Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 14:27

Moralité en forme de prolégomènes :

ne soyez pas candidat politique en région PACA...

Serge QUADRUPPANI : Saigne sur mer.

Une nouvelle mission attend notre ami Gabriel Lecouvreur, dit le Poulpe.

C'est en épluchant le journal au comptoir du café où il prend son petit déjeuner et malgré les sarcasmes amicaux des autres habitués ou du patron, que le Poulpe sent se réveiller en lui le justicier qui sommeille en lui.

Un candidat aux élections municipales de la Seyne sur mer décède d'une indigestion de pruneaux, fruits d'un calibre de 11.43.

Un épisode de plus dans la course au pouvoir qui n'aurait aucun intérêt si le candidat en question n'avait décidé de divulguer les dessous de certaines affaires qui traînaient au fond du marigot politique.

Endossant son habit de chevalier servant, le Poulpe prend sous sa coupe protectrice Camille la frêle jeune fille dont le père flic municipal est décédé parce qu'il savait trop de choses sur les événements et les hommes qui les avaient provoqués. Une enquête tortueuse, pleine de rebondissements, au cours de laquelle il frôlera à plusieurs reprises la mort, ce qui ne l'empêche pas d'avancer contre vents et marées.

 

Cette nouvelle aventure du Poulpe, plus tordue, plus axée dans le quotidien et la réalité, est moins convaincante que la précédente, imaginée et écrite par Jean-Bernard Pouy.

L'attrait du nouveau est passé par là, mais il faut toutefois saluer la performance, et bon vent au Poulpe.

 

Serge QUADRUPPANI : Saigne sur mer. Le Poulpe N°2. Editions Baleine. Parution 15 février 1996. 154 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables