Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 05:50

Hommage à Hugues Douriaux décédé le 5 mars 2018 !

Hugues DOURIAUX : Vermine.

Zlonni est un être vivant, de race indéfinie, mais le lecteur perspicace arrivera bien avant la fin du roman à le démasquer.

Chassé par ses congénères, bouté hors du temps où il vivait, parce qu’il s’est vanté connaître le dieu qui les nourrit, lui et tous ceux de sa race, il parcourt le monde à la quête du Graal.

C’est-à-dire trouver un autre dieu et aussi découvrir la Vérité. Mais quelle Vérité ?

Le chemin est long et plein d’embûches, de pièges, d’ennemis qui ont pour non les Longues-oreilles ou les Briseurs de reins.

Il va découvrir l’amour mais entre une Blanche et un Noir existent bon nombre de préjugés dont il est extrêmement difficile de se débarrasser. Le bonheur ne peut s’acquérir qu’à force de tolérance.

D’ailleurs Hugues Douriaux fait dire à son personnage principal :

Je me rends compte qu’un être solitaire ne peut rien en face d’une foule d’imbéciles, fut-il animé des meilleures intentions.

Un roman humaniste qui mériterait une réédition !

Hugues DOURIAUX : Vermine. Collection Anticipation N°1593. Editions Fleuve Noir. Parution décembre 1987. 192 pages.

ISBN : 2-265-03729-X

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 14/11/2018 09:52

L'écriture n'a donc pas vieilli.

Oncle Paul 14/11/2018 10:13

Ni l'écriture, ni le thème

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables