Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 13:48

Vous aimez Hubert Haddad ? Vous aimerez Hugo Horst !

Hugo HORST : Le confesseur.

Jeannot, alias Saint-Chrême, alias le Confesseur, est un tueur ainsi surnommé par son protecteur, un ancien d'Algérie comme lui à cause de sa propension à recueillir les confessions de ses victimes avant de les abattre.

Mais son ami, le Préfet a été rayé de la carte des vivants et il en garde une certaine amertume. Il vient à peine d'achever sa besogne en cours qu'un nouveau contrat lui est proposé par un truand nommé Ceruto.

L'heureuse élue s'appelle Elise et comme à son habitude Saint-Chrême fait sa connaissance à la terrasse d'un café avant d'entamer le travail proprement dit. Une nouvelle rencontre est programmée, seulement elle n'aura jamais lieu.

Il apprend par les journaux qu'Elise a été abattue et qu'il est activement recherché par les flics comme meurtrier présumé, un quidam ayant eu la bonne idée de le prendre en photo alors qu'il discutait avec la jeune femme à la terrasse du bar.

Il ne lui reste plus qu'à filer à l'anglaise. Destination l'Afrique, dans un petit village de vacances, puisque apparemment Elise devait y passer quelques jours, ayant égaré un prospectus vantant les mérites de ce club. Il embarque donc, sous une identité d'emprunt, mais ne s'intègre pas au groupe formé par ses compagnons de voyage.

Pourtant l'une des hôtesses lui montre une affection particulière. Tout va bien jusqu'au jour où Elise débarque en compagnie d'autres touristes. Elise qui affirme être Sophie. La révolte vient à gronder et bientôt le club de vacance est transformé en Fort-Alamo, les autochtones se rebellant contre le gouvernement en place.

 

Malgré un épilogue décevant, un peu tir‚ par les cheveux, ce roman mi-noir, mi-aventures exotiques se lit avec plaisir.

Le "héros" peu banal, puisqu'il ressent le besoin de lier connaissance avec ses futures victimes avant d'accomplir son contrat, pourrait, presque, être sympathique.

Hugo Horst ne plante pas le décor africain, il se contente de brocarder un certain type de villages vacances pour touristes aisés.

De quoi vous dégoûter à jamais des voyages organisés et vous inciter à rester à la maison, en compagnie d'un bon livre d'aventures. Par exemple.

 

Au fait, le lien entre Hubert Haddad et Hugo Horst ? C'est le même auteur !

 

Hugo HORST : Le confesseur. Editions Zulma. Parution 22 janvier 1998. 254 pages. 9,20€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yv 18/03/2017 15:07

Salut Paul, j'aime les romans noirs et j'aime bien Hubert Haddad, alors...
Amicalement,

Oncle Paul 18/03/2017 15:28

Bonjour YV
Alors pourquoi bouder son plaisir,n'est-ce pas ?
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables