Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 15:12

Tout petit avec des grandes oreilles… !

Revue Rocambole N°85 : Mickey, une publication populaire.

A quatre-vingt-dix ans, la petite souris aurait pu prendre une retraite bien méritée ! C’est sans compter sur son charisme, son empathie avec les enfants (et les adultes !), son altruisme, sa joie de vivre, sa bonne humeur communicative, son éternelle jeunesse, et il n’est pas près d’abandonner !

Plus qu’un hommage à Mickey, ce dossier est consacré au Journal qui a enchanté durant des années bon nombre de lecteurs juvéniles, adolescents, et pourquoi pas adultes qui lisaient (lisent encore ?) ce magazine en cachette dans les toilettes.

Les collaborateurs de ce dossier se sont attachés à effectuer une rétrospective des deux magazines et à leurs cousins qui, en France, ont inondé les étals des kiosquiers. En effet Le Journal de Mickey a connu deux vies, la première à partir de 1934 lorsque Paul Winkler l’a créé avec l’aval de Walt Disney, la seconde en 1952, après une période de latence durant la Seconde guerre mondiale au cours de laquelle ne survécurent pas quelques magazines publiés en simultané : Robinson et Hop-là, fin des années 1930, et Donald qui fut édité de 1947 à 1953

 

Ce numéro, qui semble avoir été bouclé en urgence, est le complément indispensable à la revue hors-série du Journal de Mickey, éditée pour les 90 ans de la petite souris, une chronique que vous pouvez retrouver en fin d’article.

En effet, au travers des divers articles composant le dossier, on retrouve parfois les mêmes éléments décrits par leurs auteurs, éléments répétitifs et plus ou moins développés selon le thème proposé. Les différents rédacteurs se penchent sur la partie française du magazine, revenant sur sa création puis l’essor qui marqua les années 1952 à 1970.

Dans ce magazine, ne figuraient pas uniquement des planches ou des histoires complètes dont Mickey était le héros, dont la série historique de Mickey à travers les siècles, mais des romans puisés dans l’univers de Jules Verne à travers les adaptations télévisées ou cinématographiques par Disney et son équipe ou des romans-feuilletons issus de la littérature américaine, que ce soit dans la première série de Mickey, c’est-à-dire de 1932 à 1940 ou dans la seconde série à partir de 1952. Des romans qui mettaient en scène des personnages récurrents comme Franck Sauvage alias Doc Savage, signés Kenneth Robeson, ou des romans de H. Rider Haggard, d’Edgar Rice Burroughs, ou encore Yves Dermèze, Conan Doyle et bien d’autres.

Des feuilletons qui s’inscrivaient également dans l’air du temps sous forme de bandes dessinées et dont les titres ne manqueront pas de raviver d’agréables souvenirs à certains lecteurs : Zorro, Thierry la Fronde, Le temps des copains dont l’un des interprètes se fera un nom comme imitateur de Charles De Gaulle, j’ai nommé Henri Tisot.

Un numéro, malgré certaines répétitions et erreurs, intéressant et se démarquant quelque peu de la production éditoriale du Rocambole, même si cette revue est destinée à explorer la littérature populaire sous toutes ses formes.

Parmi les erreurs et bévues relevés, je citerai une affirmation qui dure depuis des années, malgré les nombreux rappels que j’ai pu effectuer ici ou là. A ce propos voir mon entretien avec Alain Page ici. Jacques Baudou, dans son article De l’influence des feuilletons et des séries TV sur les bandes dessinées publiées dans Le Journal de Mickey, écrit dans sa note 2 : La forêt frémit à l’aube d’Henri Dalbret (pseudonyme d’Alain Page). Or Alain Page n’a jamais utilisé le pseudonyme d’Henri Dalbret !

Dans Histoire du Journal de Mickey, article signé Michel Mandry qui a travaillé durant quarante dans le magazine d’abord comme rédacteur, puis rédacteur-en-chef et enfin comme conseiller technique, adaptateur, formateur et archiviste, des notes sont annoncées mais ont mystérieusement disparu.

Enfin Daniel Compère écrit, dans Un romancier populaire dans Le Journal de Mickey : le cas particulier de Jules Verne, … plus récemment, en avril 2005 (année du centenaire de la naissance de Jules Verne)… il faut lire évidemment année du centenaire du décès de Jules Verne !

D’autres articles complètent ce dossier dont ceux de Jérôme Serme qui exhume Les enquêtes de Rossiter Simon Logan de Roger Hutchins, article Dans les mines du second rayon, ou encore de Fleur Hopkins qui nous raconte L’histoire du prix Maurice Renard, ou encore de Patrick Ramseyer qui nous livre le Coin des pseudonymes et autres recherches biographiques.

Enfin, pour la bonne bouche dans la rubrique Les contes du Rocambole, La vapeur écarlate, une courte nouvelle illustrée de Gustave Le Rouge et présentée par Alfu. Ce court récit, publié en six feuilletons dans l’hebdomadaire Les Trois couleurs du 4 avril au 9 mai 1918, ressemble à un scénario ou à un synopsis qui aurait pu être plus longuement détaillé mais ne boudons pas notre plaisir.

 

Revue Rocambole N°85 : Mickey, une publication populaire. Editions AARPP. Parution décembre 2018. 176 pages. 18,00€.

ISBN : 978-2-912349-72-9

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables