Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 09:25

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes…

Prisonniers des serpents. Collection Aventures N°9.

Jeune enquêteur judiciaire au département des Affaires d’Etat, Bao You, issu d’une famille de l’aristocratie militaire, pourrait, tout en cheminant en compagnie de Jiu Yonggan, son garde du corps, déclamer ces vers de Racine, s’il savait ce qui l’attend au bout de son voyage. Ou encore il pourrait fredonner de manière folâtre Nuit de chine, nuit câline, nuit d’amour… d’Ernest Dumont et Jean-Louis Benech

Mais l’heure n’est pas à la fantaisie ou à étaler sa culture qui, on le sait, est comme la confiture sur une tartine, moins il y en a plus on l’étale.

Non il est parti en mission, mission qu’il a revendiquée auprès de son supérieur le magistrat Yue. Des disparitions ont été signalées dans une commanderie dans la région des Nanman, un territoire qui correspond à peu près de nos jours au sud de la province du Yunnan.

Enfin, nos voyageurs, qui se meuvent à dos d’équidés, arrivent en vue de la cité de Jinghong. Mais quelle n’est pas la colère de Bao You lorsque le préfet militaire affirme qu’aucune disparition n’a été recensée. Pourtant une lettre leur avait signalé des enlèvements. Qui croire ?

Peut-être cette gamine, qui a entendu l’envoyé spécial se poser des questions et qui a du mal à s’exprimer en chinois (en mandarin ?). Elle demande Vous envoyé… envoyé le Empire de justice ? Bao You en sursaute d’étonnement et sa surprise s’accentue lorsqu’elle quémande Allez chercher… tous… s’il vous plait. On peut être sous l’emprise de la terreur tout en restant polie.

Et Bao You accompagné de Jiu, se rend à l’endroit indiqué, dans la forêt et effectivement un petit village se dresse dans une clairière. De modestes maisons en bambou. Les habitants ont probablement été enlevés, mais les maigres vivres dont ils disposaient n’ont pas été touchés. Un large panier tressé tressaute, et Bao You en arrache vivement le couvercle.

De nombreux serpents sont lovés à l’intérieur…

 

On remarquera au fil des lectures de ces petits fascicules que chaque auteur possède ce que l’on pourrait appeler son dada, sa passion, ses points forts, ses connaissances, et il les met au service de la rédaction d’une nouvelle à tendance Aventure, Fantastique ou Policière.

Nicolas Henry est passionné par la Chine, ancestrale, et c’est tout naturellement qu’il a mis en scène un jeune enquêteur qui pourrait être le digne successeur du Juge Ti, s’il lui plait d’imaginer de nouvelles pérégrinations plus ou moins dangereuses.

Nicolas Henry est également le coauteur de l’anthologie avec Romain D’Huissier Dimension Chevalerie chinoise, un volume paru dans la collection Fusée N°31, chez Rivière Blanche en avril 2014.

 

Et pour commander Prisonniers des serpents, ayez le bon réflexe en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

Prisonniers des serpents. Collection Aventures N°9. Editions le Carnoplaste. Parution septembre 2017. 32 pages. 3,00€.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables