Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2018 4 12 /04 /avril /2018 11:15

C’est joli Popa, c’est comme Poupa ou Papa, mais en plus poétique…

Louisa KERN : Popa.

C’était hier, ou avant-hier, à moins que ceci se passe de nos jours. Est-ce important de dater ? D’autant que la situation décrite aurait pu se dérouler n’importe quand. Peut-être même demain.

Non, il est question d’une 404, ce qui précise un peu à quelle époque les événements se sont déroulés, mais comme elle n’est pas neuve, laissons travailler notre imagination.

Pour le reste aussi laissons notre imagination batifoler dans la campagne, avec cet homme qui plante des piquets, tous les deux pas, afin de délimiter une parcelle de terrain. Annette, la gamine, deux ans, ou trois, ou peut-être quatre, il ne se souvient plus l’accompagne. Mais ce dont il se rappelle, c’est qu’elle le suivait maladroitement, malgré les mottes de terre, qu’elle l’appelait Popa, et qu’au loin, enfin un peu plus loin, les hommes de la petite communauté s’activaient au foin, et que la mère venait leur donner à boire. A lui aussi, et qu’elle ramenait la gamine cahotante.

Et puis, parfois elle le rejoignait le soir. Pas pour parler. Pour fumer un joint, puis s’occuper à autre chose. Et puis un jour, un intrus…

 

Alors, évidemment, le lecteur, moi en l’occurrence, pense au Larzac, à Sivens, voire à Notre-Dame-des-Landes, et s’immisce dans les pensées de l’homme aux piquets. Et quand l’on sait combien un cerveau possède de circonvolutions, parfois le lecteur se trompe de chemin.

Une nouvelle toute en finesse, que l’on relirait uniquement pour le plaisir, pas parce qu’on n’a pas tout compris, mais pour saluer le joli tour de force.

A noter que, même s’il vit loin de la mer, l’homme construit un bateau. Comme Louisa Kern qui s’ingénie dans cette nouvelle à nous mener en bateau ? Rien n’est moins sûr, même si tout est possible.

 

Et pour vous procurer, sans frais d’envoi, cette nouvelle, une seule adresse :

Louisa KERN : Popa. Nouvelle numérique. Collection Noire Sœur. Editions Ska. Parution avril 2018. 10 pages. 1,99€.

ISBN : 9791023406955

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables