Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 08:07

Et on récolte quand ?

Isidore LELONZ : Demain, on s’aime.

Plus connu sous le pseudonyme de Cicéron Angledroit, avec son personnage homonyme de détective privé, Isidore Lelonz joue dans un autre genre, qu’il maîtrise fort bien, afin de différencier l’auteur double qui est lui, le Janus écrivain.

Isidore Lelonz s’est spécialisé dans la nouvelle érotique et les deux contes qui sont présentés dans ce recueil virtuel lorgnent du côté de la science-fiction et de l’anticipation.

La première au titre éponyme du recueil nous emmène sur une lointaine planète annexée. Orian-Jean est content, heureux et fier. Le CAD, Conseil des Affaires Démographiques vient d’accepter sa demande ayant satisfait à tous les tests biologiques génétiques et héréditaires subis. Les naissances sont réglementées et il va pouvoir procréer selon la méthode qui lui conviendra. Oh, il n’a guère le choix. La méthode dite « naturelle », qui selon certaines sources serait la plus agréable. Ou la méthode normalisée, via le système d’insémination, la moins longue et donc n’empiétant pas sur les temps de loisirs. Avec l’avantage de choisir le sexe de l’enfant à venir.

Seulement, il ne sait pas ce qu’est la méthode dite naturelle et il lui faudra tout apprendre et surtout découvrir ce qu’est une femme.

 

La seconde de ces nouvelles, intitulée Diagnostic fatal, nous transporte dans des temps futurs, sur une planète nommée Roberta, en un lieu défini comme le Night-Club. Cent femmes vivent sur cette planète, neuf cents hommes, un quota maximum de mille personnes, pas un de plus. Les hommes travaillent à l’extraction de Géraminium neutroné tandis que les femmes sont à des postes de dirigeantes. Le soir, quand une soirée est organisée, la moitié des hommes sont conviés et servent à distraire les femmes et satisfaire leur besoin sexuel. Il y a peu d’élu et la suite se déroule dans des Baise-Box et ils se livrent à des jeux qui étaient imposés aux femmes quelques siècles ou millénaires auparavant.

 

La vision d’Isidore Lelonz sur notre avenir et l’avenir de la femme n’est guère optimiste, malgré ce semblant de liberté évoqué dans Diagnostic fatal. Le côté érotique est effacé par ce côté pessimiste, un sentiment qui sous des dehors humoristiques plane également dans les romans signés Cicéron Angledroit. Et naturellement, on ne peut que juxtaposer ce nouveau Janus des Lettres à un autre romancier à double facette : Dard/San Antonio.

 

Isidore LELONZ : Demain, on s’aime. Deux nouvelles érotiques. Collection Cullissime. Editions Ska. Parution le 3 avril 2018. 23 pages. 1,99€.

ISBN : 9791023406948

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables