la sécurité du magasin et les autres vigiles. Car ils sont quand même les premiers concernés.

 

Non retrouvons avec plaisir ce commissaire, d’habitude débonnaire et amateur de whisky, sans oublier le tabac sous différentes formes, sauf la pipe, quoi que, embarqué dans une affaire qui l’embarrasse et à laquelle il s’attelle avec réticence. Mais Octave est là, qui le pousse, voire le bouscule, lui suggérant des pistes de recherche, des possibilités d’enquête.

 

Le meilleur moyen pour vous procurer ce court roman est de diriger le pointeur de votre souris sur le lien ci-dessous :

Luis ALFREDO : Eventration. Itinéraire d’un flic 4. Collection Noire Sœur. Editions Ska. Parution le 3 juin 2019. 2,99€.

ISBN : 9791023407730

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables