Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 13:17

N'est pas celui des appas rances...

Muriel MOURGUE : Le jeu des apparences.

Installée en Normandie et ayant acquis une renommée comme romancière-graphiste, Angie Werther pensait couler des jours heureux, loin des problèmes politiques.

Seulement Luc Malherbe, le responsable de la Sécurité auprès de la présidente française Rose Leprince, surnommée la Princesse, lui téléphone, lui demandant de lui rendre un petit service. Clara, son amour de jeunesse est décédée accidentellement à Lisbonne. Accidentellement, rien n'est moins sûr, et c'est pour cela qu'il se permet de requérir l'aide d'Angie, la sortant de sa retraite volontaire. Elle doit vérifier sur place, s'il ne s'agirait pas d'un attentat, on ne sait jamais, ou d'un suicide et dans ce cas pourquoi.

Nous sommes en 2026, comme le temps passe, et l'Europe Unie doit élire un nouveau président, l'actuel ne désirant pas poursuivre ses fonctions. En lice, les présidentes de l'Allemagne et de la France. Et Rose Leprince essaie de tout faire pour convaincre de ses capacités à diriger L'Europe, toujours Unie.

Dans quelques semaines, un vol spatial habité s'élancera vers la planète rouge, le 25 décembre exactement, quittant la base de Kourou en Guyane. Une grande première qu'il ne faut pas rater, le prestige étant en jeu. Or un agent infiltré en Guyane vient d'être assassiné, et la mission projetée pourrait en pâtir. C'est Gervaise Gerson, la responsable sécurité pour la partie outremer qui en a informé Luc Malherbe, et elle prend cet assassinat au sérieux. D'autant que peu après c'est le corps d'une femme qui est découvert, démembré et étêté. Sûrement afin de retarder l'identification au maximum de la victime.

Angie Werther se rend à Lisbonne, découvrant la ville, et la librairie que tenait Clara associée avec Pythagore Luna, un homme qui lit continuellement son journal et ne semble guère intéressé par la vie des livres. Au contraire de Joanna, la vendeuse et amie de Clara qui s'implique dans la bonne marche de la boutique et organise des soirées lectures suivies par quelques fidèles.

Luc Malherbe a bien fait les choses. La chambre d'hôtel a été réservée et elle travaillera en binôme avec Alex, un spécialiste de l'informatique qui ausculte les entrailles des ordinateurs et voyage dans Internet avec jouissance. Tandis qu'Angie et son compère Alex effectuent des recherches sur les enregistrements vidéo le moment où Clara a chuté sur le bitume, sa face effacée, sa figure défigurée, ou s'intéressent à la vie et aux habitués de la librairie, que Gervaise Gerson cherche à comprendre les événements mortifères qui se produisent en Guyane, Luc Malherbe tient les rênes de la sécurité tout en déplorant le comportement bizarre qu'affiche la Princesse depuis quelques temps..

Peut-être cela provient-il de l'enjeu que représentent les élections à l'échelon européen et l'avenir de la présidente française à la tête de l'Europe Unie, ou le prochain voyage dans une navette habitée vers Mars.

 

Avec cette nouvelle aventure d'Angie Werther, Muriel Mourgue nous entraîne dans un roman de politique fiction mâtinée d'aventures se déroulant à Paris, Lisbonne et Cayenne, des lieux emblématiques pour nombre d'auteurs actuels - voir notamment L'exil des mécréants de Tito Topin -  avec des projections qui ne sont pas si farfelues que cela pourrait laisser supposer.

Muriel Mourgue monte habilement son intrigue, même si lecteur peut légitiment prévoir une partie de l'épilogue, dans une histoire qui comporte plusieurs entrées qui finiront par se rejoindre.

Et j'ai été agréablement surpris à cette lecture, même si l'anticipation politique proche ne m'accroche pas trop, car souvent en vieillissant l'on se rend compte que les événements prévus ne se produisent pas, heureusement dans la plupart des cas ! Je préfère l'ambiance des années 50, avec son personnage de Thelma Vermont. Peut-être parce que je ne veux pas vieillir !

 

Muriel MOURGUE : Le jeu des apparences. Collection Rouge. Editions Ex Aequo. Parution le 31 mars 2017. 164 pages. 14,00€. Version numérique : 3,99€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables