Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 10:45

Bon anniversaire à Eric Legastelois,

né le 9 décembre 1958

Eric LEGASTELOIS : Putain de cargo !

Lucas, le capitaine du Kéops, cargo rouillé qui outre ses activités officielles transporte parfois des matières illicites le long des côtes d’Afrique occidentale, se réveille avec un mal de tête dû à une trop grande absorption de whisky, son péché mignon.

Dans les mains le scalp de Camilla, sa maîtresse de Tenerife. Que fait donc cette chevelure entre ses mains ?

Pas le temps de se poser la question, le commandant Kavadias, un Grec avec qui il partage depuis des années ses aventures maritimes, a besoin de lui. Mais pourquoi le cadavre du bosco, qui pour se faire soigner une maladie dite honteuse devait être chez un toubib et rejoindre le rafiot plus tard, est-il retrouvé dans la chambre abritant l’ancre marine, écrasé comme une galette ?

Le commandant Kavadias est réputé pour son penchant énamouré envers les jeunes filles et même plus jeunes, mais que font les passagères clandestines dans les soutes ?

Autant de questions que le capitaine aura à solutionner entre deux bouteilles de whisky, accessoirement deux lignes de coke, histoire de mieux s’embrumer l’esprit et réfléchir après coup (ce n’est qu’une image, quoique…) et quelques cadavres supplémentaires.

 

Putain de cargo ! (d’accord le titre est un peu racoleur, d’ailleurs mon petit-fils qui sait à peine lire voulait le bouquin uniquement à cause du titre, c’est vous dire !) est une œuvre mi-fiction, mi-autobiographie.

Peut-être est-ce pour cela qu’il accroche autant le lecteur, avec une force d’évocation surprenante, qui par certains côtés rappelle l’ambiance étouffante, poisseuse, des romans de Georges Simenon, ou de ses mémoires, qui ont pour décor les côtes africaines.

Mais outre l’ambiance on retiendra cette forme de déchéance, ce lent plongeon vers l’enfer que seul l’esprit d’une femme aimée pourrait oblitérer. Un roman, puissant même si cette déchéance ne paraît pas toujours crédible, le capitaine d’un cargo possédant des responsabilités qu’il doit assumer, l’esprit clair et dégagé.

Réédition J'Ai Lu septembre 2000. 126 pages.

Réédition J'Ai Lu septembre 2000. 126 pages.

Eric LEGASTELOIS : Putain de cargo. Collection Pique rouge. Editions Atout. Parution mai 1998. 170 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Papou 09/12/2015 17:19

Le terme de putain possède une connotation péjorative que ne partageait pas celle qui, entre ses obligations professionnelles, venait me garder.
Le Papou

Oncle Paul 09/12/2015 17:33

C'est vrai Papou...
Les mots n'ont pas toujours le même sens au Nord ou au Sud, à l'Est ou à l'Ouest. Ainsi en Normandie, en parlant de mignonnes petites gamines âgées de deux ou trois ans, les personnes âgées avaient coutume de dire : Oh, la jolie petite catin... Ce qui me faisait bondir à chaque fois qu'on traitait ainsi mes gamines...
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables