Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 14:19

Bon anniversaire à Yves Ellena né le 29 janvier 1944.

Yves ELLENA : Radio Corbeau.

La délation a toujours existé, et pour propager les médisances, les racontars, les ragots ou les vérités qui ne sont pas toujours bonnes à dire, le véhicule le plus fréquent était le bouche à oreilles.

Les lettres anonymes firent florès également. Mais ces dénonciations n'impliquaient en général qu'une personne.

Aussi l'utilisation d'une radio locale pour dévoiler des affaires louches, des turpitudes, des infamies, des magouilles, des crimes même, jette la stupeur, la consternation, la colère puis la révolte, dans un petit village des Alpes de Haute Provence, Saint Meyran.

Douze mille habitants qui vivaient bien sereinement, dans une douce quiétude, oubliés des grandes métropoles et qui apprennent brusquement que l'incendie d'une ferme est dû à une origine criminelle, que le notaire a des relations extraconjugales, qu'un bijoutier serait un receleur de bijoux volés, et bien d'autres vilenies.

Mais le Sycophante, puisqu'ainsi se surnomme le dénonciateur, le révélateur de ces bassesses, agit-il dans un esprit de vengeance ?

Les esprits s'échauffent, s'exacerbent, des comités de défense s'organisent, et des innocents sont pris à partie.

 

Ce roman se termine en fin ouverte, et l'auteur a peut-être envie de réutiliser certains de ses personnages qui sont parfois attachants, tel le localier ou journaliste local Maurier.

Sans être un réquisitoire, ce roman dénonce simplement une certaine intolérance d'idées, de mœurs. Partis pris, incompréhension, méfiance des autochtones vis-à-vis d'une personne considérée comme étrangère puisque n'étant pas de la région.

 

Yves Ellena, spécialiste cinématographique et scénariste, a construit cette intrigue un peu à la façon d'un scénario. Peu de détails superflus, dialogues courts et percutants, descriptions de paysages ou de situations narrées en peu de mots, mais efficacement comme si une caméra remplaçait le stylo ou la machine à écrire.

 

D'ailleurs cette histoire a été adaptée en 1988 par Yves Boisset, sous le même titre, avec pour interprètes principaux Claude Brasseur, Pierre Arditi, Evelyne Bouix, Christine Boisson. A noter qu'Yves Ellena interprète le rôle du prêtre.

Yves ELLENA : Radio Corbeau.
Yves Ellena passé à la moulinette par l'Oncle Paul, octobre 1987, à Grenoble.

Yves Ellena passé à la moulinette par l'Oncle Paul, octobre 1987, à Grenoble.

Yves ELLENA : Radio Corbeau. Collection L'Instant Noir N°16. Editions de l'Instant. Parution septembre 1987. 204 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 01/02/2016 11:53

Je me souviens du film !

Oncle Paul 01/02/2016 15:17

Et moi, je ne me souviens que du livre et des quelques moments passés à discuter avec l'auteur à Grenoble en 1987... Bientôt trente ans, on voit bien sur la photo que j'étais plus jeune...

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables