Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 11:12

Vous ne regarderez plus les nævus

de la même façon…

François AVISSE : L’arracheur d’ombres.

Si ce roman débute dans une atmosphère d’angoisse indicible, il se clôt dans l’horreur, la fureur et la terreur. Une montée en puissance et un final dignes de Richard Matheson, Graham Masterton et Clive Barker. Mais en plus ramassé et en plus percutant.

Médecin légiste à la CIA, Clara Villiers, une pointure dans son domaine alors qu’elle n’est âgée que de trente ans, débarque à Londres et se rend immédiatement à Scotland Yard où elle a rendez-vous avec Bergerman, le légiste local.

Après une entrée tonitruante dans l’édifice, Clara est conviée à examiner le cadavre d’une jeune femme. Le Méticuleux a encore frappé. Une bonne demi-douzaine de meurtres à son actif, toujours dans selon le même procédé, mais d’habitude il sévit en Europe de l’Est. Pourtant, c’est Jérémy, le mari policier à Scotland Yard, qui s’accuse, car il est rentré tard d’une virée en compagnie avec une collègue. S’il avait été présent au lieu de batifoler, ce drame ne se serait peut-être pas produit. Peut-être.

Clara met les points sur les I immédiatement. Elle ne se contente pas d’autopsier, elle participe aux enquêtes, et celle-ci, quoi que ce soit Interpol qui en a la charge, elle compte bien s’y investir. Mais auparavant il faut examiner le cadavre de la jeune femme. Clara distingue une marque blanchâtre, comme si un tatouage avait été prélevé. Mais après une observation minutieuse et rigoureuse, il s’avère que c’est un nævus qui a été soigneusement décollé. Jérémy confirme la présence antérieure du grain de beauté

Et ce n’est pas le premier emprunt réalisé, des documents dignes de foi en font état. Qui peut s’amuser à dégager des grains de beauté sur la peau de défunts ? Le Méticuleux, d’accord, mais qui est cet olibrius collectionneur ? Clara trouve des affaires similaires, le soir sur son ordinateur, alors qu’elle est logée chez une amie dont le fils est son filleul. Et ces prélèvements remontent à des milliers d’années selon des reportages et documentaires historico-scientifiques.

Interpol est sur les dents, chargé de recueillir toutes informations susceptibles de dévoiler l’identité de ce Méticuleux qui se moque d’eux. Or justement, en Russie, une gamine vient d’être arrêtée, soupçonnée de meurtres, et dont le dos est orné d’une tache noire, un gros grain de beauté. Ceci s’est déroulé non loin de Novgorod, là où selon l’histoire du pays, Ivan le Terrible aurait séjourné en l’an 1564. Alors qu’il était d’un caractère assez affable, il est revenu belliqueux, tortionnaire, massacrant des milliers de citoyens, avec l’aide de ses troupes.

Une légende plane sur l’endroit, et Clara est bien décidée à enquêter sur place, en compagnie de Bergerman, et d’un invité surprise, Jérémy qui lui aussi à un compte personnel à régler. La jeune fille, Tatiana de son prénom est enfermée dans un asile. Mais qui est Tatiana, demandera le lecteur impatient. Je ne vais pas vous dévoiler son panégyrique puisque l’auteur nous la présente, dans des conditions festives qui tournent au drame dans les premiers chapitres.

Si l’intrigue débute comme une nouvelle affaire de tueur en série, collectionneur de trophées humains, avec une enquête rigoureuse, et la perpétration de massacres, peu à peu l’histoire monte en puissance, la tension croissant. Et elle se clôt dans une mise en scène élaborée que n’auraient pas reniée, ni désavouée nos plus grands Angoisseurs et Fantastiqueurs, Jean Ray en tête. Tandis que l’épilogue est prétexte à retrouver Clara dans de nouvelles aventures tout aussi trépidantes et angoissantes.

A noter qu’un personnage, seulement évoqué, un archéologue, se nomme Francis Savoise, anagramme du patronyme de l’auteur.

 

François AVISSE : L’arracheur d’ombres. Editions Terra Nova. Parution le 15 novembre 2017. 240 pages. 17,50€.

Partager cet article

Repost0

commentaires

François Avisse 15/09/2018 09:13

Bonjour Oncle Paul ! Mon nouveau roman, la suite de l'Arracheur d'Ombres, sortira le 1er octobre. Puis-je me permettre de vous l'envoyer par e-mail dès aujourd'hui (avec couverture et 4e) ? Je serais honoré d'avoir votre avis en exclusivité... En vous remerciant...

Oncle Paul 15/09/2018 18:52

Bonjour et merci pour votre proposition mais, désolé je ne chronique plus de nouveaux romans, en possédant trop que je n'ai pas encore eu le loisir de lire.
Merci quand même
Bien vous

Francis Savoise 17/01/2018 08:34

Merci infiniment à l'oncle Paul pour cette analyse si élogieuse.
Je suis ébahi et pétri d'humilité de voir mon nom côtoyer ici ceux de Jean Ray, Graham Masterton, Richard Matheson et Clive Barker, ceux-là même qui m'ont donné l'indéniable envie d'écrire...

Oncle Paul 17/01/2018 11:50

Bonjour
Si je l'ai écrit, c'est que je le pense, ayant lu pas mal de romans des auteurs cités. Alors bonne continuation
Bien à vous

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables