Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 09:35

Qu’il est dur de vieillir, quand on a été jeune, belle et célèbre…

BOILEAU - NARCEJAC : Champs clos.

Depuis leur association en 1951 et leur premier grand succès, et deuxième roman écrit en collaboration, Celle qui n’était plus devenu Les Diaboliques, Pierre Boileau et Thomas Narcejac ont enchaîné les succès, pour le plus grand plaisir des lecteurs, des cinéastes et des cinéphiles.

Champs clos fut leur quarante-huitième roman, en comptant ceux publiés sous le pseudonyme d’Arsène Lupin et les romans destinés à la jeunesse, édité un an avant le décès de Pierre Boileau.

Comme à l’habitude il s’agit d’un drame psychologique, drame de la vengeance, du désespoir, un suspense habilement entretenu avec un crescendo diabolique, fomenté par deux auteurs passés maîtres dans l’art de cristalliser les sentiments, les émotions, les peines, les rancœurs de leurs personnages, dans un environnement qui n’aspire qu’à procurer une paisible retraite communautaire.

 

Dans une île près de Cannes, un village réservé aux retraités. Son nom : La Thébaïde. Voilà pour le cadre.

Quant à l’ambiance, elle est calme, sereine, propice à la jouissance d’un repos amplement mérité après avoir effectué de longue années de labeur, comme P.D.G., artiste ou industriel.

Ce petit paradis possède lui aussi son serpent : Julie, quatre-vingt neuf ans ! Oh, elle n’en veut pas à tout le monde, non. Simplement à sa sœur, la Grande Gloria Bernstein, l’une des plus grandes violonistes de son temps, et qui va bientôt fêter son centième anniversaire.

Mais pourquoi Julie entretient-elle une haine tenace envers cette sœur qui l’héberge, qui tous les après-midi, devant une cour d’admiratrices, raconte quelques anecdotes du temps jadis. Peu de chose en vérité. Un simple accident de la route qui lui a couté la perte de ses deux mains et par la même occasion a sanctionné l’arrêt brutal d’une carrière internationale de pianiste.

Il y a soixante-trois ans de cela ! Et depuis soixante-trois ans, Julie dépend de Gloria.

Enfin elle tient sa vengeance. Sa sœur presque centenaire appréciera-t-elle la venue sur l’île d’une seconde aspirante centenaire, Célèbre artiste elle aussi, mais de cinéma.

Cette promiscuité ne va-t-elle pas engendrer un conflit risquant de perturber l’état de santé de Gloria ?

C’est tout ce qu’espère et souhaite Julie.

 

Un roman poignant et troublant sur le vieillissement des gloires, monstres sacrés de la scène ou de l’écran, et qui est à rapprocher d’un autre de leurs succès, Carte vermeil.

Première édition collection Sueurs froides. Editions Denoël. Parution 1988.

Première édition collection Sueurs froides. Editions Denoël. Parution 1988.

Réédition Folio N°3049. 1998.

Réédition Folio N°3049. 1998.

BOILEAU - NARCEJAC : Champs clos. Editions Folio Policier N°844. Parution le 16 novembre 2017. 224 pages. 6,60€.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 20/11/2017 13:12

Un témoignage pris chez Brigitte Bardot ?

Oncle Paul 20/11/2017 15:42

Pourquoi pas ? Mais Pierre Boileau vivait à Beaulieu sur mer, donc il connaissait bien la région et pouvait la décrire avec justesse. Et c'était le début des résidences seniors que personnellement je nomme résidence pour vétérans, comme pour les sportifs. Les seniors sont beaucoup plus jeunes que les vétérans...

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables