Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 13:05

Le coma, c'est le burkini de la vie...

Frédéric DARD : Coma.

Tout le monde sait que Frédéric Dard et San Antonio ne sont qu'un seul et même auteur.

Souligner la différence de style, d'écriture, de sujets, de thèmes abordés, n'est qu'énoncer une lapalissade mainte fois évoquée, étudiée par des spécialistes autrement plus à même de le faire que moi-même.

Pourtant, à chaque relecture d'un de ces bons vieux romans des années 50 ou 60,je ne peux m'empêcher de regretter que Frédéric Dard n'ait pas continué dans cette veine. L'auteur de romans noirs s'est effacé derrière son double, derrière les histoires truculentes, gauloises, voire légèrement triviales signées San Antonio.

Frédéric Dard, c'est avant tout le roman noir, le roman de suspense dans lequel la psychologie des personnages est poussée à l'extrême, avec parfois une pointe de non-sens, et au fil des rééditions c'est la découverte d'un auteur qui ne s'est pas totalement exprimé, vampirisé par le commissaire chéri de ses dames.

Pourtant ces œuvres atteignent une densité d'évocation, une sensibilité à fleur de peau, qui font que sa production littéraire ne peut être cantonnée dans le domaine restreint du roman policier.

Il faut lire, ou relire, des œuvres telles que La Crève, Le sang est plus épais que l'eau, Les Salauds vont en enfer, Délivrez-nous du mal...

 

Coma est un véritable drame dans lequel le narrateur, scénariste de cinéma venu en repérage à Hambourg, s'engluera.

Dans le train qui le mène à Hambourg, Jean Lecoeur fait la connaissance d'une belle jeune femme prénommée Gertrud qui lui montre la photo de sa sœur défigurée.

Victime de sa galanterie, et d'un début de passion pour la belle inconnue, il tombe du train, une chute amortie par la neige, et se réveille les deux jambes dans le plâtre.

Minna, la sœur défigurée, tombe amoureuse de Jean, tandis que celui-ci se consume pour Gertrud.

Ce pourrait n'être qu'un banal roman d'amour à la Delly, mais c'est sans compter sur l'art narratif machiavélique de Frédéric Dard.

 

Première édition Collection Spécial Police n°185. Editions Fleuve Noir. Parution 1959.

Première édition Collection Spécial Police n°185. Editions Fleuve Noir. Parution 1959.

Réédition Fleuve Noir collection Dard. 1977.

Réédition Fleuve Noir collection Dard. 1977.

Réédition Pocket avril 1990.

Réédition Pocket avril 1990.

Frédéric DARD : Coma. Collection Pocket Noir. Editions Pocket. Parution 25 février 2016. 6,30€. 224 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables