Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2018 4 03 /05 /mai /2018 11:03

Et le lecteur aussi ?

Franck MORRISSET : Alice qui dormait.

Malgré les progrès constants, et bien que l'on soit en l'an 2148, les erreurs existent toujours, et sont lourdes de conséquences pour celui qui les commet.

Ainsi le docteur Jack Smith, directeur du Centre Cryogénic de Toronto, s'est trompé de patient. Il a réveillé Alice Douglas au lieu de Howard Melvyn. Une bévue due à un petit verre de trop. Il s'est emmêlé les pédales en composant le numéro du patient et le voilà mis à la porte par le tout-puissant Jason Mérédith, son patron.

Faut dire qu'il y a des millions de dollars à la clé, car lorsque Alice Douglas est décédée en 2002, l'acte de Renonciation n'existait pas. Alors elle va réclamer son héritage, augmenté des intérêts. Pas de quoi faire couler la baraque, mais c'est pour le principe.

Jack Smith n'a plus qu'à devenir clochard et suivre les conseils de Georges le philosophe pour assurer sa pitance. Alice est toute contente d'avoir retrouvé la vie, elle qui était morte à 28 ans d'une leucémie. Seulement elle n'est pas confiante en l'avenir.

Aussi elle requiert les services d'une petite agence de détectives composée de Dan Campbell et Spencer Goren. Dan et Spencer se complètent. Lorsque Dan ne peut ou ne veut faire quelque chose, Spencer le réalise à sa place. Commence la bataille en le puissant Goliath et les deux petits David. Avec la belle Alice et quelques autres protagonistes entre eux.

 

L'amalgame entre la SF et le polar n'en est pas à sa première expérience, voir l'article de Jean Claude Alizet dans L'Année du Crime 1984 de Michel Lebrun.

Mais ce mélange, cette interpénétration de deux genres populaires n'est pas forcément le gage d'une réussite.

Malgré de petites longueurs, le roman de Franck Morrisset, au titre inspiré de l'œuvre de Sir Henri Rider Haggard, tient la route grâce à une habile connexion. Le départ démarre en fanfare, avec un certain humour, mais la suite devient assez soporifique jusqu'au dénouement final. Toutefois le "Duo" Campbell/Goren n'est pas inintéressant, au contraire, et c'est avec plaisir que nous les retrouverons dans de nouvelles aventures.

Franck MORRISSET : Alice qui dormait. Coll. Anticipation Polar SF N°1990. Editions Fleuve Noir. Parution septembre 1996. 224 pages.

ISBN : 2-265-05592-1

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables