Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 07:14

Le nouvel album de Witchazel ?

Un cadeau idéal pour Noël !

DARNAUDET - ELRIC : Witchazel contre le démoniaque Onyribilis.

L'effervescence règne sur Terre de Lagune. Succès, un tournoi d'échec, est organisé dans une arène et la foule se presse sur les gradins, mâchouillant à qui mieux-mieux les bâtons de réglisse vendus à l'entrée par Dodo la Saumure.

Pristi, l'ami d'Hamamélis, la gentille sorcière plus connue sous le nom de Witchazel depuis qu'elle a décidé de s'installer à son compte et qu'elle s'est vieillie en portant des postiches afin d'être plus crédible, Pristi donc s'est engagé dans le tournoi.

Il redoute d'être désigné contre La Chatte Masquée, une adversaire redoutable. Heureusement, il n'en est rien. Il gagne sa partie organisée par Onyribilis, lequel effectue des passes avec ses ailes comme un matador avec sa cape, et délivre une sorte de fumerolle sur les pions.

La Chatte Masquée quant à elle gagne ses deux parties, mais ses deux adversaires sombrent dans une sorte de coma. Elle est encapuchonnée, porte des lunettes noires de grande taille, des gants également, et elle possède des motifs pour être ainsi attifée. D'ailleurs elle s'en explique auprès du commissaire La Fontaine qui se pose, à juste titre, des questions.

Se pourrait-il que les réglisses de Dodo La Saumure soient empoisonnés ? Pour répondre à cette interrogation, Dodo la Saumure aidé par le père Duchêne, ainsi que le commissaire La Fontaine décident de rendre visite à Witchazel, fournisseuse des fameux bâtons, revendus avec un certain profit et même un profit certain.

Il faut faire la lumière sur cette affaire qui risque d'entacher le tournoi. Mais ce ne sera pas sans péril pour Pristi, Hamamélis alias Wtichazel et même Dodo La Saumure qui la trouve saumâtre.

 

Gags, jeux de mots, situations cocasses, mais également faits de société parsèment cette histoire jubilatoire.

Les rires sont nombreux, les auteurs se sont amusés, mais pourtant ils délivrent à qui veut bien le comprendre, un message. Au moins. Hamamélis, lorsqu'elle n'est pas déguisée en vieille sorcière, est en butte aux hommages masculins, notamment de la part du commissaire La Fontaine, mais pas que. Et cela lui pèse. Elle devient même furieuse devant ce qu'elle considère comme du harcèlement. Ce qui prouve que les romans ou albums de BD destinés à la jeunesse peuvent, et même doivent être lus par les adultes, afin que ceux-ci expliquent à leur progéniture les subtilités glissées par les auteurs.

Donc, comme vous l'aurez compris, cet ouvrage détend, délasse, repose, apporte de la bonne humeur. Mais il est à lire deux fois. J'explique :

La première fois, on lit le scénario, on s'intéresse aux dialogues, on veut connaître rapidement la fin de l'histoire.

La seconde fois, ou deuxième si l'on a envie de reprendre l'ensemble une troisième fois, on décortique les images, on les examine attentivement, on les apprécie.

L'univers animalier nous ramène au bon temps de Benjamin Rabier et de ses successeurs. D'ailleurs Elric revendique l'héritage de Walt Disney mais aussi et surtout de Raymond Macherot. L'aimable mulote qu'est Hamamélis possède un lointain cousinage avec Chlorophylle et Sybilline, ce qui devrait plaire à bon nombre d'amoureux de la BD dite de la ligne claire.

DARNAUDET - ELRIC : Witchazel contre le démoniaque Onyribilis.

DARNAUDET - ELRIC : Witchazel contre le démoniaque Onyribilis. Editions Kramiek. Parution le 7 décembre 2016. 48 pages. 10,00€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 08/12/2016 17:26

A découvrir pour moi. Je ne connais pas.

Oncle Paul 08/12/2016 17:36

Un retour en enfance pas désagréable du tout

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables