Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2018 2 08 /05 /mai /2018 09:52

Un secret d’histoire enfin dévoilé !

Stanislas PETROSKY : Le mariage du siècle.

N’avez-vous jamais été tenté d’acquérir le don d’invisibilité afin de participer en toute impunité à certaines conversations, à certaines actions, à certains épisodes de la vie, qui vous touchent, ou non, de près ?

C’est ce qui arrive à notre narrateur qui s’aperçoit un matin qu’il ne se voit plus dans la glace. Et par une sorte de télétransportation, il se retrouve dans un endroit où est célébré un mariage. Ce ne pourrait être qu’un épisode banal, car des mariages il y en a tous les jours, et même plusieurs fois par jour.

Seulement le narrateur est quelque peu interloqué car les participants, tout autant les futurs mariés que les rares participants arborent des tronches d’enterrement. Tout de noir vêtus, sauf la promise qui porte une robe bleue, ils ne sourient pas. La future épouse affiche même une sorte de résignation.

Et le narrateur devine que les chansons paillardes, les blagues salaces, l’entrain et la joie qui devraient présider à cet événement, n’auront pas court.

Il a tout loisir à détailler les quelques personnes qui composent cette assemblée, à déambuler, à assister aux signatures. Bizarrement l’époux en devenir n’apprécie pas ce que sa femme, l’édile vient de lire les textes législatifs, appose son nom de jeune fille sur le registre. Seule la camériste de la jeune femme retient une envie de rire irrépressible.

Puis ce sont les toasts et comme il est plus de minuit, c’est l’heure d’aller se coucher.

Naturellement le narrateur va assister à la nuit de noce…

 

L’épilogue m’a procuré un énorme éclat de rire, enfin presque, car il s’agit bien d’une histoire dramatique à laquelle nous venons d’assister, un épisode historique qui garde encore de nos jours une grande part d’inconnu, une énigme enfin révélée.

Stanislas Petrosky m’étonne de plus en plus et j’aime ça. D’autant que dans d’autres nouvelles que je vous présenterai bientôt, dont La Voyageuse sans retour, il nous propose des textes émouvants avec cependant une constante : l’Histoire proche.

 

Et pour vous procurer cet ouvrage c’est par ici :

 

Pour consulter le catalogue des éditions SKA, c’est par là :

 

Stanislas PETROSKY : Le mariage du siècle. Nouvelle numérique. Collection Noire sœur. Editions Ska. Parution le 5 janvier 2016. 20 pages. 1,49€.

ISBN : 9791023404739

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables