Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 14:13

Bon anniversaire à Jean Mazarin né le 27 mars 1934.

Jean MAZARIN : Sus aux pointus.

Sus aux pointus est le dixième roman consacré à la saga de Frankie Pat Puntacavallo, le détective niçois surnommé le Privé au soleil, sur les douze titres qui constitueront cette série.

L'on retrouve avec plaisir les habituels protagonistes : Muriel Kerdah, sa secrétaire depuis peu, René-Charles (clin de l'auteur au véritable prénom de l'auteur) agent immobilier, Ange Culculnacci, commissaire de police de son état, Gisou, le repos du docker et d'autres, ainsi que la famille Puntacavallo composée de Marylin, la sœur chanteuse dans une boîte de nuit, et les parents, le père, un peu de l'autre côté de la barrière et la mère expansive, protectrice, la Mamma par excellence.

En réalité, lorsque l'on plonge dans un livre ayant Frankie Pat comme héros, l'histoire, la trame, l'énigme deviennent secondaires, ce qui ne veut pas dire qu'elles n'existent pas, loin de moi ce propos. Les avatars subis par ce détective naïf, que ce soit dans sa vie familiale ou professionnelle, valent en eux-mêmes que l'on ouvre le volume.

Têtes de chapitres, dont le style rappelle curieusement celles employées par Charles Dickens dans Les Papiers posthumes du Pickwick Club, renvois, notes, notules, tout concourt pour nous livre un roman extrêmement jubilatoire.

Et je ne parlerai pas du délire verbal employé par Jean Mazarin dans ce qu'il appelle ses romans de détente. Romans qu'il s'amuse à écrire et que le lecteur s'amuse à découvrir dans ces aventures puntacavalliennes.

 

Dans ce volume se dégagent un petit air de réalisme, de nostalgie, de mélancolie. De nombreux faits troublent Frankie Pat, le narrateur-héros. Le décès de son père, la diatribe relativement douce-amère de Muriel Kerdah concernant ses possibilités inductives et déductives ainsi que sa renommée.

Alors virage ? Changement de cap ? Frankie Pat ne sera-t-il plus dans ses prochaines aventures le sympathique naïf ayant Humphrey Bogart comme idole et image de marque ? Espérons que si et qu'il vivra de nombreuses aventures qui lui laisseront certes un arrière goût d'amertume comme à l'habitude mais réjouiront le lecteur. C'est ce que j'écrivais dans une chronique datée de 1985.

Mais ce n'était qu'un vœu pieux puisque, au bout de douze aventures, Frankie Pat tirera sa révérence.

 

Titres composant la série Frankie Pat Puntacavallo, tous dans la collection Spécial Police :

 

1642 : Un privé au soleil

1665 : Ormuz, c'est fini

1678 : Adieu les vignes

1754 : Monaco morne plaine

1772 : Basta C.I.A.

1824 : Catch à Cannes

1838 : Un doigt de culture

1881 : Touchez pas la famille

1913 : Camora mia

1982 : Sus aux pointus

2013 : Nocturne le jeudi

2069: Canal Septante.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Antoine 01/09/2017 17:32

Bonjour Paul,
j'ai découvert Jean Mazarin assez récemment et avec beaucoup de plaisir. J'abonde donc dans votre sens. Pour ce qui est des Puntacavallo, j'en ai déjà lu deux que j'ai littéralement dégustés! Il est bien dommage que ces romans aient disparu du circuit éditorial. Pourquoi le Fleuve Noir ne publie-t-il pas des intégrales comme le Masque ou la collection Bouquins chez Laffont? Une intégrale Puntacavallo en deux volumes serait vraiment la bienvenue et offrirait à une nouvelle génération de lecteurs la chance de découvrir cet excellent auteur. Ceci dit, permettez que je vous pose une question en sollicitant votre immense culture polareuse. Auriez-vous vous connaissance d'autres privés du même style que Puntacavallo ou le Peter Warren de Morris-Dumoulin dans le polar français? j'aime beaucoup ce genre d'écriture un peu gouailleuse et ces intrigues "à l'ancienne". Je connais évidemment le Burma de Malet et le Prosper Lepicq de Véry, mais il y en a sans doute d'autres, moins célèbres ou moins célébrés, que je ne connais pas encore. En tout cas, si vous avez des suggestions à m'offrir, je suis preneur...
Merci et continuez à nous écrire de belles chroniques, SVP!

Oncle Paul 01/09/2017 18:21

Bonjour et merci de vos appréciations flatteuses.
En ce qui concerne les détectives privés, je pense, pour la nouvelle génération à Cicéron Angledroit, des aventures signées d même patronyme, à Georges Lernaf de Joseph Farnel qui fut publié aux éditions Pascal Galodé. Mais il y a également Teddy Verano de Maurice Limat, plutôt détective de l'étrange. Dans un registre plus grave Slimane de Jean-Paul Nozières dont certains aventures sont éditées ou rééditées chez Rivages. Il existe également Lasser, détective des Dieux, dont l'action se déroule dans les années 1930, principalement en Egypte. Des romans signés Sylvie Miller et Philippe Ward, aux éditions Critic, mais dans une ambiance légèrement voire plus, fantastique...
Il y en a sûrement beaucoup d'autres mais ce sont les premiers noms qui me viennent à l'esprit. Sinon je pourrais également citer le couple d'aventuriers Sam et Sally de M.G. Braun...
Bien à vous et à bientôt.

Serge 31 28/03/2016 01:46

Bonjour Paul.
Une série qui ne figure pas parmi mes préférés de l'auteur: le côté pittoresque, voire picaresque, dévorant trop l'intrigue dans mes souvenirs. Il faudrait peut-être que je les relise (je les ai tous). Je préfère nettement les Poirel, et surtout les Max bichon (série bien trop courte!). Pierre et toi avez grandement raison sur "Collabo Song", absolument remarquable (quelle chute!)...
Amitiés.

Oncle Paul 28/03/2016 11:57

Bonjour Serge
J'aimais bien ces petits romans de récréation, entre deux œuvres plus sérieuses signées Jean Mazarin. Et les derniers romans publiés sont dans la veine de Collabo song, à mon avis.
Amitiés

Pierre FAVEROLLE 27/03/2016 18:23

Salut Paul, A lire tes billets sur Jean Mazarin, j'ai lu la semaine dernière Collabo-song qui trainait dans une de mes bibliothèques. C'est un polar extraordinaire qui figurera d'ailleurs dans ma prochaine rubrique Oldies. Amitiés

Oncle Paul 27/03/2016 18:34

Bonjour Pierre
Jean Mazarin, qui signait également Emmanuel Errer à la Série Noire, est un grand monsieur auquel je voue un grand respect. Et Collabo Song fait partie de ses réussites et a obtenu le Grand Prix de Littérature Policière 1983, un prix qui a l'époque était une référence.
Amitiés et à bientôt de lire ton billet.

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables