Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 08:57

A ne pas confondre avec Les Vamps !

Jean ROLLIN : Les deux orphelines vampires.

Comme elles sont charmantes, Louisette et Henriette, les deux orphelines aveugles de la pension des Glycines. Si mignonnes que le bon docteur Dennery les prend en charge, les emmène chez lui à Paris et les adopte.

Seulement ce qu'il ne sait pas le brave homme, c'est que les deux gamines ne sont privées de vue que le jour. La nuit c'est tout autre chose. La nuit, fini l'handicap de la cécité diurne. Elles sont nées comme ça, elles n'y peuvent rien.

Aussi, lorsque tout le monde est couché, à elles la découverte du monde et de ses mystères. Il faut qu'elles goûtent à tout, même au chien errant qui se promène confiant dans le cimetière dans lequel elles s'amusent. Savourer le liquide fade et chaud bu avec délectation de la gorge du canin leur procure de si intenses émotions qu'elles aspirent à d'autres mets plus délicats, comme de déchiqueter le tendre chair de jeunes enfants, par exemple.

Commence alors un jeu qui s'avère mortel pour quelques innocentes victimes.

Ce roman de Jean Rollin reprend le thème si cher aux Fantastiqueurs, le vampirisme, assaisonné à la sauce Comtesse de Ségur. Sans oublier Adolphe D’Ennery, auteur de Les Deux orphelines, et il n’est donc pas étonnant que le personnage du bon docteur soit ainsi nommé.

Il ne règne pas dans ce roman l'angoisse étouffante à laquelle on pourrait s'attendre dans ce genre de roman, de par la nature même des protagonistes. Elles nous sont montrées sous un jour si aimable, si gracieux, que leurs victimes en fin de compte n'ont que ce qu'elles méritent.

Le nom de Jean Rollin réveillera sûrement la mémoire des amateurs de films fantastiques puisqu'on lui doit entre autres, La Rose de fer en 1972, Lèvres de sang en 1974, Les raisins de la mort en 1978 et Fascination en 1979. A déguster sans modération, une serviette autour du cou pour éviter les éclaboussures d'hémoglobine.

 

Ce roman a fait l’objet d’une adaptation au cinéma en 1997, film réalisé par Jean Rollin, avec dans les rôles principaux :

Alexandra Pic : Louise

Isabelle Teboul : Henriette

Bernard Charnacé : le docteur Dennery

Anne Duguël : la mère supérieure

Natalie Perrey : Sœur Marthe

Catherine Day

Brigitte Lahaie : la femme au fouet

Nathalie Karsenti : la femme-louve

Jean ROLLIN : Les deux orphelines vampires. Collection Angoisses N°6. Editions Fleuve Noir. Parution 2 novembre 1993. 192 pages.

ISBN : 978-2265001114

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables