Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 06:45

Les vrais héros ne meurent jamais !

Benjamin BLASCO-MARTINEZ : Le train des maudits. Catamount 2.

Créé en 1929 par Albert Bonneau, Catamount aura enchanté des dizaines de milliers, voire des millions de lecteurs durant des décennies, avec Les aventures de Catamount soit trente-huit aventures inédites ou rééditées chez Taillandier entre 1947 et 1950, puis les Nouvelles aventures de Catamount qui comprennent trente-deux titres entre 1952 et 1959, soit soixante-dix romans consacrés à ce personnage.

La Jeunesse de Catamount avait eu l'honneur d'être publiée en bande dessinée dans le magazine Hurrah en 1953 par le dessinateur Roger Melliès mais c'est bien à partir de 2015 que Catamount retrouve une nouvelle jeunesse avec le dessinateur et scénariste Benjamin Blasco-Martinez (couleurs de Benjamin Blasco-Martinez et Emilie Beaud), d'abord aux éditions Physalis puis actuellement aux éditions Petit à petit.

 

Hiver 1890 dans le Niobrara. Recueilli vingt ans auparavant par les époux Osborne, Catamount, dont le nom emprunté à la langue cheyenne signifie chat sauvage, le jeune orphelin a grandi et mûri. C'est un tireur émérite, et sa renommée dépasse les frontières du comté. Les gamins s'identifient à lui durant leurs jeux. Un étranger arrive dans le village et demande à Osborne de lui vendre son ranch et les terres attenantes. Rendez-vous est pris à la ferme mais Osborne refuse la transaction. Il pense à l'héritage de ses enfants. Berton, l'individu peu scrupuleux, tient absolument à acquérir le domaine car il est le promoteur de la ligne ferroviaire qui doit relier la côte est à la côte ouest.

Pendant ce temps, dans la forêt, Catamount sort Pad le vieux trappeur des griffes d'un grizzli et alors qu'ils rejoignent la ferme, traînant avec leurs chevaux l'ursidé, ils aperçoivent un panache de fumée noire. Catamount s'approche d'un peu plus près et découvre un spectacle édifiant. Sous les ordres du colonel Clark, des asiatiques qui travaillent à la construction de la ligne de chemin de fer enterrent des Cheyennes. Il permet à jeune indien de leur fausser compagnie, mais les soldats qui surveillent les ouvriers sont prêts à se servir de leurs armes. Catamount remet un insigne au colonel Clark, préposé à la sécurité du chantier. Cet insigne lui avait été remis vingt ans auparavant par le même colonel Clark alors capitaine, alors que le soldat lui avait sauvé la vie ainsi que celle de la famille Osborne d'une attaque des Cheyennes. On ne tue pas un homme qu'on a sauvé jadis, et Catamount peut repartir libre. Et en compagnie de Pad, il peut regagner le ranch. Seulement Berton n'a pas dit son dernier mot.

Le graphisme réaliste est renforcé par l'emploi du pinceau ou du feutre, et restitue avec force le tragique des situations et le trouble ressenti par les personnages. Prédomine un dépouillement et malgré tout une précision du trait dans les visages des divers protagonistes, exprimant avec force les émotions qui les animent. Les couleurs, le plus souvent sombres, sont déclinées entre bleu-gris et bistre plus ou moins foncé et le flou, qui semble entourer les personnages, restitue l'atmosphère hivernale, neigeuse.

Une évocation très cinématographique d'un épisode de western et surtout la démonstration que pour arriver à ses fins un homme d'affaires véreux est prêt à tout, jusqu'aux meurtres.

Le train des maudits est une adaptation de La vengeance de Catamount mais normalement il devrait y avoir une suite.

 

Autour de l'univers d'Albert Bonneau et de Catamount :

 

Pour le plaisir, deux planches extraites de l'ouvrage :

Benjamin BLASCO-MARTINEZ : Le train des maudits. Catamount 2.
Benjamin BLASCO-MARTINEZ : Le train des maudits. Catamount 2.

Benjamin BLASCO-MARTINEZ : Le train des maudits. Catamount 2. Adaptation libre du roman d'Albert Bonneau La vengeance de Catamount. Editions Petit à petit. Parution le 20 janvier 2017. 68 pages. 14,90€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables