Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2018 2 17 /04 /avril /2018 08:20

Ce qui en langage non diplomatique signifie

Dégage !

Fred VARGAS : Pars vite et reviens tard.

Chez Fred Vargas, l’ambiance est aussi importante que l’histoire, une ambiance baroque, faussement naïve, aux personnages et aux situations décalées, comme la transposition d’une histoire vraie dans un miroir du jardin d’acclimatation. Et s’il me fallait comparer ce roman à un tableau de maître, une toile de Jérôme Bosch me viendrait aussitôt à l’esprit.

Personnage principal : Joss, ancien marin qui après une altercation avec son armateur s’est retrouvé mis à pied et s’est reconverti, émigré de sa Bretagne natale à Paris, comme crieur public. Un de ces nombreux petits métiers qui ont disparu de la circulation à cause de la modernité mais se retrouvent mis en valeur justement par le manque de communication directe.

Depuis quelques jours sa boîte aux lettres recueille des messages à la teneur absconse. Pendant ce temps le commissaire Adamsberg est confronté à une autre énigme : des 4 inversés sont peints sur les portes, sauf une, d’immeubles du XVIIIème arrondissement. Au dessous de ce 4 inversé, une inscription sibylline : CLT. Et puis les cadavres apparaissent, pas vraiment beaux à voir, comme s’ils étaient atteints d’une maladie qui a disparu depuis longtemps.

 

Lorsque la fiction dépasse la réalité ou comment un auteur de polar ou de romans noirs possède la prescience d’un événement. Fred Vargas, toujours égale à elle-même dans le choix de ses intrigues raffinées, ciselées, soigneusement disséquées, décortiquées, oscillant vers l’étrange et le bizarre, avec des personnages un peu en dehors du commun, nous livre un roman auxquels adhèrent même les lecteurs qui avouent sans barguigner ne pas apprécier en général les romans policiers.

Fred Vargas est fédératrice, un peu comme le fut Simenon en son temps.

 

Ce livre a reçu le Prix Des Libraires 2002, le Grand Prix des lectrices de Elle 2002, le Prix du Meilleur Polar Francophone 2002, et le Deutscher Krimipreis 2004 (Allemagne).

Première édition : Collection Chemins Nocturnes, éditions Viviane Hamy. Parution 15 octobre 2001.

Première édition : Collection Chemins Nocturnes, éditions Viviane Hamy. Parution 15 octobre 2001.

Fred VARGAS : Pars vite et reviens tard. Editions J’ai Lu. N°17461. Réimpression août 2017. 350 pages. 6,80€.

Première édition : Collection Chemins Nocturnes, éditions Viviane Hamy. Parution 15 octobre 2001.

ISBN 9782290349311

Partager cet article

Repost0

commentaires

hellrick 17/04/2018 11:26

Toujours des histoires originales et efficaces mais souvent (comme ici) des fins un peu bâclées façon "oh mais c'est bien sûr' avec une résolution de l'énigme expédiée...

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables