Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 05:13

Prends-moi dans tes petits bras…

Elaine CUNNINGHAM : L’étreinte de l’Araignée.

La collection Royaumes Oubliés, est l’une des collections issues des jeux de rôles, avec Birthright, Battletech, Earthdown, Ravenloff ou encore Lancedragon, toutes collections publiées par le Fleuve Noir dans les années 1990 avec plus ou moins de succès.

Nous retrouvons dans cet épisode Liriel l’Elfe noire et Fiodor de Rashemen à la recherche de la rune magique devant les libérer des malédictions auxquelles ils sont assujettis.

Ainsi Liriel, tout en étant une Drow, c’est à dire possédant les facultés de vivre sous l’eau comme les poissons, veut vivre à la surface de la croûte terrestre et Fyodor se méfie de ses réactions qui le poussent à se mettre en fureur à la moindre occasion alors que c’est un pacifiste convaincu.

Liriel, qui a gardé une grande partie de ses dons, délivre le capitaine Hrolf des geôles de Port-au-Crâne où il est enfermé après un bagarre mémorable. Liriel embarque sur le Demoiselle Elfe, le vaisseau de Hrolf lequel, malgré son statut de capitaine, a bien du mal à faire accepter comme passagère une femme, une Drow qui plus est, même si celle-ci l’a tiré des prisons de Port-au-Crâne.

Départ pour de nouvelles aventures avec à bord Fyodor qui tente, parfois en vain, de ne pas se montrer vindicatif envers les membres de l’équipage, et Ibn le second qui n’apprécie guère la proximité de Liriel. Une femme à bord ! Synonyme de malheur.

Pendant ce temps la Matrone toute puissante de Menzoberranzan désire retrouver Liriel, non point par esprit de famille mais parce que la Drow possède une amulette magique qui devrait lui permettre de réaliser ses souhaits de dominatrice.

 

Entre les pirates, les poulpes géants, les Elfes aquatiques, les merrow, les illithide et tutti quanti, le lecteur se perd un peu dans une histoire brouillonne, dont les événements se bousculent comme si Elaine Cunningham accrochait les épisodes au petit bonheur la chance.

Parfois ennuyeux, parfois agréablement enlevé, ce roman est un peu un fourre-tout, une fourmilière d’idées qui laisse sur sa faim. Le lecteur qui suit avec assiduité cette série s’y retrouvera sûrement, les autres n’ont qu’à s’accrocher au wagon, ou plutôt au navire et à se laisser embarquer dans des aventures dont le fantastique emprunte quelque peu à la mythologie.

Elaine CUNNINGHAM : L’étreinte de l’Araignée. Le monde d’Ombre-Terre 3 (Tangled Webs – 1996. Traduction de Michèle Zachayus). Collection Les Royaumes Oubliés N° 39. Editions Fleuve Noir. Parution mai 1999. 256 pages.

ISBN : 2-265-06589-7

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables