Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 06:09

Et puis après, il y eut le Fleuve noir, mais c’est une autre histoire…

J. H. ROSNY Aîné : Helgvor du Fleuve bleu.

Jeune fille de la tribu des Rocs, les Tzoh, Glavâ ne peut supporter l’idée de son futur mariage avec Kzahm, un guerrier féroce, ni l’immolation de sa sœur Amhao, décidée et imposée par Urm, l’ancêtre de la tribu. Lors d’une éruption volcanique, elle s’enfuit entraînant avec elle Amhao et le jeune fils de celle-ci.

Les guerriers Tzoh sont partis combattre les Ougmar, les fils du Fleuve, afin de ravir leurs femmes. Aucune difficulté dans cette entreprise : les Ougmar sont allés capturer des chevaux pour l’hiver et dans le village ne restent, outre les femmes, que des enfants et des vieillards.

Helgvor, jeune guerrier Ougmar, accompagné par Hiog, un enfant, et de deux chiens et un loup, survient à la fin du carnage. Il suit la trace des Tzoh qui retournent chez eux en suivant le fleuve.

Quant aux deux jeunes femmes, elles continuent leur fuite en pirogue. Elles sont repérées et traquées par quelques guerriers mais Helgvor vient à leur rescousse et les sauve momentanément dans une grotte. Mais la demi-douzaine de Tzoh, commandés par Kamr, les retrouvent. S’engage alors un combat au cours duquel Kamr est tué et les jeunes femmes blessées.

Helgvor les ramène dans sa tribu où les hommes sont de retour et tous décident d’arracher les captives Ourgmar aux mains de leurs ravisseurs, emmenant avec eux Glavâ et laissant Amhao et son bébé en compagnie des enfants et des vieillards. Ils s’allient aux Gwah, tribu carnivore, en leur promettant de la nourriture.

En cours de route une dissension s’installe entre le chef Ougmar, Aktoun, et l’un des guerriers, Heïgoun, qui possède un ascendant certain sur quelques membres de sa tribu. Glavâ se sent mal à l’aise en compagnie de ces hommes, malgré l’attirance qu’elle ressent envers Helgvor, attirance réciproque.

Pendant qu’Helgvor et d’autres de ses compagnons partent à la recherche des Tzoh et des femmes restant en leur possession, Glavâ s’enfuit. Sa sœur Amhao lui manque et elle décide de la rejoindre. En route elle est faite prisonnière par un groupe de Gwah mais elle réussit à s’échapper lors d’une querelle entre les fils de la Nuit. Puis elle est attaquée par une lionne...

 

Ce livre de Rosny Aîné, est un voyage fiction dans la préhistoire, tout comme La Guerre du feu, son roman le plus connu des jeunes générations, et la description qu’il fait de nos ancêtres et de leur mode de vie, de leurs comportements, ne manque pas de saveur.

Mais ce roman des âges farouches pourrait aussi bien se rapporter à certains épisodes vécus de nos jours dans des pays en train de régresser, à cause de dictateurs, de la religion, de la famine aussi. L’ordre n’est peut-être pas le bon.

Le concept de ce roman tient en quelques lignes : Tribulations d’une jeune fille, Glavâ, qui s’enfuie d’une tribu qu’elle juge trop féroce dans ses mœurs et aspire à découvrir une civilisation plus humaine, mais connait des difficultés d’intégration dans une autre tribu malgré le penchant qu’elle peut ressentir envers l’un de ses membres, Helgvor.

Ce roman a fait l’objet d’une réédition dans un fort volume regroupant les romans préhistoriques de Rosny aîné en 1985 et qui contient, outre La Guerre du Feu, Le félin géant, Eyrimah, Les Xipéhuz

J. H. ROSNY Aîné : Helgvor du Fleuve bleu.

Cet article a paru dans la revue Encrage N°17 sous une forme moins condensée puisque j’y décrivais les différentes tribus évoluant dans ce roman, les mœurs et coutumes, ainsi que le bestiaire.

J. H. ROSNY Aîné : Helgvor du Fleuve bleu. Editions Tallandier. Parution 2e trimestre 1977. 256 pages.

ISBN : 2-235-00138-6

Partager cet article

Repost0

commentaires

Manon Gaubert 24/03/2020 11:31

Bonjour,

Nous sommes trois étudiantes en DUT Métiers du livre, option Bibliothèque, médiathèque, patrimoine. Dans le cadre d’un projet tutoré avec nos professeurs, nous avons la mission d’apporter un éclairage sur le blog de notre filière, Litt’Express. Alimenté par notre professeur de littérature, celui-ci propose des critiques littéraires sur des ouvrages connus ou moins médiatisés rédigées par les étudiants du DUT (filière bibliothèque et filière édition). Dans cette démarche de valorisation, nous vous contactons aujourd’hui dans la perspective que vous pourriez être un point de relais. Si vous êtes intéressé par notre travail et que vous avez la possibilité de référencer notre blog sur le vôtre, nous vous en serions extrêmement reconnaissantes.

Voici-ci le lien du blog : http://littexpress.iut.u-bordeaux-montaigne.fr/

En attendant votre réponse et en espérant qu’elle sera positive,

Nous vous souhaitons une agréable journée en ces temps difficiles,

Amy Dia, Manon Gaubert, Emeline Vayssières

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables