Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 17:04

Hommage à Jan Thirion qui vient de rejoindre

le Paradis des écrivains...

Jan THIRION : Xotic.

Dans un pavillon vert

Seul avec madame Lotus, Héli ressent les sensations d'un désir attisé par des peintures, des tableaux accrochés au mur et dont la signification est cachée. Pas aux yeux de tous, pas aux yeux de ceux qui savent déchiffrer les messages grâce à leur connaissance des traités d'érotologie chinoise.

Et les sensations qui devraient emmener au ciel la femme, c'est lui qui les perçoit, de tous son corps, de tout son être.

Emporté par le désir, il parle et madame Lotus, tandis qu'elle s'essuie les mains à une serviette chaude, lui demande ce que peut vouloir dire Tilde. Les autres mots, elle les connait, les a déjà entendu proférés par d'autres bouches exhalant l'extase, mais Tilde, ma tilde comme il a dit, elle ne comprend pas.

Alors Héli se rend compte qu'il a évoqué Mathilde. Que répondre à cette demande d'explication sans trop racler les souvenirs, sans se mettre à nu. Il invente.

Extrait de la « Soupe tonkinoise »

 

Au jardin botanique

L'agitation règne au Jardin botanique, les spectateurs attendent, prêts pour le spectacle qui va débuter. Héli attend Mathilde. Enfin il l'aperçoit en compagnie sa cousine, religieuse en habit noir. Il attend l'extinction des feux pour pouvoir se rapprocher d'elle, de Mathilde. Enfin, il se positionne derrière elle, à la toucher presque tandis que sœur Blandine devant eux n'a d'yeux que pour la scène qui va se dérouler bientôt. Alors il sort son couteau...

Extrait de la « Soupe tonkinoise »

 

En pousse-pousse

Héli hélé est étonné. Personne ne l'appelle ainsi, Héli. Sauf Marthe, qu'il a connu tout jeune, mais qui ne jouait pas avec eux, frères et cousins. Marthe qui habite à Hanoï mais il ne s'attendait pas à la rencontrer dans la rue des Vermicelles, dans un pousse-pousse à proximité d'une fumerie d'opium. Il l'aimait, croyait que c'était fini, mais pas de rémission pour la maladie d'amour.

Extrait de « Le Complot des empoisonneurs » Inédit.

 

A la caserne

Héli rêve à moins qu'il joue avec la boîte à souvenirs. Souvenirs entretenus par des images, une mèche de cheveux de Marthe dans un coffret, un foulard encore humide de ses larmes, une lettre arrivée la veille et non décachetée, un livre sur le Tonkin, une arme à feu, un modèle autrichien ancien mais qui fonctionne encore. Il doit rendre son rapport sur des événements survenus la veille. Lorsqu'on lui annonce qu'il a de la visite, une dame...

Extrait de « Le Complot des empoisonneurs » Inédit.

 

Ancré dans le Tonkin, au temps des colonies, ce recueil de nouvelles est empreint d'une poésie érotique, ou d'un érotisme poétique, sage. Tout est décliné en douceur, en finesse, même lorsque les scènes qui pourraient être tragiques se révèlent humoristiques, comme sorties d'un petit film en noir et blanc presque muet.

Jan Thirion vient de partir, mais il restera en nous par ses écrits. Quelque chose en nous de Jan Thirion, pourrait-on presque murmurer... des images, des senteurs, des odeurs, des sensations que l'on perçoit grâce à une force d'écriture qui lui est propre, qui nous emmène au delà des océans, dans un pays qu'il restitue avec charme et lyrisme.

Jan THIRION : Xotic. Nouvelles numériques. Collection Culissime. Editions Ska. 1,49€. Nouvelles tirées de deux romans de Jan Thirion : La soupe tonkinoise (TME) et Le complot des empoisonneurs (inédit).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maneval 03/03/2016 11:48

Soupe Tonkinoise, a mes yeux, un des meilleurs polars de ces dernieres années.

Oncle Paul 03/03/2016 13:11

Avec 20 manières de se débarrasser des limaces. Mais je retiens surtout ces courtes nouvelles, des instantanés, des courts métrages, ancrés dans un quotidien d'ailleurs et d'hier.

Sibylline 03/03/2016 11:47

Une vraie tristesse pour un homme doué et courageux.
http://www.lecture-ecriture.com/11414-20-manières-de-se-débarrasser-des-limaces-Jan-Thirion

Oncle Paul 03/03/2016 14:40

D'accord et merci

Sibylline 03/03/2016 13:33

Si tu le veux bien, on lui rendra hommage ce soir avec ton commentaire de "Tout moi", justement.

Oncle Paul 03/03/2016 13:09

Malheureusement trop méconnu, pourtant ce qu'il écrivait valait plus qu'un détour.

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables