Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 08:15

Tout le contraire de moi !

Lilian Jackson BRAUN : Le Chat qui cassait la baraque

Jim Qwilleran, journaliste et chroniqueur, vit à la frontière des Etats-Unis et du Canada dans une grange rénovée en compagnie de ses deux chats, Koko et Yom-Yom.

Une vie paisible émaillée parfois de petits faits-divers dont il tire partir pour écrire ses papiers dans le journal local. C’est ainsi que l’annonce du retour au pays de Thelma Tackeray, riche octogénaire installée depuis des décennies à Hollywood, est précédée d’une réputation de star. Or personne ne connaît Thelma Tackeray. S’agirait-il d’une farce comme souvent les journalistes s’en font entre eux ?

Après enquête, il découvre que Thelma existe bien mais qu’elle tenait un restaurant fort prisé en Californie et qu’elle a décidé de finir ses jours au pays natal, accompagnée de sa secrétaire, de ses cinq perroquets et d’un neveu dispendieux, joueur et touche-à-tout incapable.

Qwilleran apprend que les perroquets de Thelma ont été enlevés puis échangés contre une forte rançon composée de bijoux. Un témoin aurait vu un camion de déménagement et une camionnette garés dans un endroit désert et deux hommes se livrer à un étrange ballet d’imposants cartons. Peu après le conducteur d’une camionnette est retrouvé mort au volant de son véhicule. Thelma veut aménager l’ancien cinéma désaffecté en salle de spectacles mais le neveu s’arrange pour tirer profit de cette installation.

 

On ne peut pas dire que ce nouvel opus de Qwilleran et de ses chats, en particulier l’impressionnant Koko avec son sixième sens, soit véritablement policier même si une simili enquête en soit le fil conducteur.

En réalité il s’agit plus d’une chronique provinciale américaine, souvent humoristique, ponctuée de petits faits divers, de tiraillements entre villages, de jalousies, et évocatrice d’un mode de vie rural paisible loin des affres de la grande ville.

Lilian Jackson BRAUN : Le Chat qui cassait la baraque (The Cat Who Brought Down the House. 2003. Traduction de Marie-Louise Navarro). Collection Grands Détectives N°3536. Editions 10/18. Parution le 5 juin 2003. 256 pages. 7,10€.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cyru 26/08/2017 07:32

Merci, j'ai lu avec plaisir certains titres que j'ai prêtés pour partager le plaisir des chats. Je vais me procurer ce titre. Merci

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables